forcedevie-compressor

par Ginette Forget

Accueillir ce qui Est, tel que c’Est!   Encore et encore… Voilà l’invitation: Rester au Présent, sans aucune attente, ni projection. Simplement là, sans autres histoires. Tranquille !

Lorsque la douleur est là, qu’elle habite le corps, il n’est pas nécessaire d’y ajouter nos culpabilités et nos jugements. Restons simple! Très souvent, j’observe que les pensées et les croyances reliées au corps, deviennent plus envahissantes que la douleur elle-même. La peur, les projections dans le futur, les histoires du passé,  toutes les craintes qui déroulent en boucle dans la tête finissent par faire souffrir davantage que ce qui se passe dans le corps de façon purement physique.

Question : Qui seriez-vous sans ces pensées et ces croyances à propos de ce corps en souffrance?

Imaginez cette situation : Vous avez une douleur, peu importe l’endroit, c’est toujours la pire souffrance puisque c’est celle qui est là. Quelqu’un que vous aimez beaucoup arrive par surprise. Vous parlez de votre malaise du moment et par la suite votre ami(e) vous annonce une très bonne nouvelle. La JOIE est au rendez-vous et l’espace d’un instant, vous oubliez votre malaise. En fait, vous n’y êtes plus attentif, ni identifié, car vous êtes dans la présence du moment. Finalement lorsque votre ami(e) quitte, vous constatez que vous aviez temporairement oublié votre douleur. Elle était pourtant là, mais votre attention n’était plus sur cela. Nous avons tous déjà vécu cela… ceci arrive sans même que nous y portions attention. Alors où portons-nous notre regard?
Vivons-nous au Présent1?

J’ai eu l’opportunité d’être témoin de cela régulièrement lorsque j’accompagnais Germaine en fin de vie. En fait, Germaine est revenue… oui elle a fait une Expérience de Mort Imminente (EMI). Et dans le processus de retour à la vie, il lui arrivait de souffrir, d’avoir très mal. Elle disait : ce n’est pas simple de revenir dans un corps. Pourtant aussitôt qu’elle se remémorait son expérience (EMI), elle basculait instantanément dans l’Amour et ainsi elle redevenait libre de ce corps. Il y avait pourtant ce corps meurtri, mais elle n’était plus identifiée a celui-ci, elle en était libre. J’ai vu Germaine vivre cela à de multiples reprises, j’ai vu la force de vie en action dans son corps. J’ai vu que dans ces moments, elle devenait plus grande que ses plaies et qu’elle  baignait dans un espace d’AMOUR infini.

(Photo: Germaine, Isabelle et moi-même. Un an et 6 mois après son EMI)

 
LALOBA photo doula création:  www.lalobaphoto.com 

L’invitation est celle-ci : revenons dans le cœur, plutôt que de laisser la tête et les peurs prendre le contrôle. Apprenons à Être avec notre douleur, à l’accueillir plutôt que de lui résister! Apprenons cela, maintenant et amoureusement, car l’Amour est la plus haute fréquence qui Soit!

[1] HOLOS, La Présence en Soi, de Ginette Forget aux Éditions du Grand Ruisseau

[2] Pour lire l’histoire de Germaine : «Aller-retour vers l’au-delà » de Isabelle Challut,

aux Éditions Le Dauphin Blanc.

 Une autre VIDÉO de notre série « Au cœur de la vie »

avec Marie-Agnès Jambard de Ensemble vers une Nouvelle Humanité.

P.S.: Voici le lien pour consulter le calendrier de ma tournée en France:

http://ginetteforget.blogspot.ca/p/calendrier-tournee-en-france-2016-24mai.html

banner_holos

Mon accompagnement : Éclairer le chemin de la sagesse intérieure vers votre autonomie et votre liberté, le plus rapidement possible.

POUR PLUS D’INFOS CLIQUEZ ICI !

Retrouvez les chroniques de Ginette Forget sur la Presse Galactique
[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: