keshe21-compressor

RÉSUMÉ DU 109ÈME WORKSHOP DE LA FONDATION KESHE

1. La date du 14/04/2016 marque la fin (9) d’une partie de notre apprentissage au sein de la technologie plasma.

Jusqu’ici nous nous sommes essentiellement concentrés sur la matière (matière => nanoparticules => gans), mais à partir de maintenant nous allons essentiellement nous concentrer sur la partie la moins tangible, pour entrer de plein pied dans la technologie spatiale: Le plasma à proprement parler.

2. Le plasma

Pour commencer M.Keshe nous a parlé de l’eau de gans qui au fil des expériences nous a prouvé que nous n’avons pas besoin d’utiliser le Gans (la matière) pour bénéficier des bienfaits du plasma sur la santé. Comme par exemple dans la fabrication des patchs, pour lesquelles nous utilisons uniquement l’eau de gans et non le Gans lui-même. L’énergie plasma est transférée ou copiée dans l’eau qui est en contact direct avec le Gans et cette eau peut être répliquée à l’infini. Ce qui veut dire que nous n’avons donc pas besoin d’avoir de grandes quantités de gans pour profiter des bienfaits du plasma. Avec une petite quantité de gans, nous pouvons faire de l’eau de gans à l’infini et ainsi utiliser autant de plasma que nous voulons. Il est ici question d’un plasma sous forme liquide. C’est pourquoi nous allons désormais parler de plasma liquide. Ce qui, je le répète, n’est rien d’autre que l’eau de Gans que nous avons utilisé jusqu’à présent.

3. À quoi va servir le plasma liquide?

Une goutte de plasma liquide ajoutée à un verre d’eau a la capacité à elle seule de structurer et énergiser l’eau de ce verre.

Cette eau, en la buvant, va en quelques sorte « amplifier » nos intentions. Si, par exemple en buvant cette eau, nous émettons l’intention de traiter telle ou telle maladie, le plasma contenu dans ce verre nous donnera ce dont le corps a besoin ou prendra ce dont il n’aura plus besoin, afin de nous aider à nous sentir mieux. Si notre intention est simplement de nous énergiser, c’est cet aspect qui sera traité. Si notre intention est d’apporter la Paix dans le monde, nous ne serons plus en mesure de faire du mal à un quelconque autre être vivant, etc… Il sera impossible d’utiliser cette technologie avec l’intention de nuire à autrui, car le plasma crée l’équilibre parfait.

Un autre exemple que M.Keshe nous a montré est celui d’une eau contaminée contenue dans un flacon et dans laquelle on a versé quelques goutes de plasma liquide. Suite à cet ajout, les matières contenues dans l’eau se sont déposées dans le fond du flacon et l’eau est devenue totalement claire. Ce qui peut donc contribuer à la décontamination des eaux polluées.

4. Tests scientifiques

La fondation a mis à notre disposition différents produits à base d’eau de gans (suppléments alimentaires, lotion pour le corps et gouttes ophtalmologiques).

Ces produits vont essentiellement servir à effectuer des tests scientifiques, qui seront accompagnés par 3 gouvernements différents (Ghana, Iran, Chine). Chaque personne désireuse de se procurer un de ces 3 produits devra s’enregistrer et faire partie d’un programme pour lequel il s’engage à faire part de ses résultats. Ce programme regroupera un total de 30.000 volontaires et sera mené sur plusieurs mois.

De nombreux autres points très intéressants ont été abordés lors de ce workshop, comme notamment l’idée de verser un peu de plasma liquide dans les rivières ou bien encore l’idée de placer une petite quantité de plasma liquide dans une sphère attachée à une pyramide (objet dont je n’ai pas réussi à saisir le nom) et à déposer cette pyramide un peu partout, afin d’aider la Paix à s’installer dans le monde etc… Nous retrouverons certainement plus de détails dans la traduction complète, qui je l’espère sera faite assez rapidement.

Traduction de Myriam Quaranta

Trouvé sur https://interetpourtous.wordpress.com/

 

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: