vitessedelalum-compressor

par Maxence

Oui la lumière va à la vitesse d’un escargot. À la fois, elle va aussi vraiment très vite. Tout dépend du point de vue où on se place.J’aime observer la nature pour décrypter les lois universelles. On a là, un paradoxe, dans le fait que la lumière va à la fois vite et doucement. Lorsqu’on pense à ce paradoxe, le coeur nous dit que c’est vrai, le mental nous dit, en soi quelque chose ne peut pas aller, à la fois vite et doucement, et par la suite va essayer de trouver une réponse acceptable. Pourtant regardons de plus près la vitesse de la lumière, qui va nous montrer comment voir les choses. Je crois qu’il est forcément vrai que la lumière nous montre quelque chose non ? Elle nous montre comment voir, donc, et si je vous demande : « Vu que la lumière va à environ 300 000 mètres par seconde, pensez-vous que la lumière va vite ? » Il y a de fortes chances pour que vous me répondiez, oui. Considérons maintenant le déplacement de la lumière à l’échelle de l’Univers. La lumière met environ 100 000 ans pour traverser notre galaxie. On pourrait dire à la vitesse d’un escargot non ? Vous me diriez probablement oui, aussi. Alors en quelques lignes on dit quelque chose et son contraire ? Tout est normal, cela s’appelle la relativité, le paradoxe, la vision supramentale, considérer les choses dans leur ensemble par la vérité du coeur.

Par voie de conséquence, c’est la même chose vis à vis de la notion du temps. Nous voyons le temps en heures et en jours. Mais regardons que même depuis la naissance du Christ, la lumière n’a pas encore traversé 2% de la galaxie !!! l’existence que nous vivons, dans ce corps, dure le temps d’un éclair à cette échelle. Alors cessons de blâmer les Cieux que nous trouvons ça long et pénible, mais profitons en, pour vite nous souvenir d’où nous venons et qui nous sommes. C’est la Clé d’Or dont je parlais dans ma dernière chronique. Vous pensez que la souffrance de l’humanité est injuste et dure depuis trop longtemps, pourtant tout cela se passe en un instant, à l’échelle de l’Univers. Et depuis trop longtemps, surtout, nous avons oublié qui nous sommes, que nous sommes des prolongements et des facettes de la Source suprême, le Premier Créateur. En nous faisant don de la vie, il se permet de se connaître mieux Lui même. N’est-ce pas le plus grand honneur que vous puissiez recevoir ? Hâtons nous de renvoyer à notre Père, Mère, nos plus beaux moments vécus ici sur Terre !! Et ne rejetons pas les mauvais. Car c’est nous qui les qualifions de mauvais. Les mauvais moments seraient ceux dans lesquels nous n’avons pas été qui nous sommes. Pourquoi se blâmer pour ça ? Il faut voir que si nous sommes ce que nous sommes, nous sommes aussi ce que nous ne sommes pas. Et nous sommes ce que nous somme aussi par les moments dans lesquels nous avons été autre chose que nous même. C’est un des aspect qui fait que demain nous ne serons déjà plus exactement la même ou le même que le jour précédent. Acceptons cela, sans nous blâmer. Au contraire bénissons nous d’être ce que nous sommes aujourd’hui et ce que nous serons demain. Profitons en pour découvrir les milles et une facettes magiques de la Vie et de l’Amour.

Nous sommes la seule ou le seul à pouvoir décider de changer et d’enrichir notre vision des choses. Nous seuls pouvons voir la vie, non pas comme une fatalité, mais un don véritable et inestimable, un don divin. l’occasion unique de vivre des expériences Divines. Vivre l’amour, les rencontres, les créations et les arts, vivre un beau coucher de soleil, manger un carreau de chocolat, le souffle du vent sur la peau, les frissons d’une caresse, un câlin, un moment partagé , une tranche de vie. Cela pourrait presque ressembler à la définition du bonheur non ?

Comment voulons-nous que les choses changent si nous ne changeons pas d’abord nous-même ? Tel un conducteur crispé au volant, nous ne quittons plus les obstacles des yeux et nous fonçons droit dessus. Devenons plutôt les metteurs en scène de nos vies, plutôt que d’être que de simples acteurs. Pourquoi sommes nous crispés au volant de nos vies ? parce que nous avons peur d’accepter que nous sommes une partie de Dieu. Acceptons tout de suite ! ne perdons plus une seconde ! Qu’est-ce qui nous retient d’accepter notre part Divine ? En le faisant pour nous, nous le faisons aussi pour les autres.

Les choses sont simples (et à la fois très complexes, on retrouve le paradoxe..), la vie aime la simplicité, tout comme la vérité, l’authentique. Et nous n’avons qu’à profiter d’être là pour rendre grâce de ce que nous vivons. C’est à cela, que cette Clé d’Or est utile, elle ouvre la porte pour nous, du tout est possible et de l’éternité. Car en rendant grâce, nous reconnaissons notre identité Divine. Les merveilles que nous recevrons en retour, dans nos vies, sont grandes et nombreuses !

Avec tout mon amour,
Maxence

banner_max

MAXENCE VOUS PROPOSE SES SERVICES ICI…

Source: http://lapressegalactique.org

Retrouvez les chroniques de Maxence sur la Presse Galactique

[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

Print Friendly, PDF & Email