Print Friendly, PDF & Email

6988060-10687139-compressor

par Guilaine Lipski

……En fait, les deux protagonistes sont dans une construction émotionnelle et mentale à libérer au profit de quelque chose de plus sain, plus respectueux et amoureux de soi-même ce qui n’a rien à voir avec l’égoïsme mais plutôt avec l’autonomie, la reconnexion avec soi afin de nous offrir ce que la plupart du temps nous n’avons pas reçu. D’ailleurs, si nous l’avions reçu, nous nous serions construits différemment et ne serions pas dans la situation de couple difficile où nous sommes, nous aurions attiré une autre personne.

Je crois vraiment que nous revenons sur terre et d’autant plus à cette époque pour apprendre à nous découvrir et nous aimer dans ce que nous croyons être une imperfection mais bien sûr il n’y en a pas. Nous sommes seulement dans un jeu pour apprendre et grandir.

Le problème est que ce jeu fait mal et nous cherchons à nous en extraire mais s’il n’y avait pas cette douleur, est ce que nous chercherions des solutions, est-ce que nous saurions évoluer dans quelque chose qui serait toujours paisible et heureux ?

Comment pourrions-nous être, entrer en réaction si nous demeurions dans la béatitude ? D’où la nécessité du jeu humain sur terre.

Ce que nous cherchons se trouve pourtant juste derrière nos propres empêchements intérieurs au bonheur.

Nos blessures intérieures sont responsables des personnes que nous attirons dans notre vie et le but n’est pas de souffrir mais de grandir sauf que la plupart du temps nous ne savons faire autrement que souffrir parce que nous n’avons ni la connaissance ni le mode d’emploi pour sortir de la souffrance.

LE BONHEUR EST UN APPRENTI-SAGE, PAS UN ACQUIS de naissance. Loin de là d’ailleurs car de façon générale personne ne nous apprend que nous sommes la personne la plus importante qui soit, que nous devons être attentifs et comment prendre soin de nous.

Nous avons été malmenés, malmenons aussi les autres en leur demandant parfois d’être différents de ce qu’ils sont et/ou peuvent être.

Pourtant cet  »abécédaire » existe mais c’est à nous de faire le choix de chercher pour le trouver. Aujourd’hui avec le nombre de thérapies qui existent et l’énergie présente, on est sûr de pouvoir sortir du cercle vicieux de la souffrance…..qui attire indéfiniment ce qu’il est.

Beaucoup de personnes voudraient que cela se fasse tout seul, c’est impossible. Le seul chemin de libération possible est d’amener la conscience dans notre vie et à l’intérieur de nous avec honnêteté et tendresse car nous sommes le fruit de notre histoire, celle de notre enfance et il n’y a rien à juger, juste à regarder nos impossibilités avec affection. Elles ne sont pas nous mais plutôt cette histoire qui nous a construits, qui a fait de nous ce que nous sommes.
Faire la part des choses, être tolérant envers nous-mêmes….écrire la Bible du nouveau monde avec humilité.

De coeur à coeur
Guilaine

lorsque_lamour-compressorebook de 200 pages DISPONIBLE ICI

Source: http://lapressegalactique.org

[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

 

Partagez sur: