Print Friendly, PDF & Email

par Christine Bérodier

Je ne vois pas encore… – Entrez dans la Lumière !
Un jour, l’on ne reconnaît plus le monde autour de nous,

Un jour, l’on ne reconnaît plus, la personne que l’on est devenue…

Et l’on se demande à quel moment on a perdu cette part de nous-mêmes si unique, qui peut nous échapper si facilement. Si tant est que nous ayons bien pris le temps de la rencontrer un jour..

Mais qui sommes nous vraiment, derrière les divers masques que nous portons au gré de nos divers rôles ? Nos rôles sociaux, familiaux, amoureux…. Acteurs de cette grande parade, dans le grand bal de ce qui nous semble être la vie.

Mais est-ce bien la nôtre, de vie ?….

Le jour où cette question se pose, dans ce que l’on appelle les moments de « crise », où il nous semble alors, que l’on se retrouve « à nu » parce que l’on a perdu quelque chose d’important…. Ou quelque chose d’important nous semble tout-à-coup l’être beaucoup moins.

Ces temps de l’existence où les garde-fous qui nous maintiennent stables s’effondrent et nous laissent pantelants, l’angoisse au cœur.

Alors, ce chemin qui surgit face à nous, ce chemin inconnu qui peut nous mener à nous-mêmes, le prendrons-nous ? Dépasserons-nous nos peurs, nos repères, nos zones de certitudes si rassurantes, nos petites et grandes habitudes ?… Pour aller jusqu’à nous-même, cette part étrangère, nichée quelque part tout au fond de nos consciences…, de nos cœurs…., de nos âmes… ? Recouvertes de tant et tant de couches de sociabilisation, de manies, de formatages, de conditionnements qui ont, telles des strates, recouverts notre être intime. Pour coller à ce que l’on attend de nous, coller à une norme, coller enfin à ces règles qui nous régissent nous et les nôtres. Des codes de « castes » bien présents même si nous n’en sommes pas encore très conscients à ce stade. Des scénarios dans des rôles qui nous ont été assignés.

Oui nous sommes tous « En chemin », mais pas forcément au même endroit. Certains sont partis tôt ou en avance, d’autres furent les précurseurs. Quelques-uns débutent à peine, et il y a ceux qui ont en définitive, fait demi-tour et ceux qui ne veulent pas encore s’y aventurer… Mais l’important n’est-il pas tout simplement d’être en chemin ? Cette quête fabuleuse où nous nous croisons tous régulièrement et où nous nous reconnaissons aussi quelquefois…

Esquissons donc quelque indications qui pourront peut être éclairer certains de ces choix quasi-obligatoires que représentent les fameuses croisées de chemins, les chemins « en croix », qui nous permettent surtout d’opter, pour une direction au détriment d’une autre…. A moins que cela ne soit l’inverse…

Il n’y a pas de cartes, pas de tracés pré-établis et il n’y a pas non plus que des lignes droites… Il y a des routes en arc, des sentes zigzag, des autoroutes aussi, qui se chevauchent et qui se mêlent, voire s’emmêlent. Il y a des voies royales et des chemins de terre difficilement carrossables… Des voies éclairées ou sans-issues et des recoins obscurs…

Des fées mais aussi des sorcières, des ogres affamés et des dragons aux ailes endiamantées…

Christine Bérodier

Source: http://perseasia.wix.com/en-chemin

 

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Partagez sur: