fc80db15fc-compressor

 

par Jenny

Faites tomber les masques ! L’heure n’est plus au bal mais au théâtre de rue. C’est ici que l’on rencontre le badaud dénudé de ses habits d’apparat. Comme il est bon de constater qu’il flotte dans l’air une mélopée d’un amour naissant. Les prémisses d’une conscience d’appartenance à un même rôle, une même fonction presque une vocation d’un devenir commun qui s’exprime, certes, de façon chaotique. Mais si on est assez attentif à cette forme d’expression on se rend compte que l’on y baigne déjà depuis longtemps (environ 50 ans). A cet époque l’esprit de rupture et de transformation du passé de façon radical était déjà là mais moins incisif dans la société. ! On ne peut maintenant plus ni dire ni même penser de la sorte. C’est l’envie d’être utile, c’est l’envie d’une façon plus concrète et innovante d’agir, c’est l’envie de s’extraire d’une routine sclérosante, qui tue à petit feu. C’est l’envie d’inventer une nouvelle manière de vivre, d’entrer en contact avec son environnement. C’est l’envie d’une écologie de vie plus structurante loin des dogmes de quelque origine culturelle ou cultuel qui soit. C’est l’envie d’utiliser le langage autrement et se libérer d’une syntaxe, rythmique, et enrichissement du vocabulaire qui délimite et résigne la pensée et toute forme d’expression et qui « étrangement » contraint notre façon d’agir. Comme une prison invisible le vocabulaire expressif des esprits et des corps se libèrent d’une carapace devenue étouffante. Trop petite. Nous avons grandi. Et nous continuons notre croissance. Ah ! grandir !! Ce n’est pas donné à tout le monde de ne pas se tromper. C’est parfois bénéfique. Les conséquences ? Eh bien oui, il y a dilemme. La vérité, c’est qu’il n’y a pas qu’une vérité mais des vérités qui nous servent d’émulation pour avancer. L’expérimentation de nos intuitions nous permet d’apprivoiser l’incertitude et de nous tenir debout devant nos créations.

Qu’importe les bouleversements qui nous déstabilisent et nous sortent de la nonchalance dans laquelle nous baignions. Bien sûr ceux-ci ne sont pas sans importance, non, loin de là. Je veux plutôt dire quels qu’ils soient. Quel que soit la forme que cela prenne, nous devons garder confiance en l’avenir car tout ce qui est mis en lumière nourrit par les créations à effets émotionnels destructeurs et qui cherchent à nous tenir en haleine quel qu’en soit le prix (l’impact sur notre fameux bien-être) avec la volonté d’une vision d’une économie libératrice mais bien plutôt, en réalité, avilissante pour l’Homme caché derrière des promesses de mieux vivre, d’espoir de protection espérée, ou d’une plus grande protection (Mais de quoi ? Et celle-ci peut vite se muer en prison !), d’avoir enfin plus de liberté (tout en étant dépendant d’une machinerie administrative ou d’un système de fonctionnement qui ne nous permet pas ou plus d’être innovant), de croire que le repli sur soi nous libérera d’un danger bien souvent fictif…….

Et si nous/vous décidions/décidiez de continuer ou commencer (il n’est jamais trop tard !) ce qui est amorcé depuis déjà quelques décennies. Et si nous décidions de prendre les choses en mains et de garder du courage, de développer, maintenir ou d’agir avec courage devant l’œuvre colossale qui se dresse devant nous mais qui néanmoins propulse l’esprit créateur qui nous anime tous. C’est de toute façon inéluctable mais c’est à nous d’en choisir les modalités.

Il ne suffit pas de changer un mot ou d’ajouter un préfixe devant un terme ou insérer des mots à la mode dans une belle une phrase surannée pour créer un nouveau paradigme. C’est insuffisant car c’est la motivation qui prédomine ! Rester sur des formules qui ont fait leurs preuves autrefois ne suffira pas à impulser l’Etre Nouveau dans la nouvelle aire dans laquelle nous sommes entrés. Notre implication en tant que citoyen du monde est de 1er ordre. Croire sur parole nos personnalités complexes de leaders autrefois pétri d’une volonté issu d’un monde plus ancré dans des paradigmes et considérations, certes ambitieux, qui laissaient l’individu plus dépendant et prêt à suivre plutôt qu’à prendre les rênes de sa vie (autrement dit à se décharger de toutes responsabilités) n’est plus de mise. Aujourd’hui à force d’instruction et d’une meilleure connaissance des conditions de vie du voisinage proche et lointain, de l’environnement, d’une éducation forcément plus riche et partagée, l’individu n’est plus cet esprit indolent prêt à prendre pour vrai tout ce qu’on lui propose. Il veut être le créateur, le producteur et l’acteur. Il veut s’émanciper du cordon nourricier exclusif. Il veut créer et profiter de nouvelles ressources nourricières dignes d’une écologie de vie plus harmonieuse et intègre avec le beau vaisseau qu’est notre Terre.

Nous ne sommes pas dans un monde de « bisousnours » (comme certains aiment dire) peuplés de bons et de méchants. C’est bien plus complexe que cela et les enjeux sont colossaux comme vous vous en doutez ! Baissez les bras maintenant implique notre présent et l’avenir de notre descendance et ce n’est non pas sans eux mais AVEC EUX qu’il faut compter. En effet ils portent en eux de façon plus ou moins consciente les solutions d’un futur présent que nous construisons maintenant.

Le fait de leur jeunesse apparente dans notre société régie de normes sociales, jusqu’ici considérée comme fiables, ne doit plus être un frein. Ils sont bien souvent des êtres bien plus éclairés que leurs ascendants et ont du mal à se faire entendre d’une part et comprendre d’autre part. Ils sont plus ouverts au monde terrestre mais aussi subliminal dans lequel signifier ou qualifier un évènement, quelque chose d’ordinaire ou d’extraordinaire qu’il faut traduire rationnellement relève d’un effort surhumain j’oserai dire. Et quand on fait face à un environnement hostile ou tout simplement englué et aveuglé par la matière terrestre, ils leurs est difficile d’être « normal » selon les formes reconnues par le tronc commun et conventionnel de notre société d’autrefois, encore oui ! Pourquoi la normalité ne changerait-elle pas elle aussi alors que tout change et que le changement est la Vie ?! S’il vous plait la jeunesse n’est pas une plaie qu’il faut combattre ! Elle est tout bonnement la fraîcheur qui manque pour un renouvellement meilleur. Faites tout simplement confiance au maître mot sur lequel on ne cessera jamais assez de s’appuyer : discernement.

Les masques d’antan ont pris des rides ! Moi je constate que l’espoir est si fort en chacun de nous qu’il ne demande qu’à s’exprimer aux yeux de tous. Non pas s’exhiber mais bien se laisser guider par la spontanéité du geste.

C’est l’esprit tourné vers la Lumière et confiant dans l’Avenir que nous construisons, que s’ouvre devant nous un grand espoir dévoilé intuition par intuition et qui deviendra c’est sûr notre vérité commune très bientôt.

Jenny. Médium.Tarologue
Site : www.jennyvoyance.jimdo.com
Fait le 19.07.2016


« QUELQUES MOTS » par jennycoquelicot

Retrouvez les chroniques de Jenny sur la Presse Galactique

[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]


Jenny, Médium-Tarologue profite de l’occasion pour vous offrir des réductions avantageuses sur ses services entre le 1er Août et le 30 septembre 2016. Son tarif pour une question est réduit à 45€ au lieu de 50€ et pour une voyance complète 85€ au lieu de 100€. Pour obtenir ces réductions faites votre demande à partir de son formulaire de contact ICI !

***

banner_noel_juillet

Si vous n’êtes pas encore abonné à la PG alors c’est le moment idéal car vous pourriez profiter de nouveaux avantages tout au long du mois, en plus de tous ceux qui existent déjà. jemabonne

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: