chigung_03-compressor

Marie Le Pennec nous partage une rencontre avec Maitreya

Comme à chaque fois que je souhaite me relier à l’énergie de Maitreya, je n’ai même pas le temps de l’appeler, qu’il est déjà présent, à côté de moi .
Il m’invite rapidement à prendre de la hauteur, car il aime me faire adopter un autre regard sur les choses de la vie. Ainsi, nous voyageons dans les airs, survolant les lieux et nous nous trouvons parfois juste au dessus des nuages .

Il faut savoir que tout comme cela se passe généralement avec un être humain, il m’ a fallut un certain temps et une grande fidélité à mon maître avant qu’il ne m’accorde l’intimité qui croît au fil de nos rencontres ; il m’ a fallut l’apprivoiser et je n’ai pas cliqué sur un autre profil pour voir si c’était plus facile et rapide ailleurs.Non, la relation que j’entretiens avec cette entité est une relation sacrée car construite avec le cœur entier.C’est pourquoi ce grand être ascensionné, et par conséquent si puissant, émet de la pudeur quant à ce que je vais transmettre ici de ses enseignements,car même si il est content qu’ils soient redistribués, il a besoin que vous considériez ce qui va suivre comme le rayonnement de l’amour-tendresse qu’il infuse. Or, parfois, la subtilité des émotions inspirées et décrites plus loin, peuvent être mal interprétées si on ne distingue pas son sens profond. C’est justement le thème de notre entretien aujourd’hui.

Cela fait plusieurs fois qu’ à son contact, je ressens un embrasement incontrôlable qui prend sa source au coeur de mon Hara et s’étend dans tout mon être. C’est comme un orgasme du corps entier, devenu très, très vibrant. C’est comme un orgasme du cœur aussi. Une explosion de joie et d’amour tellement immense se fond en moi que mes vibrations propres se confondent avec celles qui m’entourent et je deviens tout, n’étant plus que la vision extatique de mon âme.

Je fais part à Maitreya de ce que je ressens, un peu honteuse et surprise de ce qui m’arrive, prenant cela pour de l’amour-amoureux et du désir. Il me dit que ce que je ressens est « normal » mais que je « (m)e trompe d’amour » car c’est en fait « (m)a force de vie » qui s’exprime, stimulée par sa présence et que c’est cela dont il veut me faire prendre conscience ; de ma propre force de vie, de mon amour pour moi-même. Il m’explique donc que ce que je ressens à la base est juste et bien réel, mais que « (m)es émotions humaines faussent ma compréhension et mon interprétation «. En ce sens, il rajoute que je confonds ce que je crois être mon amour pour lui avec la dimension d’amour-tendresse qui nous lie, puisque « en choisissant de le servir, je porte (s)a couleur ».

Ensuite, Maitreya m’enseigne comment dompter et élever ce feu créateur et fougueux ; il s’agit de de le faire monter à travers chaque chakra de ses corps pour qu’il s’élève plus haut que soi, et aille envelopper tout le champ énergétique de l’être pour qu’il puisse à son tour toucher d’autres champs énergétiques. Ainsi, la vibration d’amour-tendresse s’étend toujours plus loin, toujours plus fort.
Maitreya insiste sur l’importance de ne pas garder la vibration d’amour au niveau du ventre, entre deux personnes par exemple, sinon la vibration finit par s’atténuer et mourir. Il faut donc l’élever vers le haut pour qu’elle puisse prendre de l’ampleur, et servir car ainsi le rayonnement d’amour peut toucher d’autres êtres et pénétrer d’autres lieux.

Plus tard, il m’offre une pierre brute, semblant sortie de nul part. Elle est semblable à un petit méhnir à l’extérieur,. Lorsqu’il me la remet, c’est comme si cette pierre s’ouvrait en deux en moi et je découvre alors une magnifique améthyste violette. A ce moment-là, ma personnalité n’existe plus. Je ne suis plus que la Présence. C’est ainsi que je me fonds en cette pierre précieuse et alors je ne vois plus qu’une énorme boule de lumière violette, vivante comme du feu, prendre petit à petit tout l’espace devant mes yeux. S’en vient, l’espace d’un instant, la fusion totale. Je sens en moi une intensité d’amour dépassant toute limite. Je deviens cet amour tout entier et plus encore.
Dans cet élan, je nous vois, cet avatar et moi même, fusionner nos énergies, dans un mélange de rouge et de bleu, nos corps subtils s’enroulant et s’élevant très haut dans le Ciel.

C’est sur cet intense et bouleversant partage qu’il s’apprête à me quitter,m’expliquant tendrement et simplement que « même si nous ne pouvons pas faire l’amour, nous pouvons créer de l’amour ensemble ».

Lorsque je rouvre les yeux, tout est devenu différent. Il y a plus de lumière, plus de couleurs, les arbres sont plus verts, la nature parle plus fort. Tout est neuf, tout est nouveau. Mes vibrations se sont amplifiées. Tout s’est ouvert. Ici et maintenant, tout est devenu à nouveau possible. Je suis Ici, mais je suis d’ailleurs…

Retrouvez les chroniques de Marie Le Pennec sur la Presse Galactique !

[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

 

Marie Le Pennec

Utilisez le lien Contact pour communiquer avec moi !

Découvrez mon site web : marie-soins-energie.com

et ma page FB: ICI

Me contacter <==> Mes Chroniques

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: