par Yvan Poirier

De faire un Face-à-face avec ces vertus ou piliers de l’Humilité, de la Simplicité, de l’Authenticité et de la Spontanéité en soi, n’est certes pas une sinécure pour celui ou celle qui pense qu’il n’est pas nécessaire que ces comportements du Coeur prennent place en eux. Cela peut nous sembler compliqué ou difficile à actualiser.

À première vue, on pourrait dire que ces vertus sont parfois difficiles à cerner et à appliquer dans notre quotidien parce que nous ne sommes pas habitués de les reconnaître. Donc, tôt ou tard, nous devons y faire face, intelligemment et humblement, afin de comprendre l’importance qu’ils représentent au chapitre de la nouvelle conscience qui s’installe et s’unifie en nous.

En fait, c’est notre crainte de reconnaître que ces aspects multidimensionnels de la conscience, font partie du cheminement spirituel et que nous sommes sur le point de changer de vision, de perception et d’application, et ce, totalement.

La vision périphérique de ces quatre vertus doit être comprise comme étant un Pont multidimensionnel entre notre personnalité, notre ego et notre mental avec l’accession divine de notre Corps d’Êtreté et en y incluant l’Ouverture du Coeur Vibral. Cette crainte fait partie des mémoires existentielles qui nous hantent depuis des millénaires, nous empêchant de reconnaître que par l’application de ces voies métaphysiques et quantiques en nous, nous pourrions transcender notre conscience ordinaire en une Conscience multidimensionnelle ou Supraconscience via le Corps d’Êtreté. Il s’agit donc d’un Face-à-face ultime entre nous sur le plan humain, et nous sur un plan divin!

Ce Face-à-face vis-à-vis chacune de ces vertus représente une nouvelle Illumination de l’intérieur qui nous est transmise par notre Coeur Vibral ainsi que notre Corps d’Êtreté avec lesquels nous sommes, consciemment ou inconsciemment, en communion vibratoire. Au départ, nous devons admettre, voire reconnaître que nous sommes fondamentalement cet Êtreté, mais dont l’accessibilité est en train de se reformater et se ré-initier en nous.

Pour arriver à faire un Face-à-face transparent avec ces vertus, nous devons lâcher prise sur les anciennes coutumes ainsi que les anciens paradigmes que nous dictaient l’ego/personnalité et le mental, prescrites par les religions, les philosophies et des lois astrales dénuées d’Intelligence Supramentale. Ces contreparties de notre conscience ordinaire ne sont guère la Vérité Absolue de ce que nous sommes en réalité. Ce sont, plutôt, des formes illusoires créées par une falsification intime contre notre Êtreté, qui n’a rien à voir avec ces contreparties biaisées par le mensonge. Dès l’instant où nous acceptons que nous ne sommes vraiment pas ces contreparties, nous sommes sur la Voie de la Vérité Absolue.

Le Face-à-face avec l’Humilité doit être considéré comme étant l’accueil vibratoire de ce que le Coeur Vibral et le Corps d’Êtreté émanent dans notre conscience. C’est accepter, humblement, qu’on perfore nos membranes et couches subtiles illusoires de notre conscience afin qu’elle accueille une fréquence vibratoire émise par les Feux de notre Cœur Vibral et de l’Esprit qui s’ouvrent à nous et en nous.

L’Humilité doit être vue comme étant la démonstration vibratoire de ce que nous sommes à titre d’Êtreté, et non à titre d’ego/personnalité et de mental. Ces contreparties de notre conscience ordinaire ne sont que des plateformes illusoires de nos vies antérieures qui tentent de caractériser notre conscience.

Être humble, c’est démontrer de la simplicité, de la transparence et de l’Amour de ce que nous sommes en tant qu’initiés de la Lumière Authentique. Lorsque nous sommes en communion avec notre Corps d’Êtreté, rien ne peut transparaître par une autre identité quelconque. Nous sommes totalement nous-mêmes, et nous agissons humblement partout et pour quoi que ce soit et devant qui que ce soit.

L’humilité devrait être conscientisée, non pas par une forme de modestie ou de fausse modestie, mais, bien, par le rayonnement de ce que nous sommes vraiment comme Enfant de la Lumière. Ainsi, nous sommes dissociés de toutes apparences et de toutes interprétations qui symbolisent les valeurs de notre société. Quand nous sommes au stade de vivre l’Humilité de l’Êtreté, nous ne pouvons être : vaniteux, arrogants, ambitieux, orgueilleux, prétentieux ou présomptueux. Nous sommes tout le contraire de ces attributs humains, qui font ou qui ont, peut être, fait partie des caractéristiques caractérologiques de l’ego/personnalité ou du mental discursif. Ces formes-pensées ne font pas partie de l’Êtreté, dont la conscience se fusionne avec une Conscience Instantanée ou Supramentale.

Pour vivre l’humilité, nous devons essentiellement être dans le lâcher prise, voire s’abandonner à l’Intelligence de la Lumière. Dès l’instant où nous sommes, vibratoirement, en contact avec la Lumière, voire celle du Coeur Vibral nous réalisons que ce n’est plus nous qui gérons notre vie, mais bien la Lumière Authentique qui nous illumine. C’est, en somme, l’accueil de la Lumière en nous, qui permet de vivre, vibratoirement, l’humilité sous toutes ses formes et dimensions.

Il est fondamental de conscientiser, sans juger quiconque, que les êtres vraiment humbles, ne peuvent se vanter ou se prétendre d’avoir cette humilité. J’entendais, dernièrement, une personne s’exprimer et qui se disait être la Source, qu’elle était le Tout, qu’elle était au-dessus de presque tout ce dont elle vivait, sans dire qu’elle était parfaite, mais qu’elle le pensait. Effectivement, nous sommes tous et toutes la Source pour tous ceux et celles qui possèdent une âme et un Esprit, mais, au grand jamais, une personne humble oserait s’en vanter afin de démontrer qu’elle est, supposément, à ce niveau.

Ces personnes, par pur manque de reconnaissance, parfois même par manque de respect envers autrui, sont souvent vaniteuses et remplies de connaissances et de croyances en se basant sur ce qu’elles ont déjà entendues ou lues. Pourquoi? C’est qu’elles ont besoin que nous les reconnaissions d’une part, mais, surtout, sans le dire, elles se pensent réellement supérieures à quiconque dans leur entourage.

Si nous connaissons, personnellement, ces personnes, nous pouvons constater qu’elles n’ont pas de respect pour les autres, peu importe que qu’ils sont. Ces personnes sont, plus particulièrement, axées sur des croyances, des connaissances et de vieux paradigmes qu’elles ont entendu dire ou lire, pensant que ce sont elles, ce qui peut être vrai cependant, mais elles n’ont pas l’humilité d’admettre qu’elles ont encore beaucoup de chemin à parcourir dans leur for intérieur, afin de transcender leur vanité et de leur orgueil. Voyez-vous, quelqu’un qui se dit humble et qui s’en vante, ne l’est certes pas.

Même pour ceux ou celles qui liraient ce qui vient d’être écrits et qu’ils sont dans ce genre d’attitude, ne pourront reconnaître cela parce que leurs pensées, leur réflexions et leur ego/personnalité n’ont pas suffisamment d’humilité pour admettre qu’ils agissent de la sorte. Généralement, ces personnes vivent ou vivront des face-à-face avec elles-même, mais ont-elles l’humilité de reconnaître qu’elles sont dans cette façon d’agir ou de réagir devant les autres?

Enfin, d’être humble, c’est être dans l’être, non pas dans la personne, mais plutôt la personne qui vit sa vie, sans prétention, sans peurs, sans démontrer un complexe de supériorité ou d’infériorité, sans se référer à quoi que ce soit ou à qui que ce soit pour s’évaluer ou juger quiconque. Elles acceptent, plutôt, que leurs agissements ne sont pas dignes et à la hauteur de la Vibration multidimensionnelle de leur Coeur, mais, bien, à la fréquence de la personne comme telle qui pense toujours avoir raison ou se dire au-dessus de tout ça.

Le Face-à-face avec la Simplicité, c’est accepter que tout ce que nous sommes dans les réalités multidimensionnelles doit être conscientisés comme étant des Sources de la Lumière, qui nous sont dévoilées en toute simplicité et en toute transparence.

C’est comprendre que toutes formes de sciences qui demandent des preuves sur notre existence multidimensionnelle, ne sont que l’apanage d’une vision mentale, et non, une illumination Supramentale. La Science Supramentale démystifie, simplifie et rend à sa juste valeur divine ce qui existe en nous, et, qui est projetée à l’extérieur de nous. La Science Supramentale dé-complexifie et surtout simplifie la Lumière à sa plus simple expression, par un enseignement auquel nous n’avons jamais eu accès dans ce monde divisé.

La Science Supramentale ne divise, ne divinise et ne complique rien, elle unifie. Si nous comprenons que tout passe par la simplicité dans ce que nous sommes, c’est parce que nous ne sommes pas compliquées du tout dans tous nos espaces et dimensions intergalactiques. C’est, en somme, une version inconnue qui nous est révélée. C’est en ouvrant notre Coeur ou l’Esprit, non pas le mental, que la Lumière nous simplifie ce qui peut paraître, en apparence, très complexe.

La simplicité s’exprime dans notre conscience à partir du moment où nous lâchons prise sur le fait de raisonner, d’analyser ou de projeter une science exprimée par la science moderne. Cette science n’est qu’à ses débuts dans ses recherches. Elle méconnaît, vibratoirement, tout ce qui existe dans la multidimensionnalité.

Donc, pour rester simple, nous devons rester humble et transparent avec nous-mêmes, afin de faire et de parcourir notre cheminement spirituel, vers l’apothéose de nous-mêmes, et non vers l’apothéose limitée de nos connaissances ou de nos croyances qui sont, pour la plupart, falsifiées. Rester simple est un des seuls moyens pour accueillir la Lumière Authentique, parce que le mental n’est pas présent pour analyser tout ce qui passe par le Cœur Vibral, qui est la Seule Source de notre Savoir intérieur.

Le Face-à-face avec l’Authenticité est de l’ordre de la transparence avec nous et avec autrui. Être authentique, c’est être vrai partout, en toutes circonstances et devant quiconque. C’est nous dévoiler comme nous sommes. Ce n’est pas d’avoir peur de montrer que notre ego/personnalité et notre mental qui ne sont, invraisemblablement, pas le Vrai Visage de notre multidimensionnalité.

Ce n’est certes pas fuir ce que nous représentons comme être humain, c’est plutôt reconnaître, qu’en réalité, ces contreparties n’ont été qu’une falsification qui nous ont permis de vivre et de nous réincarner dans des véhicules physiques différents, et que nous avons, en partie, ramené notre bagage de connaissances, d’expériences et de conscience falsifiées de cycles de vie en cycles de vie.

Sommes-nous vraiment, dans nos réalités multidimensionnelles, ces contreparties travesties par l’ombre? Certes que non! Nous sommes, en réalité, issus de la Source, voire de la Lumière Authentique de la Création, qui nous a permis de nous effuser dans un monde falsifié.

En fait, c’était nous qui avions le pouvoir de vivre ces expériences limitées en conscience. Nous devons admettre que nous ne devons plus nous associer à ces contreparties qui doivent retourner à la Lumière. Nous devons réaliser que c’est par un humble Sacrifice que nous avons porté ces contreparties, en jouant le jeu de l’illusion dans ce monde tridimensionnel, totalement maquillé par l’éphémère de la matrice astrale qui était vécue comme une grande pièce de théâtre.

Par notre authenticité, nous laissons plus facilement la Lumière afin qu’elle atteigne de sa Force multidimensionnelle. Il est essentiel d’avoir cette dose d’humilité, d’authenticité ou de transparence pour nous fusionner avec ce que nous sommes comme Corps d’Êtreté.

Encore une fois, nous devons avoir une dose d’humilité pour reconnaître que notre transparence n’est pas uniquement axée sur l’apparence ou sur l’image de soi à l’égard des choses que nous désirons démontrer ou dans ce que nous pensons connaître de l’extérieur, mais, bien, de la transparence de l’Êtreté que nous rayonnons de nous-mêmes, sans prétentions et en toute simplicité et humilité.

Le Face-à-face avec notre Spontanéité est une autre facette qui nous permet de voir que nous avons perdu nos repères d’enfant en devenant des adultes, qui la plupart du temps, se prennent au sérieux. Sommes-nous vraiment ces adultes?

Quand nous venons au monde, nous exprimons plus notre authenticité de l’enfant, qui est en phase d’apprentissage et d’expérimentations. Nous explorons une nouvelle façon de faire et d’être. En somme, nous copions, ce que nos parents ont fait ou ont réalisé, et ce qu’ils tentent de nous donner comme valeurs de la vie. Nous grandissons sur ces valeurs familiales et de société qui nous forcent d’aller à l’école et de nous remplir la tête de mensonges et de connaissances qui sont, plutôt, de la convoitise et de la manipulation, afin que nous soyons tous et toutes comme nos compatriotes humains.

Nous perdons ainsi, graduellement, notre identité unique de spontanéité en nous associant, inconsciemment, à ce jeu de la vie ou cette grande pièce de théâtre, qui exploite plutôt le besoin de démontrer un ego fier, orgueilleux et, parfois, vaniteux, une personnalité qui est un plagiat de nos ancêtres ainsi qu’un mental discursif qui nous rend plutôt, intellectuellement intelligent, que vibratoirement Intelligent.

Nous sommes forcés de nous associer à des valeurs qui ne sont pas toujours les plus attrayantes et encore moins les plus intelligentes. Mais, nous devons jouer le jeu de faire partie d’une société malade, qui veut que ses hommes, ses femmes et ses enfants soient tous et toutes semblables.

Donc, nous perdons, graduellement, nos facultés d’être spontanés comme nous étions dans notre enfance, parce que nous devons joindre notre conscience à ce monde encore conditionné par les lois falsifiées de la matrice astrale et d’un libre arbitre faussé par la loi d’action/réaction.

Ainsi, nous comprenons un peu mieux, pourquoi nos enfants sont si réfractaires, révoltés et insoumis à nos valeurs, nos coutumes ancestrales, qui ne doivent plus, dans un avenir proche, faire partie de notre conscience. Celle-ci dont l’excroissance Supramentale est exponentielle, sera la bougie d’allumage et d’arrimage entre ce que nous étions avant de nous incarner, et ce que nous serons demain après notre fusion avec la Lumière dans notre continuation, dan ce corps, notre Ascension individuelle ou collective.

Nous devons changer notre vision d’adulte en devenir une personne qui cesse de se prendre au sérieux, tout en faisant les choses sérieusement, sans que nous ayons besoin de nous dire que nous devons nous conduire de telle ou telle manière.

Souvenez-vous, quand nous étions jeunes, est-ce que la vérité nous pesait lourd au Cœur? Aujourd’hui, nos enfants ont suffisamment de conscience, qu’ils peuvent mentir sans se culpabiliser, parce qu’ils ne veulent pas contrer les valeurs d’obédiences imposées par notre société, le milieu académique ou nos religions, qui nous ont divisés par la peur d’être ou de ne pas être dans la Vérité qui n’est extérieure, mais, bien, intérieure.

La spontanéité n’est pas seulement le fait de dire ce que l’on pense, d’être sincère ou pas. C’est, aussi, se connecter spontanément à ce que nous sommes intérieurement, voire au Feu de l’Esprit, et ce, en toute humilité, en toute simplicité, en toute transparence. La vraie spontanéité est basée sur la vibration du moment présent que notre Esprit et notre Corps d’Êtreté nous tissent et nous transmettent intérieurement comme message de nous joindre, spontanément, à sa Lumière Authentique, voire son Feu Igné qui ensemence notre conscience, sans y résister.

Ainsi, ce Face-à-face est vraiment ce dont nous devons conscientiser afin de nous reconnecter avec notre à la Vibration du Coeur et au Corps d’Êtreté qui ne demandent qu’à ce que nous soyons nous-mêmes, sans plus.

En cette Ère de révélations, la Science Supramentale issue de la Lumière Authentique nous aide et nous aidera, davantage, à traverser les dimensions et à déchirer les voiles qui obscurcissent notre conscience. C’est, en partie, à partir de ses fréquences que notre conscience se joint et se joindra plus facilement à notre Corps d’Êtreté. Ainsi, il ne faut guère négliger, face à notre conscience qui s’illumine, qui nous accueille, inconditionnellement, avec ses Ailes de Lumière pour nous embraser et nous embrasser de son Amour Vibral.

En terminant, si nous mettons toujours l’AMOUR devant tout ce dont nous vivons, pensons, canalisons, nous pourrons témoigner, non pas par une parole ou un écrit, mais, bien, par le Coeur Vibral ces quatre piliers qui sont déjà en nous. Cette attitude fondamentale  représente la vraie humilité d’être dans l’être, la plus pure des simplicités, l’authentique transparence ainsi que la manifestation de l’enfance intérieure qui ne vit pas dans le passé ou dans des réactions nostalgiques, mais sur l’Instantanéité de l’Intelligence de l’Esprit qui ne fait qu’UN avec ce qui vient d’être élaboré.

Source: LaPresseGalactique.org
Retrouvez les chroniques sur la multidimensionnalité de Yvan poirier sur la Presse Galactique
[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

[widgets_on_pages id= »NOELJUL »]

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: