love and hope

 

par Marie Le Pennec

 

Il y a dix mois de cela, un jour de marché dans le Var,mes yeux se promenèrent sur l’étal d’un vendeur de livres d’occasions. C’est ainsi que j’ai découvert « Médecins du Ciel, médecins de la Terre», de Maguy Lebrun. Forte de ce nouveau trésor, je repartis avec.

Ce livre, comme de nombreux autres, m’a été envoyé par mes guides, qui ont su bien avant moi, qu’il ne m’apporterait pas qu’une belle découverte littéraire.

Maguy Lebrun était une guérisseuse, dans les années 60-70. Infirmière, famille d’accueil, magnétiseuse, conférencière…Elle a adopté plusieurs rôles différents et complémentaires, tous dans le but de diffuser l’amour immense qui abreuvait son cœur.

Mais ce qui nous intéresse ici, c’est le groupe de prières qu’elle a fondé à l’époque dans les environs de Grenoble, et qui a pris de grandes proportions, puisqu’au début, ils étaient trois, puis des dixaines,et enfin ce sont des centaines de personnes et bien plus encore qui ont adhéré à ce groupe.

A ce titre, je vous cite un paragraphe du texte qui a été determinant pour moi :

« Je voudrais que dans chaque ville, chaque village, un groupe de prière soit constitué autour des malades. L’important n’est jamais l’ampleur du discours, mais le choc, efficace et positif. Et que la force-prière, jointe à la force-amour, puisse apporter la guérison de l’âme, qui guérira à son tour le corps. »

Ces mots ont eu un impact très fort en moi. C’est comme si ils s’inscrivirent instantanément à l’intérieur de mon âme. Après avoir lu ceci, il me fut impossible d’ignorer son appel. Il fallait que je créer un cercle de prière, ici, dans ma ville de Crest, et pourquoi chez moi, puisque j’avais de l’espace pour accueillir des personnes, dans ma salle de soins ?

Cette idée m’enthousiasmait autant qu’elle m’impressionait. Saurais-je être à la hauteur ? Mais à la hauteur de quoi,au juste ? Je décidai de faire fît de ma froussardise et m’apprêtai à lancer l’évênement !

La première réunion arriva donc. Nous nous réunissons depuis,un mardi sur deux, à 20H.

J’avais déjà créée un vortex, qui s’ouvre(de lui-même), chaque matin de chaque séance à suivre.

Je tiens à préciser qu’il s’ouvre de lui-même car c’est réellement le cas. Les énergies étant encore infiniment plus réjouies et promptes que nous, à servir quiquonque en fait la demande ; elles se tiennent dés l’aube sur le pont, patiantant jusqu’à notre présence du soir.C’est très beau, d’être témoin de cet enthousiasme débordant et vraiment communicatif. Très touchant aussi, de constater à quel point nous sommes aimés et soutenus.

Cela fait désormais six mois, que nous sommes une dizaine de personnes à nous réunir en cercle, ces mardis-soirs particuliers, et à invoquer chacun en son cœur, toute la paix et l’amour du monde, pour les personnes qui en font la demande à ce moment-là. Nous prions tous ensemble les mains jointes et de tout notre feu, de toute notre foi. Parfois en musique, souvent en silence.Dans ce cercle, la seule religion, la seule intention, la seule règle, c’est l’amour pur et désintéressé. De toute évidence, il nous apporte pourtant au moins autant à nous, qu’à ceux envers qui on dirige nos vœux de guérison spirituelle.

Petit à petit, nous nous sommes mis à ouvrir l’espace de nos souhaits et nous prions dorénavant autant pour des gens malades, que pour des soucis plus matériels. Et nous n’émettons aucun jugement, car l’intention de chacun est pure et n’est jamais futile. Ceci dit, nous n’allons jamais à l’encontre de la volonté Divine et notre rôle n’est autre que de la soutenir, et de soutenir chaque être humain ou non humain, dans son ascension personnelle.

A ce titre, il survient fréquemment des entités au cours de nos réunions, qui frappent à notre porte et profitent du passage pour continuer leur route dans un autre plan.

Qui plus est, ces temps privilégiés et remplis de chaleur, nous ont permis, tous les membres, de nous connaître mieux et de développer très rapidement, beaucoup, beaucoup de respect, d’amour et de soutien entre tous. Ceci est un immense cadeau et il se produit certains mini-miracles.

Parfois aussi, au même titre que les malades pour lesquels nous prions, l’un de nous peut se placer au milieu du cercle, si il en éprouve le besoin. Pour l’avoir expérimenté une fois, je peux vous assurer que la source de chaleur et de magnétisme qui m’a été envoyée par les personnes visibles et non visibles, présentes autour de moi, a été très puissante et très enveloppante.Je me suis littéralement sentie portée par leurs cœurs.C’était très intense.

Merci à toute la générosité et à toute la grandeur de ces humains qui prient pour tous. Je sens que ce cercle grandira encore. Certains viennent et repartent. Je les laisse goûter, apprivoiser. Je souhaite qu’en ce monde, chacun trouve sa place. Je souhaite que bien d’autres cercles, et bien plus grands encore que celui que j’anime, voient le jour. Je vous souhaite à chacun d’entre vous, bien évidemment ; le bonheur.

 

Marie 

Retrouvez les chroniques de Marie Le Pennec sur la Presse Galactique !

[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

 

Marie Le Pennec

Utilisez le lien Contact pour communiquer avec moi !

Découvrez mon site web : marie-soins-energie.com

et ma page FB: ICI

Me contacter <==> Mes Chroniques

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: