par Laurent Van der Wee

 

Lorsque le taux vibratoire est suffisamment élevé, nous voyons que le système, dans lequel nous avons évolué, est une illusion. Nous voyons dans un premier temps que rien n’a vraiment de sens et que tout pourrait être autrement. En fait, nous voyons davantage ce que pourrait être une réalité plus élevée donc nous nous rapprochons de la VRAIE réalité qui n’a rien à voir avec ce que nous voyons et vivons avec un taux vibratoire bas.

Lorsque le taux est bas, nous explorons et expérimentons une réalité dense et lorsque nous élevons notre taux vibratoire nous expérimentons une réalité beaucoup moins dense. Lorsque nous faisons des actions pour élever notre taux vibratoire, nous recevons des informations que nous ne recevons pas si le taux est bas. La vision et la réception de l’information sont donc proportionnelles au taux.

Je m’explique: imaginons un sentier pédestre sur une montagne avec plusieurs paliers où chaque palier vous donne une information, un indice qui vous permettrait de vous connaitre totalement, de connaitre totalement la vérité sur vous-même et sur le monde. Un indice qui, comme un casse-tête, prendrait forme au fur et à mesure de votre ascension pour se rendre au sommet avec toute l’information et finaliser le casse-tête donc vivre la pleine conscience.

Voilà l’opportunité actuelle. Plus nous élevons notre taux vibratoire, plus nous recevons d’indices pour mieux nous connaitre et mieux connaitre le monde pour ensuite transcender le monde. Transcender l’illusion et accéder à la vérité.

Naturellement, la façon d’élever notre taux vibratoire varie grandement d’une personne à l’autre, car les façons varient selon notre position sur le sentier. Dans mon exemple, disons que la première étape du sentier est une escalade abrupte, mais que plus loin sur le sentier vous devez fabriquer un pont pour traverser un grand cours d’eau. Les gens qui auraient dépassé les deux étapes, ne pourraient pas expliquer, disons avec un walky talky,  comment traverser chaque étape avec les mêmes instructions à ceux rendus à escalader et ceux rendus au pont.

C’est la raison pour laquelle tout ce qui se dit ne nous concerne pas. Cela dépend de notre propre ascension, de notre propre chemin. La différence avec la réalité et mon exemple, c’est que notre chemin est quantique, ce qui veut dire que lorsque nous nous réveillons le matin nous pouvons être à un endroit sur notre chemin et l’instant suivant être ailleurs.

Pour ma part, lorsque je me réveille je suis souvent plus proche de la densité. Alors si je demeure dans cet état, je vis l’illusion, je suis l’acteur qui joue son rôle. Par contre, si je prends le temps d’élever mon taux vibratoire, je vois l’illusion. Je suis alors le metteur en scène. Si j’élève encore plus mon taux vibratoire, je laisse la source être le metteur en scène à travers moi. Selon mon taux vibratoire, je reçois des informations totalement différentes. Avec un taux bas, c’est mon mental qui tourne en rond, qui remet le même disque. C’est impossible dans cet état de trouver des solutions ou de comprendre quelque chose. Mais lorsque je prends le temps d’élever mon taux, je dépasse mon mental. Je l’utilise, je ne le subis plus. Et comme mon but est d’élever mon taux vibratoire, j’utilise mon mental pour l’augmenter.

C’est un peu comme avec des outils. Imaginons que vous avez un coffre à outils avec un certain nombre d’outils, vous pourriez décider d’utiliser vos outils pour réparer ou créer. Selon vos outils et votre créativité, votre réalité aurait un certain aspect. Bien que vos outils vous permettraient plusieurs possibilités, vous pourriez décider d’aller plus loin. Vous pourriez utiliser vos outils pour en fabriquer des nouveaux qui permettraient de plus grandes opportunités et utiliser ces nouveaux outils pour en créer de plus puissants encore. C’est un peu la même chose actuellement, chacun décide et choisit son niveau et sa vitesse d’ascension.

En résumé, peu importe où nous sommes rendus sur notre chemin, c’est le niveau de notre taux vibratoire qui détermine où nous nous situons, car c’est le taux vibratoire qui est le chemin où nous mettons les pieds. Dans mon exemple du sentier, le paysage change selon notre nombre de pas comme notre réalité change selon notre taux vibratoire. Aussi, peu importe où nous nous situons sur le chemin, nous avons l’aide nécessaire si nous écoutons notre guide intérieur et les messages extérieurs. De plus, au fur et à mesure en récoltant les informations nous pouvons les utiliser pour nous arrêter et nous installer, c’est-à-dire vivre cette nouvelle réalité que nous venons d’atteindre. Ou encore, décider de faire des actions concrètes en utilisant l’information et notre mental pour augmenter encore plus notre taux vibratoire et continuer l’ascension. Voici pour moi ce que « faire » veux dire. Et chacun décide et en fait le choix, conscient ou non, et c’est parfait ainsi.

 

Laurent

Retrouvez les chroniques de Laurent Van der Wee sur la Presse Galactique
[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: