par Louise Barbeau

Quand on parle d’orgueil, on parle ainsi de l’ego qui s’exprime ainsi.

« Très peu d’humains aiment entendre parler d’orgueil. Je n’en ai encore jamais rencontrés qui l’aient complètement maîtrisé.

L’orgueil est une des nombreuses manifestations de la peur mais vient également du côté parfait de l’être humain.

Ce dernier a conscience de lui mais il l’exploite inadéquatement en voulant toujours avoir raison au détriment des autres. L’orgueil est un autre défaut du plan mental, de l’intellect. »

« L’orgueilleux est celui qui se connaît le moins. Il est tellement infatué de lui-même que toute tentative pour l’éclairer s’avérerait sans succès. Il ne veut rien savoir. L’orgueilleux ne tolère aucune contradiction. Il aime la compagnie des gens qui le flattent. Le bien fait par quelqu’un, avec le secret désir d’être applaudi et glorifié, se retourne toujours contre son auteur. »

« Attention à l’orgueil spirituel. Plus une personne fait de la croissance personnelle, plus elle devient consciente et plus grand est le danger de laisser l’orgueil spirituel prendre le dessus. Cette personne se sent généralement supérieure aux autres: « Moi, je suis mieux que toi. Lui n’est pas aussi évolué que moi. » Ces pensées sont le fruit d’un orgueil spirituel. »

« Il est important de faire attention surtout quand tu deviens plus conscient. Que tu sois d’un grade supérieur à un autre ne veux pas nécessairement dire que « L’être » de l’autre est inférieur au sien. C’est uniquement son degré de conscience qui est différent. La pureté de son âme est aussi parfaite que la tienne. Seule l’expression est différente. »

« À l’opposé de l’orgueil, on retrouve l’humilité. Mais prends garde, bien des gens se considèrent humbles pour camoufler leur peur car en réalité ils sont faibles. Ils ont tellement peur de se tromper qu’ils se soumettent volontiers. Donne du pouvoir à ces personnes et elles changent vite. L’humilité disparaîtra par miracle… C’est ce qu’on appelle de la fausse humilité, une autre forme d’orgueil. »

« C’est une forme d’orgueil que de vouloir de la reconnaissance. »

« Tu dois maintenant réaliser que derrière l’orgueil se cache toujours la peur. La peur de ne pas être aimé, d’être rejeté, d’être jugé, d’être critiqué, etc… »

Source: http://yog-lavie.eklablog.com/

[widgets_on_pages id= »NOELJUL »]

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: