par Pamela Kribbe

 

Chers peuples,

Je suis la voix de la Terre. Je vous porte dans mon corps. La planète sur laquelle vous vivez et marchez est mon corps, l’expression de mon âme. Vous êtes les bienvenus ici parce que vous faites partie de mon corps. Votre corps fait partie de moi, il est fait de matière terrestre. Soyez très conscient des cellules de votre corps, des entités très petites et indépendantes qui savent exactement ce qu’elles sont censées faire. Elles travaillent à l’équilibre, à l’harmonie et à la coopération dans votre corps

Imaginez maintenant que vous êtes présent comme un soleil brillant dans votre corps. Votre lumière n’est pas celle de la Terre ; vous venez du cosmos. Vous êtes une âme vivante qui est capable de prendre différentes formes et vous êtes maintenant présent sous une forme terrestre. Imaginez que la lumière de votre âme rayonne au centre de votre corps, le centre proche de votre cœur. Voyez une lumière qui brûle là et rappelez-vous qui vous êtes : vous êtes aussi vieux que l’éternité. Vous avez eu de nombreuses vies ; vous n’êtes pas ici pour la première fois.

Rappelez-vous qui vous êtes ! Sachez que vous êtes indépendant de ce corps, de cette vie et de la société qui vous entoure. Vous venez ici pour apporter quelque chose de nouveau, quelque chose d’unique, quelque chose qui n’est pas très bien compris par votre entourage. Il faut du courage et de l’audace pour apporter ce qui est nouveau, parce que la nouveauté provoque de la résistance. C’est pourquoi il est si important de vous rappeler qui vous êtes : votre liberté, votre indépendance. C’est seulement ensuite que vous pouvez vraiment être vous-même dans cette réalité et répandre votre lumière.

Je vous demande maintenant, à partir de ce qui est votre cœur, de relier la lumière de votre âme à toutes les cellules de votre corps, qui ont leur propre conscience individuelle, mais qui font aussi partie de moi, la Terre. Imaginez que la lumière de votre cœur, votre âme, se joint à la conscience de toutes vos cellules. Votre lumière brille dans toutes vos cellules, et vos cellules répondent avec joie. C’est ce qu’elles veulent – elles veulent être inspirées par vous ! C’est leur but ; c’est leur fonction.

Peut-être pensez-vous que le but de vos cellules est simplement de maintenir votre corps afin qu’il puisse fonctionner et survivre ; et à un certain niveau, c’est vrai, mais pas au niveau le plus profond. Votre but suprême ici sur Terre est de fournir un instrument au travers duquel votre âme puisse se manifester ; c’est le rôle de votre corps. Relier votre âme à votre conscience corporelle est donc extrêmement important. Tout votre corps subit une transformation qui ne peut pas être expliquée sur un plan matériel.

Imaginez maintenant que la lumière de votre cœur divin se diffuse lentement à partir de votre cœur et touche toutes vos cellules tendrement : dans votre poitrine et vos épaules, et dans votre cou et votre gorge. Puis, permettez à toutes les cellules de votre tête d’être touchées par l’énergie de votre âme et de l’absorber afin qu’elles puissent recevoir la voie et la guidance de la source divine. Laissez l’énergie de votre âme, la lumière de votre cœur, s’écouler ensuite dans votre plexus solaire, votre ventre, et descendre à travers votre abdomen. Ressentez un instant le centre de votre abdomen. Il peut encore s’y trouver de vieilles émotions, ou des résistances envers la vie qui rendent difficile l’accès à la lumière de votre âme : «Suis-je en sécurité ? Puis-je vraiment être ici avec mon énergie unique, ma lumière ?

Voyez si la lumière de votre âme peut pénétrer dans votre estomac, votre coccyx, votre pelvis. Si vous sentez là des endroits qui offrent une résistance, qui ne laissent pas passer la lumière, observez simplement ce qui se passe et ne forcez rien. Regardez juste s’il y a une tache sombre ou une tension dans votre corps là où l’énergie est contractée ou cachée. Avec un regard très bienveillant et ouvert, concentrez-y votre attention. Votre conscience est très douce et souple, et comme dans une brise légère, enveloppez ce point de votre attention.

À l’intérieur de cette énergie bloquée, la vie a été cachée pour une multitude de raisons. Encouragez cette vie à se faire connaître à vous. Demandez-lui : « Qui es-tu ? N’aie pas peur de moi, montre toi. » Voyez si quelque chose vous apparaît : une image, un symbole ; cela peut aussi être un animal ou un être humain, ou peut-être un enfant. Tout ce qui est bloqué et caché dans une personne veut sortir, veut être libre ; mais il/elle a peur, c’est pourquoi il/elle se cache parfois. Pour être en mesure de l’atteindre, vous n’avez pas besoin de forcer quoi que ce soit ; il suffit d’être doucement présent et d’écouter. Ne pas vouloir changer quoique ce soit, ne pas vouloir se débarrasser de cette partie, est l’approche la plus bénéfique.

Tranquillement donc, voyez ou ressentez ce qui veut se révéler à partir de cette zone sombre. Imaginez que vous tendez la main à ce qui apparaît et que vous le rassurez en lui disant: «Tu es bon, tu as le droit d’être qui tu es réellement ». Vous accueillez cette partie de vous-même en prenant la responsabilité de votre énergie, en vous promettant de travailler avec elle. Car il y a aussi, dans toute cette énergie bloquée, une force, un pouvoir qui vous appartient. Vous ne devriez jamais avoir seulement l’intention de faire disparaitre un blocage ou un problème. Il s’agit de transformer et de libérer des énergies anciennes, et si soigneusement que le noyau de lumière en vous peut se joindre à elles. Voilà pourquoi l’amour est la voie, et qu’au lieu de vous battre avec les énergies négatives ou les problèmes qui sont en vous, vous devez les aimer.

Enfin, laissez la lumière de votre âme couler tout le long de votre bassin, de vos cuisses et de vos jambes, et accordez une attention particulière à vos genoux. Imaginez que les cellules des os dans vos genoux s’ouvrent à la lumière de votre coeur. Rappelez-vous combien il peut être joyeux de vivre et d’être actif sur la Terre, et retrouvez en vous ces mémoires de joie. Puis laissez votre lumière descendre plus bas dans vos mollets et vos chevilles, et jusque dans vos pieds : dans vos talons, la plante de vos pieds et vos orteils.

Confiez la lumière de votre âme à la Terre. Je suis là pour vous ; vous êtes les bienvenus dans et sur moi. Vous n’avez pas à être seuls. Plus vous permettez à la lumière de votre âme d’être ici, plus vous êtes protégé et porté par votre propre sagesse et par votre connexion avec moi, la Terre. Je vous salue de tout mon cœur et je vous remercie de votre présence ici et maintenant.

Traduction JM
Source : http://jeshua.net/

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

 

[widgets_on_pages id= »NOELJUL »]

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: