par Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

« La vie est fondée sur l’existence des contraires, c’est-à-dire sur le principe de polarité : actif et passif, masculin et féminin, émissif et réceptif, bien et mal. Cette opposition n’est en réalité qu’une complémentarité, et c’est d’elle que naît le mouvement. Cette idée est exprimée par le nombre 2 qui est le nombre de la polarisation. Le 2, c’est le 1 qui s’est divisé en positif et négatif.

Dans le jeu de cartes du Tarot, le nombre 2 est représenté par la Papesse qui tient un livre ouvert sur les genoux. Le livre fermé représente le 1 et le livre ouvert le 2. Celui qui sait déchiffrer cet arcane est capable de résoudre dans sa vie le problème du mal. Il comprend que le bien et le mal, l’amour et la haine, la lumière et les ténèbres, bien que contraires dans leurs manifestations, sont les deux aspects d’une même réalité. Il ne sert donc à rien de lutter contre le mal en pensant qu’on pourra un jour l’anéantir. Il faut seulement apprendre comment utiliser les forces du mal (les difficultés et les épreuves) pour les transformer en énergies constructives. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Source : www.prosveta.com

 

[widgets_on_pages id= »NOELJUL »]

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: