par Laurent Lévy

On se rend compte que « rester petit » est une façon, dans notre système de pensée, de recevoir la grâce ou du moins l’attendrissement de l’Amour, de Dieu, des hommes et de soi. C’est aussi une manière de se sentir gentil plutôt que méchant. Et, dans ces limites, cela a marché. Mais aujourd’hui, avec l’envie brulante d’être complet en soi, ces tactiques ne marchent plus. Nous redevenons complets, embrassés et mus par l’Amour que nous n’avons jamais quitté, en l’étant, tout simplement.
Un grand merci Chrystèle pour ton envie qui a rejoint la mienne.

Source: https://www.facebook.com/laurent.e.levy

 

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email