Par Yvan Poirier

Me revoilà afin de vous donner une Interprétation Supramentale de les paroles intitulées :

« Père que ta Volonté soit faite, et non, la mienne. »

Ces paroles vont au-delà des mots. Elle fait partie du Verbe qui se fait Chair en nous lorsque nous la prononçons avec la Vibration du Coeur, tout en se détachement de tous concepts, de toutes connaissances et de toutes croyances. On peut dire qu’à partir de ce moment, ces paroles prennent tout son sens multidimensionnel qui dépasse l’entendement humain à l’égard de sa signification Supramentale.

Le Verbe qui se fait Chair discontinue la manifestation de la personne et de son histoire. C’est-à-dire que ce qu’il véhicule comme Verbe de la Lumière est sans contredits et sans arguments possibles. C’est le Verbe de l’Unité qui s’exprime, non pas par un passé ou une histoire humaine dans l’incarnation, mais, bien, par l’instantanéité de l’Amour du Verbe qui insuffle la Vérité sous toutes ses formes dans la conscience qui s’unifie. C’est, uniquement, le Coeur Vibral via le Supramental qui est celui de l’Esprit ou du Paraclet, si vous préférez, qui fait en sorte que le Verbe s’imprègne partout dans les cellules afin de les libérer de l’enfermement.

Tout d’abord, dans le contexte de ces paroles, le Père représente la Source de Tout, voire la Création issue de l’Incréée sur tous les plans et pour toutes les dimensions. Le Nom du Père était ABBA. Quand nous parlons de la Volonté du Père, nous parlons de la base de la Création qui se fait en toute Liberté selon la VOLONTÉ qui ne peut être mentale comme pour la personne/l’ego, mais multidimensionnelle. C’est-à-dire les Ordonnances Architectoniques de la Source dont les Agencements sont au-delà ce tout ce qui est connu au sein des mondes carbonés.

Il faut donc comprendre que la Vie sur les Plans et les Dimensions inusités de la Source ne sont pas uniquement disposés comme nous le concevons dans un monde de matière, d’où l’Antimatière et les Éthers prédominent la densité au-delà des formes, des informes ainsi que du sans formes.

Ainsi, pour ceux/celles qui pensent que leur soi-disant volonté issue du mental et qui est orchestrée par la loi d’action/réaction qui régit le libre-arbitre font fausse route. Le libre-arbitre est extrêmement restreint d’actions et d’actualisation parce qu’il est limité par de faux concepts, de faux semblants, des émotions subjectives, de fausses croyances et connaissances qui ont maintenu la conscience dans l’enfermement.

Il faut ajouter à cela le fait que toutes personnes qui veulent se positionner avec leur soi-disant libre-arbitre qui les garde dans l’action éphémère qu’elles pensent vraiment que ce sont elles qui choisissent et qui contrôlent leur vie ou leur destination cosmique selon leur propre volonté égotique, se gourent. Ces façons de réagir face à ces formes-pensées et ces illusions utopiques, font en sorte, qu’elles ne voient pas l’Intelligence de la Lumière qui agence, plutôt, leur vie avec la Loi d’Action de Grâce, qui est Liberté, Félicité et Unification.

Pour être au Service de la Lumière, la soi-disant volonté de la personne ne peut être sous la tutelle d’un libre-arbitre. Il est donc essentiel qu’elle soit Libre en conscience qui s’unifie à sa Supraconscience, voire à sa Supramentalité. Elle ne peut composer avec des façons de voir ou d’agir selon cette source d’une soi-disant volonté éphémère et des lois de l’enfermement. La Lumière Authentique n’a que faire de brandir une pensée que c’est par le libre-arbitre qu’une personne puisse optimiser une volonté égotique en se gonflant le torse d’orgueil et qu’elle peut œuvrer au Service de la Lumière, c’est impossible. Le libre-arbitre, c’est l’enfermement et le cloisonnement de la conscience qui reste enfermée.

L’Être au Service de la Lumière n’a rien à voir avec cette formule éphémère du libre-arbitre qui cloisonne, plutôt, la conscience à rester dans son histoire illusoire et dans sa conscience ordinaire remplie de faussetés. La volonté d’une activité du libre-arbitre représente un point de stagnation dans la conscience qui reste enfermée dans sa personnalité, avec ses craintes, avec ses peurs, avec ses résistances qui le mettent en doute ou si vous préférez avec ses dualités existentielles concernant le bien et le mal. Donc, sa façon d’être, ne peut être soumise dans ce genre de manifestation quoi que l’Intelligence de la Lumière respecte, entièrement, ceux/celles qui maximisent leur libre-arbitre.

Tout dernièrement, j’ai lu une transcription d’une canalisation faite par Krishnamurti sur l’illusion du libre-arbitre avec laquelle je suis entièrement d’accord. Cet extrait nous provient du site Les Transformations :

« De toute façon, rends-toi bien compte qu’au travers de cette question se pose le problème de la mort de l’ego. Quel que soit ton âge, tu sais pertinemment que de toute façon la mort est très proche, même, s’il n’y avait pas la Fin Collective. Le problème et la problématique est, exactement, la même, lors de chacune de vos incarnations, parce que chaque incarnation qui ne vous a pas permis d’être vrais, vous enferme encore plus dans le libre-arbitre et dans la loi de karma. Mais, si ta conscience, aujourd’hui, s’est tournée vers ce passé, et vers ces passés, à aucun moment, tu ne peux être libre, quoi que te dise ta tête. Et, il faut laisser tomber littéralement ou concrètement toute connaissance qui t’est présentée par ta tête. Seul, le cœur, et quand je parle du Cœur, ce n’est pas, alors, un concept, mais la perception réelle et concrète de la Félicité de ce qui se passe quand tu es arrivé dans ton Cœur. »

En réalité, pour que la Volonté du Père puisse se manifester, il est fondamental d’être dans l’Humilité la plus totale, sans tergiverser, sans négocier quelles qu’elles soient les souffrances ou les difficultés vécues au sein de ce monde enfermé. L’Humilité doit être vue comme étant la démonstration vibratoire de ce que nous sommes à titre d’Être Éternel, et non, à titre de personne. Ces contreparties de notre conscience ordinaire ne sont que des plateformes illusoires de nos vies antérieures et actuelles qui tentent de caractériser notre conscience à rester enfermée. Ainsi, l’Humilité permet de vivre la dissolution grâce au Feu de la Volonté du Père de tout ce qui est éphémère en nous quelles que soient les mémoires ou l’histoire. Alors, pourquoi pas accepter que la Volonté du Père nous aide à effacer tout ce qui peut avilir la conscience, peu importe ce qu’elle possède ou ce qu’elle n’a pu accomplir par elle-même?

En somme, ces paroles représentent véritablement l’Action multidimensionnelle d’une Théophanie sans volonté égocentrique et sans frontières face à la connexion avec l’Intelligence de la Lumière UNE. Quand nous invoquons ces paroles, non pas en ritournelle redondante, nous nous connectons directement au Coeur Vibral qui s’unifie au Père/Mère, voire à la Source, Alcyone.

Que la Lumière Soit en votre Coeur afin de réaliser que la volonté de la personne et du mental n’ont absolument rien à voir avec la Volonté de la Source, laquelle, je vous rappelle, n’est pas à l’extérieur de vous, mais bien dans le Coeur du Coeur qui est en vous.

 

UNE 4ÈME SÉANCE A ÉTÉ AJOUTÉE À CE SÉMINAIRE

Le thème de cette 4ème séance:

Que sont les Cercles de Feu ?
Comment se déroulera la stase de 3 jours ?

et les 132 jours après l’Annonce de Marie ?

Retrouvez les chroniques sur la multidimensionnalité de Yvan poirier sur la Presse Galactique

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: