avec Nassrine Reza

 » Par peur de ne pas être aimés, nous n’osons que très rarement exprimer nos profonds sentiments. Dire que l’on est triste, en colère ou que l’on a peur, n’est pas une faiblesse, mais une ouverture à Soi et à l’autre. Soyons libres de dire ce qu’il y a dans nos cœurs et permettons à l’autre d’être libre dans sa réaction. C’est lorsque nous ne cherchons plus à être aimés, qu’il nous est possible d’aimer inconditionnellement. » – Nassrine Reza

DISPONIBLE ICI


Retrouvez les chroniques de Nassrine Reza sur la Presse Galactique

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

 

Print Friendly, PDF & Email