Print Friendly, PDF & Email

par Laurent Van der Wee

 

Avant de vous transmettre cette question, j’aimerais éclaircir un point sur lequel j’ai dû me confronter. Est-ce que je peux vraiment créer ce que JE veux?

 

 

Ce que JE veux n’est pas ce que l’ego veut et c’est là tout le truc.

 

 

Donc avant de créer ce que JE veux vous devez comprendre et connaître votre ego (l’ensemble de ce que vous croyez de vous et du monde). C’est ce que vous croyez de vous et du monde qui a créé votre réalité et qui a guidé vos choix.

 

 

Si vous l’avez déjà fait en partie ou en entier, vous êtes prêt à créer autre chose, mais vous n’avez pas de référence pour le créer n’est-ce pas ? Alors cette référence, vous devez la demander.

 

 

Voici un exemple concret.

Imaginons une personne qui depuis son enfance joue de la musique. Il a toujours été attiré par la musique et ses parents l’ont toujours poussé à faire de la musique. Déjà jeune, il a participé à de grands concerts et créé de belles pièces faisant la fierté de ses parents.

 

 

En même temps, quelque chose cloche. Il ne se sent pas pleinement épanoui. Il n’est pas amoureux de ce qu’il crée et pourtant, il a tout ce qu’il désire, disons en apparence. Maintenant adulte, il est devenu populaire. Il fait la joie de beaucoup et est envié par beaucoup. Par conséquent, toujours quelque chose cloche.

 

 

Allons voir un passé possible pour cette personne. Imaginez le passé d’une autre vie antérieure où, par obligation envers son don, on lui suggère fortement de partager son don à des enfants orphelins. On lui a dit à répétition que s’il voulait être une bonne personne, il devait faire de la musique pour ces enfants. Il serait même égoïste de ne pas jouer pour ces enfants. Alors, de peur de ne pas être aimé, il joua et joua et joua, programmer à aimer la musique et créer des pièces pour ces enfants qui sont démunies. Démuni, car cela aussi fait partie de la programmation ; « ces enfants sont plus démunis que moi et je dois leur donner ce qu’ils veulent. Je ne réussirai pas à m’aimer si je ne joue pas pour eux. »

 

 

Maintenant que vous lisez ces lignes, vous comprenez vite qu’aujourd’hui cette personne joue de la musique encore par peur de manquer d’amour et en croyant que tous ceux qui l’écoutent sont plus démunis que lui. Et c’est en partie une réalité, car ceux qui sont les plus admirateurs sont moins fortunés que lui et comme il l’envie, ils semblent plus démunis aussi sur d’autres plans.

 

 

Donc cet exemple démontre que notre passé crée notre réalité du moment. En prenant conscience du passé, nous déconstruisons notre présent. Dans mon exemple, si le musicien prend conscience de ce passé qui l’a programmé, il ne voudra probablement plus jouer de la musique. Pour lui ça sera déconcertant, car elle prenait toute la place.

 

 

Il devra donc porter son attention sur ce qu’il aimerait vivre comme expérience maintenant.

 

 

Alors voilà où s’achève mon exemple. Parlons de vous et de moi maintenant.

 

 

Qu’est-ce que vous aimeriez vivre comme expérience maintenant ? Qu’est-ce que vous aimeriez vivre, maintenant que vous avez compris vos programmations passées ?

 

 

Lorsque vous aurez trouvé la réponse, posez-vous la question suivante.

Qu’est-ce que j’aurais dû vivre dans le passé pour créer ma nouvelle réalité ? Qu’est-ce que j’aurais dû vivre, recevoir, voir, entendre, etc. Dans mes vies antérieures pour créer cette nouvelle réalité que je veux créer pour moi et la collectivité maintenant?

 

 

Oui, nos vies passées ne sont pas fixes et notre présent se rebâtit à chaque instant. La preuve, c’est que si vous vous posez cette question et laissez aller votre imagination, vous verrez des évènements précis qui seront en lien direct avec la nouvelle expérience que vous voulez créer.

 

 

Alors un mantra pourrait être :  « ma nouvelle réalité se manifeste à moi maintenant jour après jour, car j’ai déjà reçu et vécu tout ce dont j’ai besoin pour la créer.» Ensuite, laisser monter en vous les images et la joie qui crée cette nouvelle réalité.

 

 

Comme un trou de ver, nous pouvons passer d’une ligne de temps à l’autre à volonté. Nous devons simplement éduquer notre esprit à ce fait en laissant aller notre imagination.

 

 

Mes prochains articles porteront essentiellement sur la création et son fonctionnement au fil de mes découvertes. Votre audience me permet de perfectionner mes capacités et ma compréhension sur le sujet, alors merci.

 

Bonne création

Laurent

Mes services : http://transition.wordpress-hebergement.fr/mes-services-et-vos-dons/

Retrouvez les chroniques de Laurent Van der Wee sur la Presse Galactique

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

 

Partagez sur: