Yvan Poirier

Rédigé par : Yvan Poirier

POUR OBTENIR

  • LES 36 CODES DE DÉSACTIVATION DES ÉGRÉGORES - CLIQUER ICI
  •  
  • PLUSIEURS SÉMINAIRES À PRIX PROMOTIONNELS - CLIQUER ICI

Précédent
Suivant

Par Yvan Poirier

Les habitudes conscientes et inconscientes nuisent au passage du stade de l’Autonomie Intégrale qui se formalise multidimensionnellement à partir du moment où nous nous dissocions des fausses habitudes qui divisent la conscience, et qui nous sont dictées par différents médias télévisuelles, radiophoniques et informatiques ou même par de faux prophètes qui nous font croire que nous sommes à vivre éternellement dans un monde de matière.

Donc, si vous  êtes divisé dans votre conscience de croire ou ne pas croire ou de faire ou ne pas faire par des habitudes redondantes, il ne peut y avoir d’Autonomie Intégrale. C’est plutôt la loi d’action/réaction ou de causes à effets qui maintient la conscience en dissonance cognitive. Cette façon de faire et d’être ne peut d’aucune façon optimiser la conscience à se réveiller, si la somme des habitudes récurrentes prennaient toute la place face à la reconnaissance du Coeur Vibral. Il ne peut y avoir une reconnaissance multidimensionnelle si vous êtes continuellement à maintenir la pensée vers des habitudes ou des rituels qui enferment la conscience à rester ordinaire.

Quand je parle de l’Autonomie Intégrale, j’indique le fait que les habitudes insistantes ne font qu’amplifier l’illusion dans la forme et dans le faire, au lieu d’actualiser dans ce qui vibre en votre intérieur. Donc, si vous pensez que ces habitudes sont la somme de votre vie dans le fait de vivre selon un rythme ou une tradition quelconque, vous êtes ainsi soumis à la loi d’action/réaction. Rappelez-vous que seule la Loi d’Action de Grâce demeure la fréquence de l’Amour Vibral qui fait partie de la Loi de Un.

Comme je le signalais dans un des articles qui a été publié dans la Presse Galactique au cours des derniers mois, voici un bref résumé qui permet de comprendre à quel point la loi d’action/réaction nous force à maintenir nos habitudes qui font partie de la matrice astrale qui est en train de se dissoudre autant à l’extérieur dans l’astral qu’à l’intérieur de nous :

« La loi d’action/réaction est en train de vivre ses derniers râlements, voire ses dernières épisodes de manifestations afin que la Loi d’Action de Grâce puisse enfin prendre toute la place au sein du système solaire ainsi qu’en nos consciences. Cette Place qui est, unitaire et non dualitaire, se répercutera autant au niveau de la société dans ses aléas de la vie extérieure qu’au chapitre de chaque conscience qui vit et vivra davantage une expansion multidimensionnelle.

Jamais la loi d’action/réaction ne pourra rivaliser ou concourir, d’aucune façon, la Loi d’Action de Grâce. La raison est simple, c’est parce que la loi d’action/réaction ne peut supporter les manifestations et les actions, multidimensionnellement, inopinées de la Loi d’Action de Grâce qui se raffinent au sein de notre monde, au fur et à mesure, que la conscience s’expanse à l’intérieur de chaque être humain qui ouvre son Coeur.

Or, pour ceux et celles qui ont de la difficulté à conscientiser qu’ils sont, en ces moments de Grâce, sous la Bienveillance de la Loi d’Action de Grâce, les temps sont venus d’être détachés des voix et des voies de l’ancien monde et enfin d’être libérés de tout emprisonnement. Cette Loi de la Lumière Authentique permet littéralement de nous débarrasser de nos habitudes qui ont plutôt optimiser la conscience à suivre une ligne de conduite face à de faux-semblants et à de fausses interprétations issus des Annales Akashiques, lesquelles, je vous rappelle, sont sous la gouvernance des Archontes.

Il faut mentionner que la très grand majorité des personnes avec une âme pensent encore détenir le libre choix de désirer les choses, de faire les choses par habitudes dans leur vie de tous les jours, selon la loi d’action/réaction. Certaines d’entre elles vivent, présentement, des difficultés quotidiennes qu’ils ne comprennent pas encore, parce qu’elles sont dans le déni de la Loi d’Action de Grâce qui les comble de son Amour afin de les aider à les libérer de l’ancien paradigme de fausses habitudes. Beaucoup d’entre elles, sont sous la férule et le pouvoir dictatorial de la loi d’action/réaction qui les détient, et qui les ont détenu par les forces du bien et du mal, donc de la dualité ancestrale de la matrice astrale par des habitudes emprisonnantes.

En fait, c’est l’ego-spirituel ou la personne qui veut maintenir en conscience ses habitudes dans cette dualité qui doit, tôt ou tard, disparaître. En réalité, l’ego-spirituel veut que les choses soient faites, exécutées et accomplies selon ses propres désirs utopiques par des habitudes insignifiantes qui ne peuvent plus tenir la route. Il pense encore que le libre arbitre, quoiqu’il soit respecté par l’Intelligence de la Lumière, va le sortir du marasme de ses problématiques humaines, parce qu’il pense encore détenir le pouvoir illusoire d’une soit-disant vérité par ses croyances et connaissances d’un nouveau paradigme sur Terre qui se formalisera, semble t’il, comme il a été annoncé par les adeptes du NEW AGE.

Donc, pour ceux/celles qui pensent encore se servir de la loi d’action/réaction, pensant qu’ils œuvrent au Service de la Lumière se gourent royalement. Ils pensent que leurs désirs seront comblés selon leurs pensées qui disent créatrices ou cocréatrices ou par le biais des mensonges transmis par le NEW AGE qui les forcent à croire ou à manifester dans la forme des habitudes tout à fait enfermentes.

Ils faut se rappeler que ce genre de pensées est plutôt axée sur l’enfermement. Je le répète de nouveau, pour ceux/celles qui sont encore dans ces pensées dualitaires ne peuvent manifester une Pensée Créatrice parce qu’ils se servent encore des anciennes lois de la matrice astrale qui les mènent par le bout du nez, mais, surtout, qui les enferment et leur font penser qu’ils sont sur la voie de l’Ascension.

Jamais la Loi d’Action de Grâce voudra rivaliser avec la loi d’action/réaction. Elle la laissera, plutôt, s’éteindre par elle-même sans intervenir dans une lutte, mais, bien, par la Lumière Authentique de la Grâce qui la dissoudra sans intervenir d’aucune manière. Ce sera, également, l’apanage du Feu Igné qui dissoudra son éphémère qui a duré suffisamment trop longtemps. »

D’autre part, les concepts cristallisent la conscience à ne pas être dans l’Être. Il est tout à fait juste de dire que la très grande majorité des concepts issus des vérités relatives de la matrice astrale sont des représentations abstraites d’une chose, d’un être, de relations entre les choses ou une conception à partir d’une perception qui est, généralement, intellectuelle ou probablement ancestrale. Nous tentons d’intelligencer des choses que nous percevons et que nous tentons d’élaborer par une pensée ou une réflexion sur un sujet auquel nous portons un certain intérêt afin d’améliorer certains aspects de notre vie, pensant que nos fausses habitudes vont nous aider à augmenter le taux vibratoire de la conscience. C’est une grande illusion de conscientiser ainsi!

Il faut conscientiser que peu importe le concept, celui-ci peut porter une affirmation d’une notion ou d’un point de vue approximatif, tout en étant une mesure qui demeure relative. Donc, il n’existe aucun concept qui est la représentation d’une Vérité Absolue parce qu’il est un élément, plus souvent, intellectuellement relatif, tout en étant discutable, peu importe la teneur ou le point de vue.

La raison est fort simple, les concepts proviennent des mémoires existentielles et expérimentales qui ont été enregistrées dans notre monde tout au long de l’histoire de l’enfermement. Ainsi, ils font partie de la grande pièce de théâtre dans laquelle nous avons été piégés et figés. Cela nous a obligé à jouer différents rôles durant nos incarnations qui nous ont maintenus dans cette prison, tout en nous forçant à maintenir une conscience falsifiée et dénuée de Vérités par des habitudes tout à fait emprisonnantes.

La problématique issue d’une conceptualisation quelconque, c’est qu’elle demeure une mesure basée sur une opinion personnelle, qui semble logique à première vue. Ainsi, on souhaite que ce concept, quel qu’il soit, se cristallise dans une pensée individuelle par des habitudes illusionnistes. De plus, qu’il puisse jouer un rôle important dans notre conscience, mais qui sera aussi transférable à d’autres consciences dans une certaine application afin d’améliorer chez soi une certaine forme de bien être, de mieux être et de sécurité. Ce qui créera forcément une habitude de faire! Qui plus est, de servir un certain temps, mais qui ne peut être durable parce que dans la vie, tout change, tout meut et tout vibre, c’est la manifestation de l’énergie et de la Lumière qui ont préséance sur le concept quel qu’il soit. On ne peut se fier sur des habitudes répétitives pour augmenter le taux vibratoire de la conscience!

Beaucoup de personnes se basent sur des concepts pour évaluer, appliquer ou vivre leur quotidien à partir de concepts et d’en faire de soi-disant habitudes qui sont relatives pour chacun d’entre nous, et qui deviennent au fil du temps obsolètes, parce qu’ils sont, fondamentalement, éphémères et non durables. Il faut se rappeler que ces concepts peuvent être religieux, pragmatiques, ésotériques ou par certaines techniques ou pratiques éprouvées comme des rituels, qui semblent bien s’agencer à la vie d’une personne. Il n’y a rien de mauvais d’avoir des concepts et de les utiliser comme manière de vivre en maintenant certaines habitudes, soient comme connaissances ou encore comme croyances ou par une mesure d’applications. Toutefois, le danger est dans le fait de croire qu’un concept représente une Vérité Absolue, ce qui peut nuire à l’élévation vibratoire de la conscience, en la maintenant, bien inconsciemment, dans l’emprisonnement.

Prenons certains exemples simples afin de comprendre qu’un concept peut être plus enfermant que libérateur. Les gens qui croient au concept que la Terre va, éventuellement, être une Terre où chacun va vivre en Paix, en Harmonie, en Amour vis-à-vis les uns les autres, est un concept purement idéologique basé sur des pièges ensemencés par des messagers programmés du NEW AGE. Leurs divulgations étaient issues des prémices mensongers, utopiques et artificielles des Annales Akashiques qui sont encore entretenues par les Archontes qui se sont servis de ces concepts pour maintenir l’enfermement au sein des consciences de la race humaine.

Dans ce contexte, et sans vouloir élaborer davantage sur le sujet controversé du NEW AGE, j’ai pensé vous référer à une des quatre (4) chroniques qui ont été publiées par la Presse Galactique qui permettent de comprendre l’évolution illusionniste du NEW AGE au sein de notre monde. Ces êtres aussi falsifiés que leurs doctrines avaient comme objectif de garder les consciences dans un encadrement sur des concepts totalement éphémères. Voici donc une première chronique de quatre autres :

Le monde que le NEW AGE vous a projeté ne sera pas ainsi… (1 de 4)

Prenons un autre exemple de ceux/celles qui s’obligent à suivre un certaine méthodologie de vivre en santé à partir de certains concepts révélateurs qui semblent vrais au départ et qui s’avèrent faux un peu plus tard. Souvent, ils ignorent, complètement, ce qui se cachent dans ces réalités qui peuvent occulter une certain forme de mensonge déguisée. Ceci, soit, par manque de connaissances de la falsification ou du fait qu’ils croient à n’importe quoi, qui leur semble plausible et applicable afin d’améliorer leur bien-être.

Ainsi, ils se mettent à pratiquer, par habitudes, une certaine ligne de conduite, avec une technique ou une méthodologie par une façon de faire qui les oblige à des habitudes redondantes, pensant que celles-ci vont les faire évoluer, transcender, guérir, ou leur donner une meilleur procédé pour mieux vivre. Ces personnes sont dans l’illusion de la forme, et souvent même, dans le paraître pour faire ce qui est dit de l’extérieur, en se fiant sur leurs résonances et leurs vibrations, par l’intermédiaire, de l’intuition mentale à cause d’une certaine logique, au lieu d’appliquer ce qui serait intelligent, vibratoirement, à partir de l’Intuition du Coeur. Évidemment, la nuance entre les deux intuitions est subtile et remplie de repères parfois difficiles à discerner.

Rappelez-vous que les coutumes, les habitudes ont plutôt tendance à se cristalliser par l’effet de faire par une routine où on joue le jeu pour la forme, ou même pour le paraître, au lieu de les pratiquer avec l’attention et l’intention du Coeur. Ce qui fait en sorte que les habitudes vulnérabilisent la conscience, tout en la maintenant dans le fait qu’elles nous aident. À ce moment là, vous pouvez considérer que le concept que vous croyez faire par une façon habituelle est nullement utile, parce qu’elles sont des accoutumances qui cristallisent la conscience dans le faire, au lieu que d’être dans l’être.

Prenons l’exemple à l’égard des méditations. Dépendant des personnes, il peut être important d’en faire et de se relier au Coeur du Coeur, mais si vous le faites toujours de la même façon pour la forme ou par principe, avec les mêmes rituels, aux mêmes heures, vous n’avancez point spirituellement au niveau de votre multidimensionnalité. Ainsi, votre transcendance se ralentie, tout en maintenant le même taux vibratoire dans la conscience qui est plus longue à hausser sa vibration.

Dites-vous que la méditation ne doit pas nécessairement être pratiquée aux mêmes heures à chaque jour ou même si c’est une fois la semaine, parce que les énergies, la Lumière et les vortex changent régulièrement leurs déplacements et leurs horaires de manifestations. La raison est très simple, nous sommes dans une période de Libération et de Transcendance multidimensionnelles dans tout ce qui concerne les énergies, les feux, les rayons et les vortex cosmiques. Tous ces mécanismes sont, de plus en plus présents, mais ils changent leurs fréquences en fonction de l’arrimage de la Lumière Authentique, dont le taux vibratoire se multiplie de manière exponentielle au sein du corps et ses cellules, de l’âme et de la conscience.

Donc, on ne peut plus être dans des habitudes ou dans des accoutumances, vous devez ajuster votre conscience en fonction de la Vibration du Coeur qui vous dicte quand et comment l’exercer. Dites-vous une seule chose : À partir du moment où vous tournez votre regard vers la poitrine vers la position au Coeur du Coeur, il ne peut y avoir une aussi puissante méditation que celle-ci. Elle se fait pas par une habitude quelconque, mais par la vibration dans l’intention transparente et humble de la faire sans penser, sans réfléchir ou sans projeter. Le tout se fait naturellement par Théophanie comme je l’ai expliqué à plusieurs reprises dans certains autres articles.

Un élément fort important à comprendre vis-à-vis les méditations. Ainsi, sûrement que vous vous interrogez quel est le meilleur moment de prier ou de formuler une demande de guérison transcendantale ou transdimensionnelle ? Je vous dis, simplement, que la Nouvelle Lune représente le meilleur moment, que cela soit le jour avant, la journée même ou le jour après.

Voici pourquoi l’influence de la Nouvelle Lune joue un rôle, extrêmement, important dans notre vie. Nous pouvons bénéficier des meilleurs influx de celle-ci surtout quand nous sommes dans un Coeur Ouvert rempli d’humilité. La raison pour laquelle la Nouvelle Lune est préférable à une pleine lune qui fait partie de la falsification et de fausses doctrines qui obnubilent plus la conscience que de la laisser s’épanouir ou libre.

Lors des soirs de pleine lune, les adeptes ont et avaient plutôt tendance à la glorifier l’astre ou son effervescence. Ainsi, que ce soient des enseignements ésotériques falsifiés, certaines philosophies de vie ou de la provenance de certaines religions, ils se sont servis de ces cycles lunaires qui ne pouvaient nous avantagés, mais, surtout, nous enliser dans des croyances tout à fait mensongères. Ces instructions, fausses habitudes, rituels ou autres du genre étaient carrément une influence directe sur ces gens qui ne sentent ou ne sentaient pas l’énergie, tout en ne vivant pas la conscience de cette énergie que nous pouvons, heureusement, bénéficier lors de la Nouvelle Lune.

Un autre exemple pour les gens qui croient fermement qu’il faut être, absolument, végétarien ou végétalien ou autres façons de s’alimenter. Il s’agit encore une fois d’un concept qui se relie au habitudes de faire qui est encore très relatif, dépendant de chaque individu. Souvent ces gens suivent ces concepts parce qu’ils ont entendu parler que c’était mieux pour leur santé à tous les points de vue. Il est très possible que ce concept peut être fort intéressant, et que ce genre d’application au quotidien puisse les aider à maintenir une meilleure santé à plusieurs niveaux, parce que leur corps a besoin de s’alimenter de la sorte. Cela personne ne peut le nier.

Le problème se situe, surtout, vis-à-vis les personnes qui croient par habitudes, et ce collectivement, au concept parce que d’autres l’appliquent. Elles font la même chose pour suivre une mode ou une nouvelle façon de vivre ou la tendance du jour qui est populaire auprès de certaines sociétés, disons occidentales. Généralement, leur vision est basée sur le fait de suivre ce que d’autres pensent, appliquent ou croient, imaginant que c’est pour elles ce genre de philosophie de vie. Cette philosophie est plus galvaudée que bénéfique pour ces personnes qui sont dans des croyances, au lieu d’être dans un besoin fondamental. En somme, elles jouent un jeu en suivant une mode collective qui les emmène à croire qu’elles ont, essentiellement, besoin de faire comme autrui.

Ce qui est important de conscientiser, c’est que chaque conscience est différente. Donc, elle ne devrait jamais être collectiviste. Malgré que toutes les consciences devraient converger sur l’état d’être bien en soi, et non, sur une mode quelconque qui force les gens à faire comme les autres. Encore là, ce n’est certes pas par une soi-disant connaissance ou une croyance ou une application rituellique d’un mode de vie qu’on arrive à élever le taux vibratoire de la conscience. C’est, plutôt, par la vibration, la vision et l’Intuition du Coeur qu’on peut discerner si c’est bon, bénéfique ou mauvais pour nous. Si ces éléments ne sont pas appliqués, les personnes risquent de créer une dualité dans une sorte d’habitudes éphémères, à savoir, si c’est bon ou mauvais de s’alimenter comme ça.

Comme nous sommes sur le sujet de l’alimentation, j’ai un exemple de canalisation à vous suggérer de lire suite à un enseignement du Commandeur des Anciens Omraam Mikaël Aïvanhov qui nous parle de la nourriture et de l’alimentation. Étant véritablement d’actualité, voici donc quelques extraits de son enseignement tirés du site Les Transformations :

Question posée : Pourquoi vouloir que son corps soit pur ?

« C’est un attachement au corps, rien de plus. Bien sûr, de mon vivant, il était évident que ne pas manger de viande permettait de monter les Vibrations. Bien sûr, il était évident que d’avoir des bonnes pensées, ça fait monter les Vibrations. Avoir des mauvaises pensées, ça les fait descendre. Avoir des émotions, fait redescendre les Vibrations. Ne plus avoir d’émotions, c’est être Libre (sans lutter contre). Donc cet objectif de pureté du corps était lié à l’enfermement lui-même. Parce que l’être humain (qui est enfermé) a une soif de Liberté, même s’il ne la comprend pas, même s’il ne l’explique pas. C’est inscrit dans la fibre même de l’être. Mais la recherche de pureté, parfois, prend un aspect obsessionnel et maladif. Parce que des êtres pensent qu’ils vont pouvoir continuer à être dans l’ego spirituel et qu’en purifiant leur corps, ils vont monter. Mais c’est pas possible. Parce qu’ils ont peur, justement. Ces êtres qui se comportent comme çà, à l’extrême (et je l’ai connu de mon vivant), d’avoir peur de l’Ombre, de rejeter l’Ombre, avaient peur.

Mais, aujourd’hui, vous n’avez plus à avoir peur. Parce que, quand vous êtes délocalisés, un tout petit peu, vous commencez à voir la scène de théâtre: vous savez que tout ça, ce n’est qu’une parodie qui n’existe pas. J’ai pas dit qu’il fallait boire de l’alcool, manger de la viande, à outrance, n’est-ce pas. Mais ce qui est important, c’est votre Cœur, c’est-à-dire, c’est votre Conscience. Vous n’atteindrez jamais la Lumière sous prétexte que vous ne mangez pas de viande. Vous n’atteindrez jamais la Lumière sous prétexte que vous ne tuez pas une mouche. Ce que doit vivre, aujourd’hui, la Conscience (ce qu’elle doit, si elle veut être Libre), c’est, justement, vivre cette Délocalisation. Et c’est possible, par tout ce que nous avons introduit (et que vous avez vécu), depuis la Communion et, récemment, les phénomènes de Dissolution. Y’a toujours un juste milieu. Et le juste milieu, c’est d’être dans l’Unité. Ce n’est pas d’être dans la dualité excessive, non plus. Parce que vous ne trouverez jamais l’Unité à travers la pratique de la dualité, de quoi que ce soit. Ça, c’est une illusion, de croire que, parce que vous allez purifier votre alimentation, que vous allez purifier vos lieux de vie, que vous allez purifier vos relations, purifier votre cœur, que vous allez atteindre le Cœur. C’est faux. C’est une vision de la personnalité qui résulte, justement, de quoi ? De la peur et de l’attachement.

Ça, c’est bon pour ceux qui sont persuadés qu’ils doivent conserver leur corps. Ils sont encore totalement dans la 3D. Mais, aujourd’hui, ce que vous demande la Lumière, c’est d’Être. Tout simplement. Et, pour être, il faut arrêter de vouloir et arrêter de faire. Ça, on vous l’a dit, aussi. Alors bien sûr, celui qui est dans la personnalité va dire : « mais comment arrêter de faire ? ». Il peut pas comprendre (comme disait Frère K, comme disent d’Autres). C’est normal : il faut vivre l’expérience. Tant que vous ne vivez pas l’expérience, vous tournez en rond dans votre vélo, enfermé dans une pièce ronde et vous cherchez les coins (ou le centre, c’est pareil). Aujourd’hui, vous êtes beaucoup aidés. Ceux qui ont été Ancreurs et Semeurs de Lumière, ont été beaucoup aidés et ont beaucoup aidé, par leur qualité d’Être. Mais, aujourd’hui, maintenant, il faut aller au-delà. C’est une autre étape qui est ouverte, dans le mécanisme final. Ça été dit : c’est l’Œuvre au Blanc qui s’achève, maintenant. Mais néanmoins, le meilleur support vibratoire, de l’élévation des corps aussi, consiste à détoxifier. Pour cela, il faut limiter l’ingestion de produits qui ont souffert, comme les animaux. C’est une règle logique. L’Ascension vibratoire ne peut se faire qu’à travers le passage des chaînes carbonées aux chaînes de noyaux de silicium, c’est-à-dire de quartz. Et cela correspond à une diminution de l’alimentation en chair animale qui contient beaucoup de carbone et de protéines pour passer à quelque chose de beaucoup plus subtil en alimentation. Mais maintenant, il ne faut pas vous priver, si vous avez envie et ressentez le besoin de manger de la viande. Mais néanmoins, si vous voulez élever vos vibrations, il faut adopter un régime de nature végétarienne ou même végétalienne.

Alors il y a un certain nombre d’aliments qui sont présentés comme biologiques comme le soja, qui est la plante la plus anti-spirituelle qui soit parce qu’elle pousse non pas vers la Lumière mais vers la Terre. Il y a certaines céréales qui ont été polluées, en particulier le blé, qui est la céréale la plus nocive qui soit parce qu’enrichie en pesticides et en nitrates. Et vous avez aussi le lait. L’être humain n’est pas fait pour boire du lait de vache. Néanmoins, il faut trouver comme vous dites, des sources de calcium, mais vous en avez dans d’autres aliments. Voilà les règles alimentaires. De mon vivant, je disais qu’il fallait manger beaucoup de fruits, beaucoup de légumes. Mais si vous mangez des légumes qui sont enrichis en pesticides, autant manger de la viande! Malheureusement sur cette planète vous arrivez aujourd’hui à un niveau où on peut dire réellement que tout est vicié, tout est pollué. Mais on ne peut pas manger une hostie par semaine, pas encore.

Si vous sentez que vous devez manger de la viande, et que vous vous êtes contraints à ne pas manger de viande, c’est vous qui êtes dans l’erreur. Parce que peut-être que le corps, Vibratoirement, il vous appelle à manger telle viande. J’ai toujours dit, de mon vivant, que je voulais pas manger de viande parce que c’était pas une règle, c’était un état Vibratoire. Maintenant, si votre état Vibratoire vous dit que manger telle viande change rien en vous, alors, grand bien vous fasse, là aussi. C’est pareil pour la consommation de toute viande. Et je fais pas d’analogie avec la sexualité, bien sûr, je précise. »

À suivre…

 

RÉDUIT À 50 € POUR UN TEMPS LIMITÉ

Source: LaPresseGalactique.org
Retrouvez les chroniques sur la multidimensionnalité de Yvan poirier sur la Presse Galactique

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur:

Précédent
Suivant