La science sacrée de la manifestation.
Transformer la possibilité en probabilité.
Dépasser le conditionnement karmique.
La manifestation comme forme d’art émergente.
Poser les fondements de la maîtrise.

Alors que vous vous engagerez de plus en plus profondément dans le processus de transformation, vous deviendrez intensément conscient des signaux fournis par les circonstances de votre vie et par votre état de santé physique quant à votre niveau vibratoire par rapport à tout ce qui vous entoure. Il sera assez facile de déterminer où vous en êtes dans votre processus, à n’importe quel tournant, simplement en prenant conscience de la facilité ou de la difficulté avec laquelle vous manifestez votre plus cher désir au quotidien.

Vous vous rendrez compte que vous êtes devenu à la fois l’observateur et l’objet de cette conscience. Et les processus d’évaluation de votre état d’être et de modification de vos choix en conséquence feront désormais partie intégrante de votre vie. C’est cette approche que plusieurs qualifient de « consciente ». Car, dans les conditions qui s’établissent maintenant, on ne peut s’offrir le luxe d’une action aléatoire non soutenue par l’intention focalisée. Chaque action, chaque pensée et chaque nuance de chaque choix s’ajoute à l’ensemble vibratoire et contribue à la création de la réalité que vous expérimentez.

Le processus s’intensifiant, vous sentirez constamment le besoin d’évaluer dans quelle direction va votre vie. Et vous vous sentirez peut-être forcé d’y apporter des changements radicaux qui auront pour résultat de rompre les liens avec des situations qui ne servent plus vos meilleurs intérêts, à la fois sur le plan professionnel et interpersonnel. Il deviendra évident pour vous que certaines relations et certaines activités sont devenues désuètes au regard de votre évolution spirituelle. Et il deviendra de plus en plus clair que vous ne pouvez continuer à justifier la perpétuation de situations qui drainent votre énergie.

Il sera peut-être nécessaire d’interrompre des relations qui ne sont plus harmonieuses. Ce voyage ne comporte aucune récompense pour le martyre. Il n’existe absolument aucun avantage à prolonger ce qui ne sert plus votre plus grand bien. Et il n’y a pas d’autre instrument de mesure pour le déterminer que votre savoir intérieur. Le temps est venu de vous brancher sur les priorités de votre vie et d’éliminer avec discernement les individus et les activités qui ne sont pas inspirants.

Rien ne vous oblige à entraîner d’autres personnes sur le chemin où vous voyagez. Ceux qui voyagent à vos côtés doivent être autonomes énergétiquement pour que l’association soit mutuellement avantageuse. Ceux qui tentent encore de vous forcer, contre vos inclinations naturelles, à satisfaire leurs préférences personnelles ne font que drainer votre énergie et détourner votre focalisation. En obéissant à votre vérité personnelle et en résistant à votre tendance au compromis diplomatique, vous servirez la plus haute expression du tout énergétique auquel vous êtes connecté.

Il est fortement recommandé de vous discipliner dans le choix des lieux et des personnes avec qui vous choisissez d’entrer en interaction, de sorte que ces choix ne soient pas déterminés par le jugement subjectif des autres, mais plutôt par votre focalisation sur votre plus grand bien. Jusqu’à ce que vous développiez une imperméabilité vibratoire, mieux vaut être conscient que votre état énergétique est influencé par votre environnement et par tout le monde que vous rencontrez.

Quand, avec le temps, l’aptitude à retenir votre énergie se stabilisera, la vulnérabilité caractérisant ce stade du processus de transformation diminuera vraisemblablement. Une fois ce niveau atteint, le détachement naturel adopté comme mécanisme protecteur dans les premiers stades du processus laisse place au sentiment d’avoir fusionné consciemment avec Tout ce qui Est. Pour certains, le processus entier est instantané. Pour d’autres, qui sont focalisés sur l’abandon de leurs multiples contraintes, ce stade de vulnérabilité énergétique est susceptible de se prolonger douloureusement. L’individu peut continuer à se faire ballotter dans des montagnes russes vibratoires tout au long du processus de transformation. Ou il peut choisir de débarquer et de dominer un état d’être vibratoire dont il a saisi l’autodétermination.

Il vous faudra un peu de pratique pour vous acclimater au nouveau niveau et aux techniques permettant de maîtriser votre conscience des énergies changeantes alors qu’elles surviennent dans votre quotidien. Vous vous habituerez à sentir les accroissements d’énergie et à reconnaître ces moments comme des occasions d’exprimer, sous forme de pensée focalisée ou d’intention verbalisée, ce que vous souhaitez manifester en tant que forme. La facilité avec laquelle le résultat semblera tomber du ciel vous étonnera tout d’abord. Et, tout en devenant de plus en plus à l’aise avec vos nouvelles aptitudes, vous trouverez très naturel d’orchestrer la danse de votre existence et d’observer en même temps la performance.

On développe un sens instinctif de la synchronie pour saisir consciemment les occasions. Et le résultat obtenu concrètement ne laisse planer aucun doute sur le fait que la nature de votre réalité et les règles de base pour obtenir ici une performance optimale ont changé radicalement. Ce n’est plus le monde dans lequel on vous a appris à survivre il n’y a pas si longtemps. La page est tournée. Et une version radicalement différente du script de votre vie s’écrit désormais en caractères gras sur une nouvelle page de réalité qui apparaît devant vous partout où vous regardez.

Bien sûr, vous pouvez le nier et vous accrocher à ce que l’on vous a enseigné. Mais vous pouvez aussi oser reconnaître ce qui est indéniable pour vos propres sens et irréfutable en tant qu’expérience personnelle. Et vous serez peut-être parmi les premiers à connaître les merveilles d’un monde dans lequel vous êtes vraiment un pionnier. Les guides pour le parcourir n’ont pas encore été rédigés. Car ceux d’entre vous qui se sont aventurés en terrain inexploré auront ouvert, par leur propre expérience quotidienne, un chemin que tous ceux qui marcheront sur leurs traces suivront à la lettre.

La vérité que vous exprimerez en partageant votre expérience de vie avec ceux qui marchent à vos côtés en cette époque extraordinaire de transition constituera le fondement d’une réalité à la fois nouvelle et intemporelle. Votre monde aura changé radicalement au carrefour spatiotemporel où vous jouez ce drame particulier. Pourtant, les aptitudes que vous avez commencé à manifester et que vous manifesterez de plus en plus sont monnaie courante dans les sphères de réalité vers lesquelles votre monde évolue énergétique ment.

L’expérience de l’ascension, dont vous faites partie intégrante, est un processus éternel. C’est le mouvement de l’Unité cherchant l’achèvement de son plus cher désir, jouissant de la réunion et de la fusion avec Tout ce qui Est et tout ce qui continue de devenir. Vous êtes de cette essence à chaque niveau de la Création. Et, dans cette vie, vous avez choisi de vous donner les expériences qui graveront indélébilement la vérité du changement dans la pierre de votre conscience. Vous avez choisi d’être présent et de participer au voyage. De vous aventurer plus loin et d’affronter la grande expérience de l’inconnu afin de relayer cette connaissance à d’autres qui n’ont pas encore atteint le rivage de votre réalité.

Vous êtes parmi les précurseurs d’un nouveau paradigme qui établiront les précédents sur lesquels seront fondées les règles de base du nouveau monde. Vous vous êtes identifié à vous-même et vous avez osé vous tenir seul dans la Lumière de votre vérité intérieure tandis que d’autres, toujours enfoncés dans la complaisance de la pensée consensuelle, lancent des pierres alors même que le tissu de cette réalité se défait. Et vous avez eu la sagesse de maintenir votre vérité et d’observer la redistribution des cartes pendant que la vie des autres est bouleversée par le changement.

Il ne s’agit pas de savoir qui a tort ou qui a raison. Car chacun est convaincu de la validité de ses croyances. Et c’est là exactement la réalité et les paramètres à l’intérieur desquels chaque individu fonctionne. Ce qui séparera ceux qui grandiront dans la nouvelle énergie et ceux qui périront, c’est le contexte pour lequel ils opteront devant ce qui se présentera à eux. Ceux qui s’accrocheront avec entêtement à un monde désuet éprouveront de plus en plus de difficultés même s’ils en observent les « règles ». Ceux qui reconnaîtront que ces règles sont en train de se redéfinir seront les mieux équipés pour suivre le courant dans la bonne direction.

Une réceptivité sans jugement est essentielle pour traduire la pure conscience en action inspirée, sensible aux énergies qui lui feront porter ses fruits. L’harmonisation aux énergies, qui atteignent un sommet puis décroissent, vous aidera à contrôler le potentiel de manifestation et à éviter la marée basse de la pensée, de la parole et de l’acte. La simple conscience du flux des énergies qui vous entourent, ainsi que la facilité avec laquelle vous sentirez une réaction aux senseurs créatifs que vous émettez quand vous créez un concept, vous permettra de fusionner énergétiquement avec le moment et de faire Un avec lui.

La synchronisation de votre réaction avec une suite de circonstances données peut faire une énorme différence dans l’efficacité de vos efforts. L’aptitude à sentir à quel moment vous devez évaluer vos énergies et à quel autre vous devez les retenir représente un puissant atout à développer. Pour contrôler le pouvoir qui vous a été octroyé à ce jour, il est crucial de savoir quand vous devez lâcher prise par rapport à une situation et laisser les énergies réaliser le potentiel inhérent aux circonstances.

Il n’est pas suffisant de reconnaître le potentiel du flux et du reflux des énergies pour bien synchroniser ses actions. Il faut aussi être sensible à l’équilibre entre l’action et l’inaction comme instrument de manifestation de la volonté. Souvent, la meilleure action possible se ramène à ne rien faire sur le moment et à laisser les variables inextricablement enchevêtrées d’une situation se mettre en place naturellement. C’est là la différence entre manifester un résultat et le laisser se manifester. Souvent, la deuxième approche est la plus efficace et donne lieu au dénouement le plus désirable. La patience est un outil puissant et vous auriez avantage à l’exercer souvent tout en renforçant votre aptitude à l’harmonisation avec les énergies environnantes.

Il n’est pas toujours possible d’exploiter le potentiel d’un haut niveau vibratoire pour obtenir le résultat désiré. Car, même si vos efforts augmentent vos chances de manifester ce résultat, l’issue d’une vibration supérieure est souvent prédéterminée par des facteurs échappant à votre contrôle conscient. Dans la sphère des possibilités, toutes les variables sont présentes et luttent vibratoirement pour avoir la chance d’éclore dans la réalité dont vous faites l’expérience. En fait, elles sont toutes matérialisées en tant que formes ou expériences, dans le champ infini des possibilités se rapportant à toute question ou tout carrefour.

Les schèmes karmiques jouent un rôle important dans la détermination de la combinaison de variables qui portera la plus forte charge électromagnétique et qui, par conséquent, se matérialisera. Les réactions conditionnées, préprogrammées par les choix de vie de tous ceux qui sont concernés par une situation donnée, pèsent considérablement dans la transformation d’une possibilité en probabilité. Vous pouvez faire beaucoup pour contrebalancer l’influence de tels facteurs, mais ils constituent le fondement de la création de la réalité et il est impossible de les écarter dans vos efforts pour manifester un résultat peu probable.

N’ayez pas l’impression d’avoir échoué dans votre quête pour accroître votre vibration et réagir d’une manière consciente, simplement parce que le résultat tant escompté ne se présente pas instantanément. Il faut beaucoup de temps et une réaction contrôlée pour induire un résultat particulier et annuler la probabilité pré-programmée dans certaines variables préexistantes.

Alors que vous progresserez comme praticien conscient de la manifestation, cet art fascinant devra être soumis, dans toute sa portée, à un examen minutieux. Et, à l’instar de toute forme d’art l’art de la manifestation invite à la maîtrise, comme dans d’autres réalités. Les circonstances mêmes de la vie d’un individu témoignent de son aptitude dans ce domaine ultime de créativité. Car le médium est illimité et le mode d’expression épouse la perfection de l’équilibre entre le cœur et le mental, entre la compréhension des aspects techniques de l’équilibrage et du contre-équilibrage de l’énergie et la passion que chacun apporte à l’occasion en question.

Le canevas sur lequel est créé le chef-d’œuvre contient en lui même tous les dangers potentiels associés à cette question dans ce que vous appelez le passé ou le futur. En fait, chaque canevas se produit dans le « maintenant » et porte la charge électromagnétique appropriée qui s’ajoute à l’équation. On peut influencer l’équilibre de cette combinaison complexe de facteurs et attirer un résultat très peu probable en s’harmonisant avec les énergies du moment, de l’environnement et de son propre être, en synchronisant une action ou une expression d’intention focalisée.

On peut acquérir une grande habileté à transformer les réactions conditionnées, et vaincre ainsi des facteurs profondément ancrés que l’on peut considérer comme karmiques, inversant des schèmes qui se sont manifestés durant plusieurs vies. Quand cette aptitude est utilisée avec succès, on peut disperser la charge électromagnétique dominante entourant une question donnée et modifier le champ des probabilités. Une telle réussite constante sera la marque de la maîtrise et le fondement du champ de manifestation.

Plusieurs abordent la manifestation comme une science tandis que d’autres la regardent comme la plus haute forme d’art qui soit. Dans le futur, la fusion des deux approches donnera naissance à une génération de praticiens hautement compétents qui établiront la norme pour transcender la forme entièrement. Au présent carrefour spatiotemporel qui forme votre réalité, vous êtes à la frontière de ce nouveau monde de possibilités.

Très bientôt, il sera reconnu universellement que chaque individu crée la réalité de sa propre expérience de vie. Et l’état d’esprit que vous appelez « conscience de victime » sera relégué à l’obsolescence, par définition. Il ne sera plus possible de blâmer quelqu’un d’autre ou « des circonstances hors de votre contrôle » pour une situation donnée. Car toute expérience sera reconnue comme autodéterminée, à des niveaux d’une fascinante complexité. Et il sera nécessaire à chaque être d’assumer sa responsabilité quant au rôle joué par chacun dans la cocréation de la réalité d’une expérience mutuelle. Quand il n’est plus possible de nier qu’on a pris part à cette création, on n’a pas d’autre choix que de reconnaître son rôle de créateur et de franchir un seuil majeur dans le voyage vers l’Unité.

Le monde nouveau au bord duquel vous vous trouvez actuellement représente un stade transitoire qui intègre le monde de la forme physique et celui de la manifestation instantanée. Le soin que chacun démontrera dans l’application de ses nouvelles aptitudes déterminera le degré de joie ou de frustration qu’il expérimentera. Et un sous-produit de l’exercice est de savoir qu’il n’y a personne d’autre que soi à remercier ou à blâmer.

Dans le présent contexte temporel, qui constitue un carrefour entre deux mondes, il vous faut être gentil envers vous-même. Vous n’améliorerez aucunement votre situation en vous blâmant de l’avoir créée. De même, vous ne serez utile à personne en soulignant avec complaisance des observations et des réalisations tirées de votre propre expérience. Le fait même qu’un autre puisse être aux prises avec des circonstances que vous avez transcendées démontre que cet individu est en apprentissage expérientiel par rapport à certaines questions.

La véritable connaissance ne peut procéder que de l’expérience de vie. Certes, on peut intellectualiser le processus et tenter d’assimiler des connaissances présentées par d’autres ou puisées dans des livres. Toutefois, il est impossible de maîtriser réellement la leçon et de la transcender tant qu’elle ne s’est pas manifestée comme expérience de vie. On n’aide personne en étalant avec condescendance des connaissances acquises par le biais d’une expérience douloureuse. Il est contreproductif d’énoncer des truismes que l’on a acquis mentalement et qui sont loin d’avoir été intégrés comme expérience de vie.

Nul besoin d’excuser ou de condamner quelqu’un pour une conjoncture de vie se trouvant peut-être au-dessous de son niveau de compréhension sur une question donnée. Le fait même qu’un épisode traumatisant se soit manifesté dans le scénario de la vie d’une personne indique clairement que cette dernière travaille à la maîtrise d’une question particulière. Les êtres qui sont enclins à conseiller les autres doivent prendre conscience des subtilités de l’approche employée. En énonçant des truismes théoriques ou en s’immisçant dans le processus des autres, on annule leur croissance possible si on les laissait expérimenter pleinement ces circonstances et ressentir les émotions déclenchées par un drame donné.

Quand on rencontre un individu qui est empêtré dans un drame majeur, mais au seuil d’une prise de conscience importante, vaut mieux le guider, par des questions soigneusement choisies, vers la découverte des réponses en lui-même. Ainsi, la leçon sera puissamment apprise, et non perdue; elle aura donc peu de chances de se répéter pour que la compréhension soit intégrée comme connaissance. La connaissance s’acquiert en vivant la leçon, non uniquement en l’intellectualisant théoriquement. Méfiez-vous de vos bonnes intentions et assurez-vous de ne pas saper le progrès d’un autre en devançant son processus d’intégration par des conseils bien intentionnés.

Vous n’êtes ici que pour vous-même. Et, bien que vous pensiez peut-être avoir transcendé cette époque de transformation simplement parce que certaines connaissances métaphysiques ont trouvé en vous une résonance, il reste que votre propre processus doit être expérientiel pour fournir une base solide aux conditions à venir. Respectez votre processus de transformation dans toute la richesse qu’il recèle pour vous. Et respectez la magnificence du processus des êtres qui voyagent à vos côtés, en leur laissant exprimer pleinement leur humanité et en vous laissant exprimer la vôtre.

Extraits du livre UN, p. 135-144. Ariane Éditions, 2007

 

 

  

 

 

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: