Bertrand Duhaime

Rédigé par : Bertrand Duhaime

Visitez mon site web à cette adresse : http://larchedegloire.com

Précédent
Suivant

par Bertrand Duhaime 

Sans contredit, l’année 2017 a représenté une année de grands défis et de changements qualifiables de sismiques, tellement elle a comporté de bouleversements, d’événements troublants, de situations compliquées, pendant que le monde de la densité, cet univers de dualité, poursuivait son effondrement partout autour de vous. Nul ne doit s’en étonner puisqu’il est de l’ordre d’une année «Coq de Feu» de plonger dans les Flammes de la Transformation, ce qui ne pouvait que se noter sur nombre de plans et à bien des égards. Il n’en fallait pas moins pour produire l’alchimie, soit la transformation du charbon en diamant.

Tout au long de l’année, par le fait de vous ressentir entre deux systèmes de réalité très différents, vous ne pouviez que réaliser, toujours davantage, que vous ne pourriez pas indéfiniment participer des deux. C’est notre manière de rappeler que, plus le temps file, plus il devient urgent que vous choisissiez dans lequel de ces deux systèmes vous allez investir votre énergie et veiller à vous ancrer en lui de manière ferme, à la lumière de ce que vous percevez comme l’Amour pur et la Vérité parfaite.

À l’approche de la fin de l’année, vous avez compris avoir accédé à un plan de conscience plus vaste par le fait que, pendant que vous vous tiriez d’un cycle difficile qui avait comporté épreuves sur épreuves, vous n’aviez plus aucun intérêt pour le genre d’existence que vous meniez jusque-là. Désormais, mis à nu, nettoyé et purifié, plus réel que jamais, vous n’avez plus qu’une envie, celle de recréer votre vie conformément à ce qu’elle aurait toujours dû être. Vous avez beau être fatigué, peut-être un peu démoralisé, sous un certain aspect, vous ressentez un sentiment extrême de libération, avec une pointe d’enthousiasme pour la prochaine année.

Il faut dire que, en 2017, jamais dans vos souvenirs, vous n’aviez pu attester un démantèlement aussi radical des vieux systèmes, des anciennes structures, des fausses croyances, des liens frauduleux. Au départ, l’horreur accablante, les chocs émotionnels, les violentes réactions de défense vous ont fait comprendre que la vie, telle que vous l’aviez connue, disparaissait dans le maître-de-lumière2cours, des plus naturels, d’un puissant changement de paradigme.

Bien peu d’êtres humains, qui ont survécu à cette année particulièrement difficile, s’en sont tirés indemnes parce qu’ils ont vécu dans une forte tension, peut-être de grandes frayeurs, qui ne les a pas empêchés de prendre une expansion qui dépasse l’imagination. À travers les menaces de toutes parts et un chaos indicible, vous ne pouviez que persister dans votre ignorance, démissionner ou sombrer, ou choisir d’apprendre à être votre Être véritable pour agir en Phare d’Amour et de Vérité. Il peut vous être arrivé à plusieurs reprises d’en venir à croire mourir à petit feu ou approcher la mort, surtout que, parmi vos amis, les membres de votre famille, les gens que vous admiriez, vous en avez vu partir plusieurs.

En effet, au cours de douze derniers mois, peu d’entre vous ont échappé à une maladie ou à des drames qui leur ont servi l’avertissement de changer leur manière de vivre, aussi stressante que malsaine, pour éviter l’aggravement de leur cas. Et vous pouvez compter au nombre des maladies ou des drames, mais d’un autre genre, la propension à fuir la réalité dans les griseries de toutes sortes ou dans la multiplication des dépendances.

Mais vous avez aussi connu de bons moments, par exemple dans le constat de l’affermissement ou de l’approfondissement du lien avec certains de vos amis ou de vos connaissances ou du tissage de nouveaux liens. À divers stades de l’avenir, ces gens vous offriront des clés qui serviront à mieux assumer votre destin. Vous avez appris à apprécier le précieux trésor de la Vie et à mieux vous occuper de ceux qui vous sont chers, au sens de la qualité supérieure de votre lien d’âme à âme. Toujours davantage baigné d’énergies d’Amour, en provenance du Grand Soleil central, vous avez grandi en compassion, devenant de plus en plus apte à y inclure tout être, toute créature, toute chose.

Peut-être direz-vous qu’il en a fallu du temps et des relèves de défis pour atteindre le point où vous vous situez, actuellement, alors que presque toutes les pièces de votre jeu ont trouvé leur position sur l’Échiquier de la Vie. Mais il ne peut vous échapper que, malgré le temps qu’elle a pris pour y arriver, une part toujours plus importante de l’humanité accède à l’Éveil. Vous constatez même que les frasques, les excès, les malversations, les cachotteries, les mensonges des nombreux êtres enténébrés, ignorants et cupides, en poste de pouvoir, ont contribué à ce phénomène, favorisant l’Éveil d’un plus grand nombre, au lieu de maintenir dans le contrôle et l’ignorance.

***

Nous pourrions dire que, dans votre histoire collective, l’année 2018 servira de pivot. C’est dire que tout peut y arriver, car tout est en jeu, avec de gros enjeux. Il s’agira d’une autre année où cela devra passer ou casser. Tout se trouve présentement dans un équilibre précaire de sorte que les plateaux de la balance pourraient pencher autant d’un côté que de l’autre, selon les choix de l’humanité. Y aura-t-il suffisamment de ses membres qui choisiront de manifester le Ciel sur Terre, en transcendant la dualité et en s’élevant dans le Monde nouveau, au lieu de choisir de continuer à l’alimenter, comme si ce qui s’y passe restait leur priorité majeure? La voilà la Grande Question à vous poser personnellement, alors que vous passez de 2017 à 2018…

En raison de ses aspects duels, si la densité continue de monopoliser votre attention, vous ne pourrez considérer votre aventure terrestre que comme une École de Réalisation remplie de défis, à moins que, pire encore, vous y engendriez l’Enfer sur Terre. Mais, vous pouvez tout aussi bien considérer que vous venez d’obtenir votre diplôme de l’École terrestre tout simplement en affirmant que «Assez, c’est assez!» et en choisissant de manifester une Réalité nouvelle. La décision revient à chacun de vous. En effet, dans la prochaine année, ce sur quoi vous centrerez votre conscience, avec les actions qui en découleront, détermineront le gendre d’expérience qui sera le vôtre et, par le lien d’Unité qui vous unit aux autres, une part de leur destin.

Quoi qu’il en soit, nul ne gagnerait à s’établir dans la neutralité comme s’il pouvait se placer en marge de son destin et du destin collectif. Qui pourrait continuer de prétendre que le monde continue de poursuivre son expérience de toujours pour se justifier de mener son petit train-train habituel. Un tel choix par défaut n’amènerait cet être qu’à nourrir la dualité. Comme nous vous le répétons avec de plus en plus d’insistance, vous devez vivre en pleine conscience et rester vigilant en tout temps, comme vous devez toujours bien distinguer ce qui est réel de ce qui est faux, vain ou illusoire. Et vivre en conscience, c’est établir la Vérité et engendrer de la nouveauté dans l’Amour le plus profond que vous puissiez exprimer. Pour vous, le temps est venu de retirer vos derniers fils de la Tapisserie de la Dualité pour les ajouter à celle de l’Unité.

Dans le présent contexte, nul ne peut plus se contenter de simplement survivre ou subsister, chacun doit plutôt agir de manière à activer le de Pivot qui pourra faire basculer de la dualité à la Réalité nouvelle de manière à engendrer le Monde nouveau. C’est tous ensemble, comme un Seul Être d’Amour et de Vérité, que vous pouvez occuper cette position, le lieu du Pouvoir ou de la Décision, et produire ce phénomène. Si vous ne le savez pas, il s’agit précisément de votre raison d’habiter encore la planète Terre. Vous n’actionnerez le puissant levier du Pivot qu’en assumant entièrement votre authenticité, soit en vous démontrant réel et vrai à chaque instant. Cela ne peut aller sans que vous vous souveniez de votre raison d’être sur Terre, de votre lieu d’origine, de Qui vous êtes réellement.

Pour devenir un Être d’Amour et de Vérité authentique, vous devez absolument tout resituer dans une plus grande Vérité, autant en vous qu’autour de vous. Vous devez vous défaire de tout lien qui continue de vous garder prisonnier de la dualité, comme tout marin doit larguer les amarres de son bateau, s’il compte quitter son port d’attache et naviguer, en toute liberté, sur le vaste océan. Autrement dit, en ce moment, l’être incarné doit parvenir à élever tout sur la bande de fréquence du Monde nouveau. Il doit le vouloir parce qu’il comprend l’importance de ce choix dans la présente phase ascensionnelle. Rien ne se fait contre la volonté d’un être humain, tout requiert son assentiment personnel, même sa participation, conscients ou inconscients.

Certains des liens qui gardent dans la dualité sont d’une grande évidence, sauf que le degré d’attachement à ceux-ci peut disposer un être à refuser ou à retarder de les sacrifier parce qu’ils remplissent si bien les vides de son existence. En quelque sorte, ils représentent des moyens superficiels de cacher le manque de sens véritable dans son existence.

Certains liens de la dualité se signalent par leur énergie dépourvue de permanence. Par exemple, une collectivité peut investir une grande quantité d’énergie, dans un événement sportif ou dans une célébration traditionnelle, qui s’en vident tout de suite après l’événement. Entre autre, c’est ce qui explique qu’il semble si inapproprié d’écouter des airs de Noël après la saison des Fêtes de fin d’année. Ou que, dès le 15 février, après la Saint-Valentin, tous les articles en forme de cœur se vendent à rabais. Une fois la romance passée, toute célébration d’amour superficielle perd son sens parce qu’elle ne comporte pas l’Ingrédient naturel et vital qui pourrait lui assurer de durer toute l’année.

Chacun peut prendre conscience d’autres liens de la dualité, mais il ne sait pas trop comment s’en libérer ou il n’est pas encore très disposé à le faire. Alors, cet être se dit que, peut-être, il n’importe pas ou il ne presse pas de s‘en défaire. Il peut s’agir d’une collection d’objets, d’un costume de Père Noël, de son animal familier, de son imposante garde-robe, de bijoux, etc.

Vous pouvez encore inclure les miroitements du glamour, soit de ces objets ou articles qui font chic, qui exercent une grande fascination dont certains ont du mal à se défaire. Pour un être qui manque d’estime de lui-même, ne l’aident-ils pas à se sentir beau, riche, important, comme quelqu’un qui a réussi? Les liens de l’ego représentent probablement ceux que chacun compte retenir le plus longtemps possible. Bien sûr, vous croyez dans la valeur de l’authenticité, mais pas au point de vous mettre à nu si, du coup, vous pouvez y perdre de l’importance aux yeux d’autrui. Mais ces appréciations douteuses suggèrent peut-être que, sans vos diplômes, vos costumes griffés, vos produits de maquillage, vos titres divers, vos réalisations personnelles, vous ne représentez plus rien en vous-même.

Il existe des liens plus subtils qui maintiennent la dualité, certains bien enfouis en vous, mais d’autres bien étalés sur vos autels : vos croyances et vos pratiques religieuses ou spirituelles. Vous ne voulez pas en démordre même si le concept de «spiritualité» comporte une nuance de séparation ou d’opposition au concept de «matérialité», ce qui entretient la dualité. En fait, il faut choisir de dire que tout est naturel ou que tout est spirituel, ce qui revient au même, sans établir de distinctions qui engendrent un genre d’opposition ou de dissociation entre ce qui serait sacré et ce qui serait profane, ce qui serait sublime ou ce qui serait commun.

Dans ce contexte, nous croyons que les temps sont favorables au choix de vous défaire de vos affiches de «Maîtres réalisés» ou de vos autres images saintes pour laisser ces entités poursuivre leur ascension personnelle ou jouer leur propre rôle à leur manière et selon leur compréhension, pendant que, personnellement, vous acceptez de réaliser votre nouvelle stature de Maître de Lumière.

Ce dernier propos nous suggère une digression. En ce moment, nous observons l’augmentation des adeptes de la résurgence de l’Énergie de la Déesse. Nous comprenons que, pendant la longue ère patriarcale, vos partenaires masculins ont tenté de minimiser la valeur de l’énergie féminine, quand ils ne s’y sont pas opposés avec force. Mais il ne s’agissait-là que d’un retour du balancier pour produire l’équilibre des polarités, après une longue ère matriarcale, celle des Amazones. En ce moment, ce qui importe, c’est que tous les membres masculins et féminins de l’humanité ramènent tout dans l’Unité de leur Être d’Amour et de Vérité collectif. Croyez-vous que vous y parviendrez si vous dédaignez ou méprisez la moitié d’un même Tout, les hommes ou les femmes, mettez l’emphase davantage sur une polarité que sur l’autre? Dans votre système de réalité, les énergies du Père-Mère, comme celles du Soleil et de la Lune, ont retrouvé leur parfait équilibre, de sorte que, sur d’autres plans, la même unité ne pourra que s’ensuivre, et d’elle-même.  Alors, vous gagneriez à mettre un terme à vos rivalités de genre.

Le solstice d’hiver, que célèbre la Noël, peut représenter un temps magique pour vous réunir entre amis ou entre membres de la famille, de rappeler la Nativité de Jésus, de célébrer les louanges des anges qui encerclent la Terre, mais devez-vous le profaner par une consommation outrancière, assurée par un bombardement publicitaire qui y incite,

et par vos ripailles et vos beuveries, parce que vous en avez perdu le sens profond? Tenez-vous vraiment à continuer de propager la mythologie boiteuse, facteur de dualité, qui entoure les personnages fictifs que sont le Père Noël, la Fée des Neiges, les rennes et les lutins et même, maintenant, la Mère Noël, ou, au printemps, le Lapin de Pâques et ses œufs? Ne savez-vous pas que, depuis le troisième siècle de votre ère, on assignait à saint Nicolas (ou à Santa Claus), né en Turquie en 270, un costume vert, et que c’est la «Coca-cola company» qui, en 1931, l’a changé pour un rouge dans sa stratégie de marketing? Peut-être que d’autres influences subtiles avaient-elles inspiré ce travestissement…

Au résumé, la question qui se pose est celle de savoir si vous continuerez de tenir à vos anciens rites éculés et à vos rêves limités, facteurs de dualité, au lieu de manifester vos aspirations les plus nobles, ces vrais rêves, liés à vos plans originels, dont vous n’osez plus parler, parce que vous y croyez de moins en moins. Ne vous sentez-vous pas prêt à réintégrer la Grande Synchronicité du Plan divin qui veille à ce que tout se manifeste au moment le plus opportun, soit au meilleur moment et dans le meilleur espace, qui assure que tout ce qui vous appartient ne peut que vous échoir au moment fatidique?

Sans vouloir vous faire la morale, nous vous posons la question : pensez-vous pouvoir activer le levier du Pivot du Destin les mains remplies de talismans, de porte-bonheur, de malas, de pierres et de cristaux, de diplômes, de documents de références, d’en-cas, de pièces d’or ou la tête farcie de rôles et de tout ce qui nourrit le sentiment de votre propre importance?

Au passage de 2017 à 2018, pour chacun d’entre vous, rien ne compte plus que de soulever le levier destiné à faire basculer votre monde dans une Réalité tout-à-fait nouvelle, dans un paradigme entièrement neuf. Vous êtes appelé à vous relier à votre grandiose Histoire véritable, votre Histoire éternelle, donc à la Spirale ascensionnelle réelle qui révèle la Vérité pure et immémoriale…

Lire la suite ici…

© 2017, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publication réservée aux seuls abonnés en règle avec leur souscription.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

Retrouvez les Chroniques de Bertrand Duhaime sur la Presse Galactique

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur:

Précédent
Suivant