Yvan Poirier

Rédigé par : Yvan Poirier

POUR OBTENIR

  • LES 36 CODES DE DÉSACTIVATION DES ÉGRÉGORES - CLIQUER ICI
  •  
  • PLUSIEURS SÉMINAIRES À PRIX PROMOTIONNELS - CLIQUER ICI

Précédent
Suivant

Par Yvan Poirier

Salutations Chers Frères et Sœurs de la Lumière UNE,

Beaucoup se mettent des bâtons dans les roues lorsqu’ils s’interdisent ou se privent de consommer, de faire, de dire ou ne pas dire les choses comme ils les voient que ce soit en matière de consommation de quoi que ce soit ou de faire ou ne pas faire. Il y a beaucoup de non-dits et de craintes au sein de notre société qui empêchent les gens d’expérimenter ce qu’ils doivent faire ou appliquer ou pas. Les paramètres, les conditions, les règles de conduite, des lois imputables ainsi que de faux concepts nous interdisent d’expérimenter, parce qu’il est dangereux de ceci ou de cela, serait dommageable pour le bien-être ou même la santé, qu’il soit physique, psychologique, psychique, mental ou même spirituel.

On se fie encore, et de plus en plus, sur l’extérieur face à des informations, qui sont souvent de la désinformation, à savoir, ce dont nous nous interdisons ou se privons ou même quoi faire ou pas dans notre vie. Nous sommes confrontés et inhibés à nous ranger sur des croyances issues de l’extérieur, sur des sciences ou des histoires du passé, quelles qu’elles soient, afin de vivre notre vie selon des normes qui oppressent et enferment, plutôt, les consciences à agir, à réagir et à faire comme tout le monde. On se base beaucoup trop sur l’histoire personnelle ou le passé pour appliquer ce dont nous ressentons émotivement, parce que nous sommes plus dans des croyances extérieures que celles de notre propre intérieur.

On ne laisse presque pas, avec des normes subtiles, le choix d’une personne d’expérimenter sans se fier sur qui que ce soit ou n’importe laquelle règle ou loi ou manière d’être selon les expériences d’autrui. Saviez-vous que nous ne pouvons affirmer que nous sommes véritablement Libres dans  la conscience d’expérimenter quand on s’interdit ou on se prive de consommer ou pas, de faire ou ne pas faire, d’appliquer ou pas, parce qu’on se base sur qu’on entend, lit ou croit dans ce qui est expérimenté par les autres ? Ainsi, on se confine à suivre l’état de conscience d’autrui dans leurs expériences ou dans leurs croyances, au détriment de ce dont nous expérimentons individuellement qui serait, très souvent, différent ce que d’autres ont vécus, quels qu’ils soient.

Je vais vous dire quelque chose qui est extrêmement important. Peu importe qui nous sommes ici-bas, dans les mondes, sur les plans supérieurs, dans les hautes dimensions que ce soit à travers les univers ou multivers, il existe une Seule et Unique Loi multi-universelle appelée la LOI de UN. C’est la première LOI de la création et de la cocréation qui est celle de l’Amour Vibral sur laquelle nous pouvons, singulièrement, nous fier afin de vivre ou expérimenter ce dont nous avons à éprouver par nous-mêmes, et ce, en toute Liberté.

Et ce, tout en considérant que cela fait partie du libre-arbitre qui est, littéralement, imposé par cette LOI Divine afin de respecter tout être, quel qu’il soit à travers les univers, d’expérimenter que ce soit dans une densité fermée ou ouverte la vie sur différents plans d’existences et d’expériences. Le libre-arbitre doit être, entièrement, respecté par toutes entités, quelles qu’elles soient, au sein des univers afin de vivre selon une liberté de choix que ce soit le bien, le mal, la bienveillance ou la malveillance.

Il est dit dans cette loi de la confusion que nous appelons également libre-arbitre que chaque être, peu importe son existence a un Droit tout à fait légitime d’expérimenter les formes, les non formes, les informes selon sa conscience qu’elle soit avertie, ouverte ou fermée. Dans tous les univers et multivers cette loi doit être respectée peu importe le monde, le plan ou la dimension. C’est, en fait, l’Intelligence de la Lumière qui demande à chacun d’entre nous via la LOI de UN de respecter intégralement la loi de la confusion ou de la dualité ou du libre-arbitre, et ce, sans contestes possibles.

À plusieurs reprises, dans différents articles, ateliers, séminaires ou vibraconférences, je vous ai toujours mentionné que le libre-arbitre était une loi de la confusion entre des forces qui s’opposaient. Et que le libre-arbitre était une loi de la dualité et de l’enfermement, ce qui est, fondamentalement, juste et vrai. J’ai toujours mentionné que l’Intelligence de la Lumière respectait, intégralement, cette loi ineffable afin que les gens expérimentent le libre-arbitre à leur convenance, et que jamais, ils seraient jugés, condamnés ou non libérés de la loi d’action/réaction, qui est celle sur laquelle on se base pour manifester nos expériences dans la densité en toute liberté.

Cette loi a été mise en place par la LOI de UN pour faire des choix et d’apprendre à discerner les forces que nous avions choisies afin que nous l’expérimentions en fonction de la conscience du moment. Il n’a jamais été dit que les personnes qui expérimentaient la loi du libre-arbitre seraient outrés, proscrites ou interdites de vivre la Libération, la Résurrection, l’Unification et l’Ascension. La manifestation consciente du libre-arbitre fait partie des expériences conscientes et inconscientes, dans le sens subjectives et subconscientes, de l’expérimentation au sein d’un monde, d’une dimension ou d’un univers.

Toutefois, je dois, essentiellement, vous signaler que les forces occultes Archontiques se sont servies de cette loi pour créer un processus karmique où les êtres humains devaient être punis dans leurs actions et réactions, en subissant des karmas qui les suivraient lors de la mort et lors de leur prochaine incarnation. Cependant, il est aussi fondamental de vous mentionner que les cycles ré-incarnationnels sont terminés depuis 2009.

Je ne veux pas vous donner des détails sur cette Libération, mais cela est déjà en place afin que nous ne soyons plus obligés de revenir ici-bas dans une existence qu’elle soit karmique ou pas. Nous savons maintenant que les nouvelles incarnations ne sont plus des réincarnations cycliques suite au décès des personnes. Aujourd’hui, les nouvelles incarnations sont de Nouveaux Enfants de la Lumière qui viennent d’un peu partout dans les Univers afin d’assister à la Libération, la Résurrection, l’Unification et l’Ascension autant de la Terre que des Êtres Humains. Ils assistent donc à la fin des temps.

Qui plus est, ce dont je veux en venir face au titre cité en rubrique, c’est que nous sommes à expérimenter des expériences qui permettent de vivre à partir de notre propre conscience les tenants et aboutissants où ces expériences vont nous permettent de vivre selon nos choix que ceux-ci soient positifs ou négatifs, transe-dimensionnels, translationnels ou inter-dimensionnels.

La problématique se situe, justement, aux faits que l’être humain se base et se fie, encore et trop, sur ce dont les autres vivent, expérimentent ou déclament dans des concepts pour apporter des lignes de conduites qui empêchent, littéralement, les êtres humains d’expérimenter par eux-mêmes ce qu’ils doivent exercer selon eux, selon leurs propres vibrations et non selon ce que d’autres vivent ou ont vécus. La vie doit être axée sur la Liberté de faire, mais, surtout, d’être en fonction de chacun.

Sans rentrer trop dans les détails, regarder ce qui se passe au niveau de la santé à tous les points de vue. On nous dit de manger, de consommer ou pas certains aliments ou breuvages, parce qu’ils seraient nocifs et pourraient occasionner telles ou telles maladies, et ce, en fonction d’expérimentations scientifiques avec des humains qui prouveraient des éléments, possiblement, négatifs au sein du corps et du reste en nous. Il est, fondamental, de réaliser que ces expériences scientifiques peuvent être relatives sur un échantillonnage assez fragmentaire de résultats sur une base généraliste.

Cela ne veut pas dire de ne pas croire ou ne pas respecter ce dont la science nous suggère ou nous dise de faire, de consommer ou pas, mais de voir, intelligemment, à savoir si dans chacun des cas cette règle et cette expérience s’appliquent ou s’adressent à nous ou pas. D’emblée, beaucoup d’êtres humains croient à tout ça, mais sans l’avoir expérimentés. En fait, je ne dis guère qu’il n’y a pas de vérités dans ces avertissements ou ces concepts qu’ils soient scientifiques ou expérimentaux, mais, surtout, de réaliser à quel point qu’on essaie de conditionner nos consciences à croire au lieu de nous créer notre propre opinion face au discernement qu’il soit juste ou pas.

En réalité, dans la vie que nous devons vivre dans cette densité, ce qui doit, essentiellement, être dans la Liberté d’expérimenter ou pas. La problématique se situe, notamment, comment nous voyons la situation, les règles, les lignes de conduite de faire ou ne pas faire ou de consommer ou pas, qui s’introduisent au sein de la conscience, à savoir comment arriver à discerner, judicieusement avec le Coeur, au lieu de la tête qui se fie sur autrui pour faire sa propre règle de conduite.

Or, si vous expérimentez quoi que ce soit dans la vie, tout cela fait partie de la légitimité du discernement, évidemment, mais plus, particulièrement, quelle sera la pensée qui sera optimisée d’expérimenter ou pas, telles ou telles choses. Si l’utilisation ou l’expérience est pratiquée dans une peur ou une émotion quelconque, quelle qu’elle soit, les risques seront en fonction de la pensée que nous aurons eu avant, pendant et après l’expérimentation. Tout est une question dans la façon de penser qui joue le rôle déterminant entre ce qui sera positif ou négatif ou créatif! Si vous avez une pensée positive ou négative, c’est évident que les résultats seront en fonction de l’état émotionnel ou mental dans lequel on se trouve qui va faire en sorte des résultats qui seront vécus.

Le plus important est, tout simplement, de conscientiser quels sont, transparamment, les états émotionnels et mentaux dans lesquels on se retrouve. Tout se joue là! Les peurs, les mauvaises expériences, les croyances ce que d’autres ont pu vivre que ce soit positif ou négatif. En se fiant sur l’extérieur au lieu de se fier sur son propre intérieur fait toute la différence. La problématique se situe au fait que les expériences sont basées sur le vécu expérimental d’autrui, lequel nous ne pouvons nous baser, parce que les répercussions directes et indirectes ne peuvent jamais être les mêmes.

Chacun est doté d’un corps, d’une génétique, d’une histoire personnelle, expérimentale, expérientielle et existentielle, tout en ayant une conscience qui ne peut être comparée, peu importe qui nous sommes. Tout se trouve dans la Vérité qui se veut individuelle qui est celle du Coeur Vibral, et qui ne peut être interprétée de manière collective. Je ne prendrai pas un exemple dans une consommation quelconque d’un produit commun, qui semble t’il, serait très toxique pour une personne, et que pour d’autres, il n’y a pas d’inconvénients au sein de sa santé, malgré une consommation de ce produit depuis de longues années. Je ne veux pas identifier, aucunement, un produit quelconque parce que je rentrerais dans le jugement, et ce n’est certes pas, l’objectif de cet article et encore moins de ma propre conscience.

Toutefois, il y a des personnes qui sont très vulnérables à différentes consommations. Que ce soit la viande, l’alcool, la cigarette, des médicaments qui ankylosent la conscience, une substance illicite ou non quelconque, qu’elles fassent ou pas de l’exercice ou fassent ou pas de la méditation, de la prière, lisent de bons ou de mauvais livres ou assistent à des enseignements. En fait, tout est relatif pour chacun d’entre nous! Que vous soyez végétarien, végétalien ou flexivore ou, encore, épicurien, chaque personne est à la bonne place pour faire ce qu’elle a à expérimenter ou à réaliser et ce qu’elle priorise. Qui connaît le plan de vie d’une personne ? Nous savons très bien que chacun vit sa vie en fonction de ce qu’il doit vivre et expérimenter. Cela nous ne pouvons le changer et encore moins nous en mêler!

Je suis conscient que pour ceux/celles qui choisissent quoi que ce soit, qu’ils ont tort ou raison, c’est pendant leur vie qu’ils vont comprendre au moment juste est parfait où se situe leur conscience. La Vérité se trouve partout en soi, peu importe les croyances ou le niveau de conscience. Chacun est rendu dans sa vie où il doit être! Nous ne pouvons, nous immiscer dans aucune vie parce qu’on ne se mêlerait pas de nos affaires.

En somme, toutes ces consommations qu’elles soient bonnes ou mauvaises, nocives ou pas pour la santé, personne ne la vit de la même façon. Peu importe l’être humain, il doit expérimenter selon sa conscience, selon ce qu’il attire. Il verra par lui-même ce qui bon ou mauvais, bien ou mal. Le but de notre présence dans la densité, c’est expérimenter selon le plan de vie qui est déjà programmé en nous. Cela est inévitable et nous ne pouvons l’altérer et encore moins juger quiconque dans ce qu’il/elle vit au sein de sa vie personnelle et totalement individuelle.

Chacun doit trouver son compte, son expérience en fonction de sa conscience qu’elle soit basée sur l’individualité ou la collectivité d’être, de faire ou ne pas faire. Qui sommes-nous pour juger, comparer ou interpréter ce qui est bon ou pas pour les autres ? Cela ne nous appartient pas d’empêcher, de critiquer, d’approuver ou désapprouver ou blâmer quiconque.

Je vous le répète, ce n’est pas ce dont nous consommons ou pas qui nous redonne une santé ou un mieux-être quelconque! C’est, surtout, l’état dans lequel on se retrouve avant, pendant et après ce dont on s’autorise à consommer. Il y a de la Lumière partout en nous et à l’extérieur de nous. Nous devons en prendre conscience. Je vous mentionne cela puisque, de plus en plus, ce qui occultait le système solaire, les couches isolantes que ce soient les franges d’interférence, les égrégores, les infrastructures atmosphériques : la magnétosphère, l’ionosphère, l’héliosphère et la noosphère sont en train de disparaître, voire de se dissoudre. Tout cela, afin que la Lumière Authentique prenne toute la place autant en nous qu’à l’extérieur de nous, peu importe la forme, la matière, les énergies, les atomes que les particules subatomiques.

À suivre…

Avec tout mon Amour!

Yvan

 

TOUS LES DÉTAILS SUR CE NOUVEAU SÉMINAIRE ICI…

 

 

Source: LaPresseGalactique.org
Retrouvez les chroniques sur la multidimensionnalité de Yvan poirier sur la Presse Galactique

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »
Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur:

Précédent
Suivant