Précédent
Suivant

Par Yvan Poirier

Salutations Chers Frères et Sœurs de la Lumière UNE,

Selon la vision et la vibration de chaque conscience à l’égard d’un choix quelconque, la pensée demeure la Clé multidimensionnelle afin de vivre un équilibre plus averti face à ce que vous consommez, peu importe la substance, peu importe les valeurs ou l’histoire de chaque élément que nous considérons important pour nous au quotidien.

Dernièrement, j’ai lu une canalisation issue de Omraam Mikaël Aïvanhov qui nous parlait, à sa façon, du Coeur Vibral.  Et ce dont j’ai retenu et que je suis, parfaitement, en accord, c’est la phrase suivante :

« La conscience et la Lumière suivent la pensée, en totalité! ».

Cette phrase en dit long sur nos pensées. Elle est une Pure Vérité parce qu’elle nous signale que toutes nos pensées quelles qu’elles soient, en ces moments de Grâce et de Pardon Inconditionnel, font partie d’une suite conséquentielle de manifestations directes et indirectes en nous et autour de nous.

Elles jouent un rôle prépondérant dans ce que nous pensons, déclarons, agissons ou même actualisons au sein de ce monde, en dépit que nous soyons, encore enfermés. Donc, il s’agit de réaliser à quel point que nos pensées doivent être, de plus en plus, des Pensées Émissives ou Géodésiques qui ne sont ni positives, ni négatives, mais, multidimensionnellement, créatrices au sein de notre corps, de nos cellules et de notre conscience.

Il est, impératif, de réaliser que la Liberté doit être, en priorité, celle de la conscience et, aussi, de son jeu ne pouvant plus souffrir, ni être dans la moindre privation, dans la moindre carence et dans le moindre doute possible. Plus on se prive et on s’interdit de quelque chose dont nous avons besoin ou encore par un manque quelconque, plus la moindre carence nuit à la transcendance, parce que nous nous limitons de jouir et de profiter encore à ce que d’autres ont pensés pour nous de faire ou de ne pas faire ou de consommer ou pas.

Si vous vous fiez sur les concepts institutionnalisés, par des lois enfermentes astralisées du New Age, par exemple, vous vous privez de ce dont votre plan de vie vous suggère de pratiquer ou de consommer. Ici, il faut faire très attention de ne pas interpréter ce passage en pensant que vous avez tous les droits de faire ou de consommer n’importe quoi. Au contraire! La vie nous donne toujours ce dont nous avons besoin de vivre, de conscientiser et d’appliquer, mais dans un certain équilibre parce que nous sommes, fondamentalement, responsables de nos actes à ce qu’ils ne contraignent personne au sein de leur vie ainsi que de leur santé à tous les égards. La responsabilité de nos actions et réactions qu’elles soient positives ou négatives ont toujours des répercussions directes et indirectes au cours de la vie et le reste de la vie sur le plan humain.

Ainsi, personne est obligé de se priver ou s’abstenir par une morale, un concept ou le fait de croire tout ce qu nous entendons ou lisons ou ce dont d’autres suggèrent ou annoncent. Tout est une question de perspective ou de point de vue personnel qui doit être respecté. Je me permets de vous donner un exemple simple : Il y a parfois des personnes qui ont trouvé des solutions pour régler un problème de santé et même d’arriver à résorber. C’est extraordinaire tout ça! Cette dite-personne en parle à des proches pour leur dire qu’elle avait utilisé une technique thérapeutiques à partir d’une nouvelle technologie de pointe et que les résultats lui avaient été bénéfiques et qu’elle a pu régler son problème de santé. Rendu là, c’est intéressant!

Elle a donc livré à quelques unes de ses connaissances sur les bienfaits que cette thérapie avec différentes applications au niveau, notamment, de son alimentation avaient des répercussions directes et positives pour retrouver la santé. Toutefois, elle a recommandé à ses proches d’aller vers cette thérapie et de vérifier dans le cas où ces personnes pourraient avoir les mêmes symptômes qu’elle avait vécus. Une de ses amis a cru à cela en pensant que ces symptômes se rapprochaient de ce qu’elle avait vécus.

Ainsi, son ami a passé des tests et on a découvert, pratiquement, le même diagnostique d’une maladie où on y retrouvait les mêmes problématiques. Suite aux mêmes examens et aux mêmes études de son cas avec cette technologie thérapeutique de pointe, on a recommandé de prendre et de suivre les mêmes prescriptions que son ami. Cependant, après quelques semaines et après d’autres tests et examens approfondis, on a découvert de nouveau les mêmes symptômes qui n’avaient pas été résorbés.

Est-ce que cela voulait démontrer que la thérapie n’était pas efficace ? Non, c’est que chacun ne répond pas toujours aux mêmes critères et aux mêmes sources pour annihiler ou résorber un problème XYZ de santé. Cela veut dire qu’il n’existe pas de panacées pour personne! Chacun doit trouver sa propre source, non pas sur ce dont les autres recommandent, mais, plutôt, ce que la personne vibre et résonne en-dedans d’elle.

Ce que veux vous signaler, c’est que les examens et les tests qui ont été pratiqués sur cette personne, on ne pouvait aucunement lire ce qu’elle vivait sur un plan émotionnel à l’égard de la maladie, mais, surtout, ce qu’elle a vécu au sein de son histoire personnelle de vie. Le bât blesse se situe que personne est en mesure de donner un diagnostique juste sans connaître les effets de ses émotions ou de ses blessures actuelles et anciennes.

Comme je le mentionnais un peu plus tôt, les émotions, quelles qu’elles soient, jouent un rôle extrêmement important face aux problématiques en matière de santé. Somme toute, généralement, ce dont nous nous interdisons ou nous nous privons peut vulnérabiliser la conscience et d’un manque quelconque à combler. Le problème n’est pas vis-à-vis de ce dont nous nous interdisons de faire, de manger ou de consommer. C’est, surtout, du doute que cela engendre dans la conscience de craindre que nous ne faisons pas le bon choix sur ce que nous nous privons ou interdisons. Voyez-vous la nuance ?

C’est pour cette façon que nous pouvons créer en nous des bouleversements émotionnels qui s’incrémentent dans les cellules, dans le subconscient ainsi que dans la conscience. Ainsi, on ne se permet pas de combler nos désirs, qui peuvent être des besoins essentiels, par peur, par déni, par honte ou ce que les autres pourraient penser de nous. Il y a donc dilemme, dissonance cognitive, peur et culpabilité qui pourraient faire office de résistance dans le for intérieur, ce qui pourrait faire en sorte, d’amplifier une certaine dépendance émotive par crainte de ne pas guérir ou transcender une maladie.

En d’autres termes, rappelez-vous une chose comme je le signalais ci-dessus : La Lumière suit la pensée et la conscience. Cela signifie que si nous pensons négativement par une peur, une émotion incontrôlée, un dilemme, une culpabilité quelconques, nous risquons de ne pas être capable de résorber quoi que ce soit. Il s’agit donc de changer notre attitude de faire ou ne pas faire, d’appliquer ou pas, en lâchant prise sur les résultats, sur les soi-disant possibilités négatives.

Si vous êtes totalement conscient dans ce que vous cessez de vous culpabiliser ou d’avoir peur, en vous donnant l’autorisation de faire, de consommer quoi que ce soit, jamais vous aurez des difficultés ou des problèmes de santé. Tout est dans l’attitude, dans la Pensée Émissive ou Géodésique, dans la conscience lors d’une action ou réaction quelconque. À ce compte là, vous vous autorisez à ne plus réfléchir ou anticiper des résultats possibles que cela va occasionner au sein du corps et de ses contreparties qu’elles soient organiques ou cellulaires.

Le rôle fondamental de la Lumière dans la pensée Émissive ou Géodésique est dans la conscience, c’est optimiser sa luminescence afin que quoi que ce soit, ne soit altéré en vous dans ce que vous souhaitez consommer, manger ou faire. La Lumière se charge pour vous, d’éliminer tout ce qui pourrait engendrer une résistance, une peur ou une culpabilité avant, pendant et après toute action de votre propre volonté. Il est, important, de se rappeler que la Lumière est uniquement Amour, donc, à la fois, création et cocréation en soi, et qu’elle ne peut être dénaturée ou déviée, parce qu’elle permet de vous munir d’un écran de protection de toutes problématiques actuelles ou futures, peu importe ce que vous consommez.

Cependant, s’il vibre en vous de prendre des moyens intelligents pour fortifier votre santé, peu importe la thérapie, allez-y de l’avant, en autant que vous écoutiez intérieurement, à savoir si ce besoin est essentiel pour perfectionner votre santé à tous les points. En d’autres termes, écouter votre Coeur vibral, non pas sur ce dont les autres pensent ou vous dictent ou vous suggèrent, mais ce qui vibre comme Évidence en vous, sans vous soucier de quoi que ce soit ou de qui que ce soit qui vous dit de faire ou ne pas faire. Ainsi, ne résister pas à appliquer ce dont vous vibrez, mais, plus particulièrement, ne vous interdisez ou ne vous privez de rien dans le fait de vous faire du bien. Le cheminement de la conscience se portera encore mieux, dans un meilleur mieux-être pour accueillir la Lumière en vous.

Enfin, pour revenir au thème principal de s’interdire ou de se priver risque plus de nous nuire que de nous libérer des chaînes de l’emprisonnement, quelles soient physiques, psychologiques, psychiques, mentales, empiriques ou au niveau de la conscience. La Vie intérieure va bien au-delà de tout ça! Chacun a un légitime droit de choisir, d’appliquer, de s’interdire ou de se priver de quoi que ce soit, et ce, sans limitations.

Toutefois, il est aussi important de conscientiser que ces facteurs inhérents qui s’interposent dans la conscience peuvent avoir des conséquences et des répercussions aussi néfastes qu’une maladie dégénératives au niveau de la conscience, dont l’objectif, c’est, plutôt, d’optimiser sa Lumière afin de transcender et de nous libérer de toutes zones d’ombre. Il faut ajouter à ça que la Lumière Authentique via le Feu Igné joue un rôle évident dans la Libération de l’enfermement de tout ce qui entachait la conscience, les cellules ou tout ce que nous avions comme soi-disant karmas.

Or, quand nous nous interdisons ou privons de quelque chose, par croyances, par émotions, par peur de quoi que ce soit, par ce dont d’autres pensent, nous nous confinons indéniablement à subir, tôt ou tard, des répercussions directes et indirectes, plus particulièrement, au niveau de la santé quelle qu’elle soit. Le fait de s’interdire ou de se priver est un acte illusoire, un acte axé sur des peurs, de la culpabilité qui font en sorte de nous endormir encore plus profondément, mais, aussi, de résister au travail incommensurable de la Lumière et de son Feu Igné afin d’opérer en nous à tous les niveaux. C’est, simplement, de l’auto-sabotage conscient ou inconscient que nous effectuons contre la Nature même de la conscience et des contreparties du corps qui sont supposées de transcender et de vivre la transsubstantiation en toute liberté, sans que nous imposions le libre-arbitre et la pensée de la personne/ego.

Plus vous vous obstinez dans le fait de vous interdire ou de vous priver de quoi que ce soit, vous nuisez, littéralement, à votre transformation et à votre transmutation qui doivent se faire dans la simplicité et dans la douceur d’être et de vivre. D’accueillir et d’accepter humblement que ce n’est pas vous qui contrôlez, vous réaliserez que l’optimisation de la Lumière en vous, vous permettra d’activer plus facilement tout ce qui reste à transcender en vous. Il n’existe aucune thérapie que la Perfection directe et indirecte de la Lumière Authentique et de son Feu Igné pour nous libérer de toutes taches existentielles et expérientielles qui nous font souffrir ou nous ont fait souffrir. Cela ne nous empêche pas de recourir à techniques thérapeutiques, mais, plus spécifiquement, de vibrer ce qu’elles peuvent nous apporter, ce qui serait plus sage. La Lumière Authentique, c’est de l’Amour pur, sans conditionnements, sans besoin de justifications, car l’Amour oeuvre, en fonction, de l’Intelligence du Coeur de chacun qui accueille et accepte selon la Volonté du Père et non celle de la personne/ego qui pense se thérapiser par des effets extérieurs, au lieu du regard, vers son propre intérieur.

Ce qui tue, émotivement, la conscience de guérir et de transcender, ce sont les regrets, la culpabilité et la peur. Ils sont des maltraitances contre la transcendance de la conscience qui créent des maux et des souffrances qui ramènent, littéralement et éventuellement, à des maladies qui qui peuvent être graves et même incurables. Ces facteurs contre-natures et anti-transcendances et anti-lumières divisent plutôt la conscience à ne pouvoir s’unifier. C’est, généralement plus tard, qu’on s’aperçoit que lorsqu’on s’est interdit ou on se prive de quelque chose dans la vie à cause de ces facteurs, on réalise à quel point ils ont été nocifs pour la santé à plusieurs niveaux. Ces facteurs ne peuvent unifier quiconque, seulement les enliser dans des remords et des pénitences que nous nous sommes imposés, parce que nous étions plus dans la croyance d’autrui, qu’à l’Évidence de ce dont nous avions, essentiellement, besoin de combler.

Peu importe ce que vous faites pour essayer de vous guérir, il est important de réaliser que dans ce monde, il n’y a rien de parfait qui existe, mais, simplement, des outils qui peuvent aider à atténuer, et peut-être guérir, du moment où la Foi actuelle et non celle d’un futur possible, par la pensée ou une croyance positive, mais, plutôt, la compréhension intrinsèque de la LOI de UN qui scelle en elle la Vérité de toutes transcendances quelles qu’elles soient.

La Perfection n’est pas de ce monde dans cette densité. Elle fait, plutôt, partie de nous dans le Coeur du Coeur. Si cette Foi dans ce centre est maintenue dans l’Ici et Maintenant, rien ne peut arrêter son omni-puissance de vous aider à traverser n’importe lesquelles des situations ou maladies. Ne chercher pas la Perfection à l’extérieur de vous, elle réside en vous, parce que vous en êtes le récipiendaire depuis votre Création.

La seule chose à faire afin d’éviter toutes formes d’interdictions ou de privations, c’est discerner en tournant votre Regard vers le Coeur, vers la Vérité de celui-ci qui est vous, parce que vous êtes son porte-étendard au-delà de la forme. Croyez en vous, ne dissoner pas sur le fait que vous n’avez pas confiance en vous en donnant votre pouvoir sur une thérapie quelconque ou sur une croyance exacerbée des personnes qui tentent de vous convaincre de faire ou ne pas faire.  Seul l’Amour Vibral guérit, transcende et possède tous les attributs pour vous aider à faire en sorte de vous sortir de ce qui est éphémère ou utopique. Cet Amour est dans votre Coeur Vibral et vous devez lui faire totalement confiance.

Donc, apprenez à discerner vis-à-vis tout ce que vous entendez ou tout ce qui est vous suggéré de faire ou de pas faire. Écouter votre Coeur, il ne vous mentira jamais! Si vous avez à vous interdire ou à vous priver de quoi que ce soit dans votre vie, je vous invite à faire toujours un recul intelligent, donc anémotif, et de vous connectez en votre Coeur. Il vous indiquera ou vous aiguillera toujours vers une réponse à partir de votre fréquence, et non, à partir des connaissances, des croyances et des concepts extérieurs, de votre non reconnaissance, de vos peurs ou de la médiocrité qui font en sorte de détruire la confiance en vous.

Nous sommes à vivre un basculement évident des manifestations directes et indirectes de la Lumière Authentique qui nous adombre de son Amour, de son Effervescence qui touchent toutes les particules de notre être ainsi que celles de la Galaxie en entier. Ainsi, je vous invite à discerner, continuellement, avec le Coeur ce qui se manifeste en vous. Personne ne peut vous obliger de faire, de croire, d’essayer, de consommer ou d’appliquer quoi que ce soit, soyez, plutôt, vigilant et les choses se passeront selon votre vibration.

À cet égard, je vous suggère de lire un article qui parle du basculement de la conscience qui se façonne présentement en nous et qui a été intitulé :

« LE BASCULEMENT DE LA CONSCIENCE ORDINAIRE EST EN TRAIN DE SE FAIRE EN NOUS… »

Or, il n’y a pas de panacées, de rituels ou de solutions miracles issus de l’extérieur. Rappelez-vous que tout est en vous. Il n’y a rien qui doit vous empêcher, vous priver ou vous interdire d’appliquer ou de faire ce dont vous avez à vivre. Ne vous limitez pas à ce que vous entendez de l’extérieur, il est important de consacrer votre vie en fonction de ce dont vous avez besoin de combler selon vos propres vibrations.

Or, si aujourd’hui, vous vous trouvez avec une maladie ou un inconfort au niveau de votre santé, il y a, sûrement, des raisons qui sous-tendent ces situations. C’est à vous de voir, si vous vous êtes trouvé à vous interdire ou de vous priver dans votre vie de quoi que ce soit, qui ont fait office des problèmes actuels, ne vous culpabiliser pas, de craindre les effets, mais en prenant conscience. La seule chose à faire, c’est changer votre point de vue à savoir pourquoi ou les raisons qui vous forcent à vous interdire ou de vous priver de quoi que ce soit. Ainsi, vous réaliserez que vos interdictions ou vos privations ont été appliquées parce que vous croyez plus aux concepts extérieurs ainsi qu’à la façon de voir les choses de la part d’autrui. Faites-vous donc confiance!

Avec tout mon Amour!

 

EN DIRECT ET EN REPLAY TOUS LES DÉTAILS ICI…

TOUS LES SÉMINAIRES DE YVAN POIRIER SONT RÉDUITS POUR LES ABONNÉS(ES)

 

Source: LaPresseGalactique.org
Retrouvez les chroniques sur la multidimensionnalité de Yvan poirier sur la Presse Galactique

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur:

Précédent
Suivant

LE REPLAY DE CE SÉMINAIRE EST DISPONIBLE À PRIX RÉDUIT