Ozalee

Rédigé par : Ozalee Farah Sahbi

Je reçois vos partages avec joie !
Visitez mon site web: Voyage au coeur des Astres
et ma page Facebook ici

Précédent
Suivant

par Ozalee

Même dans une éclosion, il y a de la retenue. De celle qui ralentit le mouvement jusqu’à le rendre parfait. De celle qui permet d’admirer au lieu de se précipiter. Ressens-tu en quoi agit ce renouvellement d’énergie? Il ne t’est plus demandé de recommencer un cycle, mais bel et bien d’en inventer un nouveau. Les règles – là où ton attention se porte – ne sont plus les mêmes. Le ressens-tu? Où es-tu tétanisé face à la peur de perdre: la reconnaissance, ton identité, tes projections, tes croyances,ton pouvoir…? Crois-tu encore que tout cela te définit? Ou as-tu compris que c’était toi qui les créais, les nourrissais, les retenais? Il est temps de lâcher totalement, expirer profondément et oser.

Pour cela il te faut regarder tes peurs et cesser de résister. Accueille sans jugement cette nouvelle énergie et donne lui le temps, dont elle a besoin, pour se faire une place dans ta vie. Il est naturel que tu aies pu rencontrer des retards ou que les choses n’aillent pas assez vite à tes yeux. Tu peux ressentir de l’impatience, mais aussi que tout cela – toute cette activité mentale – te fatigue. Trouve ton nouveau centre. Vois ce qui était central dans ta vie, et sois prêt à changer de cœur. Tu es un être vivant, avec pleins de potentiel, mais qu’en as-tu fait jusqu’à présent? Observe tout ce qui te vient à l’esprit quand tu te poses cette question, et laisse exprimer tes rêves, ces idées nouvelles, qui croient en toi et en leur propre manifestation à travers toi. Il n’y a rien aujourd’hui qui restera caché, car la vérité ne peut plus être tu.

Et pourtant, tu as du mal à trouver tes mots. Tu as du mal à définir clairement tes idées. C’est ainsi l’incertitude – ce qui n’a pas de forme – qui prédomine. Mais c’est cela que tu es amené à accepter dans ta vie. Le contrôle est une illusion qui arrive à sa fin. Tout comme l’acte créateur, celui dont tu es porteur, arrive à sa culmination. Tu n’es pas la tapisserie, mais bel et bien le tisserand. Tu ne sais jamais ce que tu dessines exactement avant la fin de l’ouvrage, mais sois persuadé que c’est bel et bien toi qui manie l’aiguille. Tu es en contact avec la vie, car tu es la vie elle-même. Alors laisse passer ce qui est nouveau, ne te débat pas, et incarne-toi pleinement. Vois ce qui est faible en toi comme ce qui est fort. Ne te cache plus derrière ce que tu connais, mais ose là où tu ne pensais jamais aller. Mieux, là où tu n’imaginais même pas.

Cette nouvelle lune est un réel tournant en cette année. Elle offre la possibilité à chacun de se remettre sur sa voie. De prendre la responsabilité de cette dernière en s’ouvrant aux potentiels de la vie. Il n’y a que celui qui se croit limité qui l’est. Que celui qui se croit enfermé qui l’est. La liberté n’est pas qu’une affaire de vision, mais bel et bien d’action et d’état d’être. Celui qui craint sa propre liberté, celui qui ne sait que s’obliger et non point se permettre, est celui qui a perdu les clefs de sa vie. Mais celui qui ose, malgré les peurs et l’obscurité, celui qui garde la foi dans les moments de doutes autant que dans ceux de joie, celui-ci n’a pas besoin de clef. Il est en communion avec son essence et le reste du monde.

Est-ce que cela veut dire nier la réalité? Certainement pas. La réalité n’est pas séparée de nous. Mais elle reste soumise, au-delà des faits, à notre vision, à notre subjectivité. Cette fameuse sensibilité (sentir mais également signifier) dont nous avons tous besoin pour conscientiser, intégrer et partager les expériences de notre vie.

Et si elle était notre plus grande force?

Auteur: Farah Sahbi – Ozalee

Retrouvez les chroniques de Ozalee sur la Presse Galactique

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »
Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur:

Précédent
Suivant