Par Yvan Poirier

Salutations Chers Frères et Sœurs de la Lumière UNE,

Au cours des derniers millénaires, il y a beaucoup d’informations, d’expériences, d’événements mystiques, de visualisations de différents phénomènes insolites et inusités, des canalisations de tous les acabits par des êtres de Lumière et des manifestations par différents médiums, nous donnant distinctes indications au niveau de l’évolution de la conscience et de l’humanité, qui ont été documentées en matière de spiritualité. Nous avons lu, entendu et assisté à différents dénouements de conscientisation où nous recevions d’amples renseignements sur des histoires que celles-ci soient au niveau de l’Atlantide, de la Lémurie, etc. ainsi que des manifestations légendaires au sein des peuples respectifs. Ces histoires ont été écrites, définies et dévoilées par différentes sources qui nous expliquaient des tenants et aboutissants de leurs vécus à différents niveaux.

On a donc retrouvé ces récits et ces écrits anciens dans des manuscrits, des archives, des annales akashiques, des canalisations en direct ainsi que dans des tablettes incrustées d’écritures (i.e. : Sumériennes) qui nous emmenaient à réaliser qu’il y avait eu des histoires et des faits historiques qui s’étaient déroulés au sein de lieux sacrés par des philosophies, autant orientales qu’occidentales, et ce avec des peuples d’un peu partout sur le globe. À l’intérieur de ces histoires et ces réseaux d’informations quels qu’ils soient, nous avons eu souvent l’impression que nous en faisions partie, ce qui n’est pas faux d’ailleurs. Nous ressentions ainsi cette Résonance, cette Vibration, cette Radiance et cette soi-disant vérité qui oscillaient dans les profondeurs de notre être, voire dans notre âme et conscience.

Nous percevions vibratoirement avoir fait partie de ces peuples et de leurs histoires qui œuvraient à leurs façons, par une culture et une philosophie intéressantes, accompagnées de méthodes ancestrales, de rituels, de techniques avant-gardistes et de Connaissances révélatrices avec lesquelles nous vibrions, sans même les avoir expérimentées ou entendues par nous-mêmes. Néanmoins, il y avait, et il put y avoir encore, certaines de ces réminiscences qui se manifestent en nous, nous rappelant des faits singuliers qui nous reviennent à la mémoire.

Nous nous sommes vus faisant partie intégrante de ces peuples avec lesquels nous avions bâtis, combattus, appris et aimés, tout en recevant des Initiations mystiques qui nous maintenaient à un certain niveau de conscience par des expériences inédites, et ce, directement dans l’innocence de notre conscience ordinaire qui vibrait au rythme de ces aventures initiatiques. Nous avions le sentiment que ces expériences nous permettraient d’arriver à un seuil vibratoire, qui ferait en sorte de nous faire grandir davantage dans notre conscience. Ce qui était d’ailleurs fort intéressant, dans une certaine mesure, mais plus particulièrement valorisant pour la personne/ego, le mental et le causal.

Toutefois, dans ce contexte, nonobstant ces histoires ancestrales avec ces peuples, parfois et par moment, nobles et divisionnaires, nous avons contribué à créer une façon de vivre et de partager nos connaissances selon ce que nous entendions de l’extérieur. Ce qui était également légitime de réaliser que nous passions par différentes étapes de conscientisation, où on nous donnait à vivre et à expérimenter des rôles et des fonctions au sein de ces peuples qui étaient hiérarchisés par des organismes, à la fois complexes et hermétiques,  dans des organigrammes imbriqués de mesures disciplinaires ésotériques et parfois même despotiques et prédatrices.

Ainsi,  je veux en venir, malgré la cohérence et la vérité de ces expériences dans ce monde enfermé, c’est que nous sommes à passer, présentement, à de nouvelles étapes et révélations qui nous permettraient de connaître davantage sur ces histoires, mais, plus spécifiquement, d’aller au-delà de ces histoires, qu’elles soient les plus fabuleuses, les plus héroïques ou les plus abracadabrantes ou les plus obscures au sein de nos consciences.

Or, il est fondamental de conscientiser que peu importe ces histoires les plus sublimes possibles qui étaient vécues au sein de la 3D dés-unifiée, ont toutes fait partie de la matrice astrale qui n’était que projections et illusions. La Connaissance n’a jamais été et ne sera jamais sous l’égide d’une séparation ou d’une prédation quelconque, comme nous l’avons été pendant des millénaires dans l’enfermement, parce que les expériences étaient vécues par la personne/ego qui fait partie de l’éphémère.

Or, je ne veux surtout pas vous entretenir sur les vérités de ces histoires qu’elles soient les plus magnanimes ou les plus sombres possibles, mais bien de vous entretenir sur la Connaissance multidimensionnelle auquelle nous avons accès, en ce moment même, au sein de la Vérité Absolue qui est bien cachée dans les profondeurs de nos Cœurs Vibraux. Nous sommes au stade de reconnaître ce que représente la Vérité dans sa plus grande Sagesse qui est souverainement plus Véritable que toutes nos histoires passionnantes au sein de ce monde éphémère, malgré leurs réalités existentielles. Ainsi, je veux vous amener à saisir que nos histoires, quelles qu’elles soient au sein de ce monde ainsi que du système solaire, se sont déroulées dans l’enfermement séculaire que nous vivons encore.

Je veux plus spécifiquement vous parler, en l’occurrence, de la Connaissance multidimensionnelle issue de la Source et non des Annales Akashiques issues de la bibliothèque Archontique, mais, plutôt de la Connaissance des Annales Géodésiques installées au Coeur du Coeur, qui nous ont été cachées pendant des milliers d’années.

Dans ce contexte, je ne veux pas, non plus vous raconter ces histoires occultes, mais plus particulièrement de vous parler sur quoi nous pouvons nous baser pour reconnaître la Vraie Connaissance qui n’est, certes pas, à l’extérieur de nous, mais bien en nous ce Coeur du Coeur, sans que nous le sachions. Donc, de vous dévoiler ce que représente la Connaissance de la A-conscience qui n’est pas celle de notre conscience ordinaire dans l’enfermement, mais bien celle de la Vérité Absolue qui est, littéralement en nous et qui doit être révélée sans tarder.

Je ne suis pas là non plus pour faire la leçon ou de moraliser quiconque sur leurs valeurs et leurs connaissances primaires ou ancestrales ou ésotériques, mais bien de vous inviter à tourner votre conscience vers votre Coeur afin de reconnaître que la Vérité, voire la Connaissance réelle ,n’est pas celle des voies issues de l’extérieur. Il s’agit bien entendu et je le signale de nouveau, celle ancrée au Coeur du Coeur. Celle-ci ne peut être réfutée, doutée et déniée, mais reconnue à sa juste valeur qui est plutôt multidimensionnelle.

Cette Vérité nue et pure sans objets est fondamentalement celle de la A–conscience ,qui fait partie de l’Absolu qui ne peut être divulguée que par l’Ouverture du Coeur qui ne peut vous mentir, vous mentaliser, vous neutraliser ou de faire réagir la personne/ego. Cette Connaissance est le fondement même de l’Impersonnalité qui ne joue pas de rôle ou de mission ou de jeu de la personnalité, mais, singulièrement, de son Essence qui lui est proposée, non pas de croire ou de conceptualiser, mais de vibrer au sein de la Conscience qui vibre en résonance directe avec le Coeur Vibral.

Ainsi, je ne veux aucunement rentrer dans une histoire quelconque, mais  vous aider à saisir que nous sommes la Vérité bien au-delà de toutes formes, de toutes histoires, de tous vécus et de toutes dimensions. Comme je vous l’indique souvent lors des conférences, séminaires et écrits, nous sommes littéralement ANTÉRIEURS à toutes créations, à toutes histoires et à toutes manifestations physiques et même dimensionnelles. Je vous rappelle que nous ne sommes pas ce corps, ni cette personne/ego, ni son histoire, ni ses croyances, ni ses concepts, etc., mais, plus spécifiquement, la Vérité Absolue située dans le Coeur du Coeur.

Nonobstant cette histoire humaine dans l’enfermement, nous avons effectué, au cours de notre Vie Systémique en dehors de ce monde falsifié, des Voyages intersidéraux et intergalactiques, nous avons eu plutôt le privilège de vivre avec notre Corps d’Êtreté, avant qu’il soit enfermé dans le Soleil, dans des formes, dans des infraformes ainsi dans le sans formes. Cela, presque personne ne connaît cela depuis notre création. Donc, il est fondamental de considérer que tous ces mécanismes cosmiques et cosmologiques faisaient partie d’histoires vibrationnelles dans des densités, mondes unifiés et dans des dimensions qui étaient « éthérelles » au-delà des sens connus ici-bas.

CONNAISSANCE = INSTANTANÉITÉ DE L’ESPRIT À TRAVERS LE CŒUR VIBRAL

La Connaissance n’est certes pas l’apanage des connaissances dites terrestres ou des annales akashiques. Elle est fondamentalement issue de l’Absolu qui contient, à la fois, le TOUT et le RIEN. Le RIEN, c’est la personne/ego, son mental et son causal qui se manifestent dans une matière dés-unifiée. Tandis que le TOUT représente tout ce qui est IN (CONNU), tout ce qu’il n’y a plus de mémoires historiques où le TOUT est entièrement VIDE. C’est-à-dire, tout ce qui existe, tout ce qui n’existe pas, donc du créé à l’incréé qui ne se sont jamais encore manifestés.

La Connaissance est l’Intelligence Infinie de la Lumière Authentique, donc toutes les radiances, toutes les fréquences, toutes les résonances, toutes les vibrations, toutes les strates de cette Lumière, toutes les Annales Géodésiques qui sont à la base de toutes les Créations qu’elles soient atomiques ou subatomiques, fractaliques, tachioniques, etc.  ainsi que toutes les Sources d’information qui sont ou non divulguées.

En réalité, il n’a qu’une SEULE Connaissance, comme il y a seulement une SEULE Conscience que nous appelons l’A-Conscience sise dans l’Absolu, comme il y a seulement une SEULE Vérité, comme il y a à la fin une SEULE Unité. Nous sommes tous/toutes issus de l’A-Conscience où tout est Unifié, peu importe la forme, l’informe, la non forme ou l’existence ou la non existence subtile à tous les niveaux vibratoires.

Lorsque nous avons accès la Source même de l’A-Conscience, nous accédons instantanément à toutes sciences connues ou inconnues. Ce qui a été connu au sein de notre monde enfermé n’est que l’adéquation d’altérations, subjectivations, mensonges, d’éphémère et d’illusions. La Vérité se trouve dans le non connu, elle est complètement NUE de tous avilissements, donc de l’IN(CONNU) ou la Connaissance Vibratoire dans le Coeur Vibral, qui fait intrinsèquement partie du Coeur du Coeur qui contient, littéralement, cette Vérité Absolue, sans frontières et sans falsifications.

La Vérité Absolue ne peut être relative ou altérable. Afin de saisir ce que représente une partie minime de cette Vérité Absolue ou Incontestable, j’ai plutôt pensé vous référer à un article qui vous permettrait de comprendre ce que ces vérités représentent dans leurs réalités alternatives, probables, réelles et multidimensionnelles.

« De la vérité falsifiée et la vérité relative vers la VÉRITÉ ABSOLUE »

Rappelez-vous : « VOUS ÊTES DANS CE MONDE, MAIS VOUS N’ÊTES PAS DE CE MONDE ! »

Avec tout mon Amour!

À suivre…

 

 

Source: LaPresseGalactique.org

Retrouvez les chroniques sur la multidimensionnalité de Yvan poirier sur la Presse Galactique

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »
Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: