Précédent
Suivant

Extrait de BIDI – Entretiens de mai 2018

Il y a une expansion de la Terre qui permet à la conscience de manière collective de s’affranchir des conditionnements, des postures, cette fois-ci au niveau collectif vous amenant à constater, que cela soit au sein de ce que vous nommez les nations, au sein des groupes sociaux où qu’ils soient, un certain nombre d’événements et même dans vos vies qui surviennent rapidement et qui sont accompagnés quelles que soient les manifestations au sein de ce monde, de votre corps ou de votre conscience de l’apparition de l’Eternité sous le regard médusé de votre conscience ordinaire.

Les témoignages ne sont là que pour quelque part vous rassurer et vous inciter à être de même, à ne plus mettre en avant quelque concept que ce soit, quelque histoire que ce soit ou quelque antériorité que ce soit. Vous ne pouvez plus comparer, vous ne pouvez plus mesurer à l’intérieur de vous ce qui se déroule, car je l’avais dit, c’est l’inconnu qui devient connu avant même l’Événement.

Vous êtes en train collectivement et individuellement non pas de créer mais de faire disparaître l’espace et le temps qui vous mènent à l’Evénement, déjà en vous.

Mais pour toujours, un nombre plus grand de frères et de sœurs à côté de vous, n’importe où qui vivent les mêmes processus, il y a donc réellement et concrètement quels que soient les ressentis, que cela se passe pour vous, par les pieds, par le cœur, par la tête, par le sacrum, par la totalité du corps, par des moments fulgurants, tout ne concourt qu’à une seule chose : précipiter si je peux dire l’Evénement. Et vous êtes tous les acteurs de ce qu’il se produit en vous.

Ainsi donc, je n’ai plus grand chose à vous dire comme concepts mais bien plus à accueillir vos vécus, vos témoignages, en parler ensemble afin que chacun y retrouve des éléments qui vont le ramener à sa Vérité Nue, là où il ne peut plus y avoir d’hésitation ni confusion ni interrogation quelles que soient les problématiques de la personne.

Et d’ailleurs vous le constatez vous êtes chaque jour, à chaque rendez-vous quel qu’il soit de plus en plus lucides et beaucoup parmi vous rentrent en contact de manière individuelle avec moi et quand vous me voyez je ne peux que vous apporter une chose, le sourire et le rire de l’Evidence, car cette joie qui vient de naître en vous est la Joie de l’Univers tout entier parce que vous vous êtes retrouvés, même si pour l’instant vous êtes encore à ce jour et à cette heure peu nombreux à vivre l’Amour Nu au delà de la forme et au delà des mondes ; c’est cela qui est en train de vous arriver.

La succession des rendez-vous de Lumière de quelque nature qu’ils soient où il n’y a pas d’autre objectif que d’être ce que vous êtes sont efficaces de partout et vous n’avez pas besoin ni de moi ni de l’acolyte pour m’en organiser avec un ami, avec la Terre, il n’y a rien à en attendre de particulier, il n’y a pas de but à définir, il y a simplement à être deux frères ou deux sœurs ou l’un ou l’autre, peu importe, à être en accueil réciproque, total et inconditionnel pour que vous puissiez vérifier par vous-même, et non pas en tant que concept, que tout autre extérieur à vous n’est que vous.

C’est la réalité qui est vécue.

Ce n’est pas un concept d’unité à faire progresser, c’est un vécu qui devient de plus en plus intense, de plus en plus clair, de plus en plus lucide. Au moment de l’Amour nu, quand vous passez du Tout au Rien, de l’expansion à la contraction ultime, à ce moment là vous avez réalisé en quelque sorte la jonction et vous êtes libres non pas seulement de votre personne même si il y existe encore des éléments douloureux, la libération de l’histoire au travers des habitudes de l’âme qui n’ont rien à voir avec un karma, rien à voir avec la famille, c’est inclus aussi, ce qui veut dire quand je vous parlais du plateau et de la balance, vous constatez que ce n’est plus du tout un équilibre mais une amplitude qui grandit chaque jour afin d’alléger toujours plus l’éphémère et de laisser densifier et apparaître en ce monde la Conscience Une, la Conscience Nue et aussi le fait d’être libéré de la conscience elle-même c’est à dire du « je suis », là où la félicité est totale quelque soit ce qui est vécu sur l’écran de ce monde ou en votre être intérieur.

Aller du Tout au Rien et du Rien au Tout, en vivant les mécanismes cela vous libèrent de la conscience. Vous êtes à la fois l’ensemble des consciences de ce que vous êtes mais aussi l’ensemble des consciences de chacun sur cette Terre sans aucune différence, d’amis, d’ennemis, de saints, de diables, c’est cela que vous conscientisez, c’est cela que vous vivez et c’est cela votre finalité si je peux dire, qui est déjà là.

Alors vous aussi vous en ferez des choses, par votre présence, votre qualité d’être, non pas par volonté ni de l’ego ni d’une quelconque démonstration mais comme une évidence qui va s’installer aussi en travers de vos mots, de vos regards, de votre présence, de votre bienveillance et de votre humilité. A ce moment là, vous constaterez la légèreté de votre éphémère –je parle de la Conscience, pas toujours du corps, ce corps réagit, vous le voyez à travers les différentes effusions planétaires de quelques natures qu’elles soient.

Vous commencez à percevoir et à vivre réellement votre Eternité ici même vous donnant accès à la totalité des possibles de la Conscience comme à la a-conscience au sein même de cette personne vous donnant à expérimenter toute une gamme de possibles et ce en toute dimension mais je vous rappelle que votre présence ici et maintenant quel que soit ce qui est vécu dans ces moments privilégiés même de plus en plus extensifs, ne doit pas vous faire oublier de rester ici, là où vous êtes tant qu’il existe en vous la moindre velléité d’en finir, la moindre velléité de ne pas être en totalité en synchronicité avec les effusions.

Alors le corps se manifeste. Le placement, le positionnement de votre conscience – et là je parle de l’ensemble des consciences que vous êtes comme la a-conscience entre en résonance et en manifestation et en unicité. C’est cela qui accompagne la finalisation de votre résurrection qui est la capacité pour le plus grand nombre de vivre en le même corps, en le même temps, en le même monde la Conscience la plus magnifiée comme la a-conscience au sein même d’une personne. Ce processus participe à cette finalisation. Cela vous conduit à demeurer de façon de plus en plus permanente au sein de l’Infinie Présence et non plus seulement de vous maintenir au sein du témoin et de l’observateur, c’est le moment où vous conscientisez que tout ce qui se déroule en la Conscience, et en les altérations de Conscience, vient du même point.

Il y a UNE Conscience, une seule et vous n’êtes même pas cette unique conscience vous êtes antérieurs et les expériences et les témoignages que vous fournirez ou fournissez déjà sont tangibles. Tant que vous exprimez des concepts, des idées, vous ne vivez rien parce que dès l’instant où vous vivez cette résurrection vous n’avez plus besoin de vous encombrer de concepts, de religion, de personnages historiques quels qu’ils soient. Il n’y a que ceux qui tiennent à l’histoire qui sont encore dans des scénarios, avec Marie, avec le Christ, avec les Anciens, avec les Etoiles, vous, vous êtes Libres et vous commencez à vivre ce que vous êtes tout aussi bien, les Archanges, les Anciens, les Etoiles, l’enfant qui meure de faim à l’autre bout de la planète, que celui qui vous insulte à côté de vous.

C’est un jeu, simplement maintenant ce n’est plus à accepter comme dans le principe de la réfutation c’est à vivre ins-tan-ta-né-ment et cet instantané ne dépend d’aucune condition préalable mais simplement de la qualité de votre accueil. Je ne parle pas d’ouverture du cœur même, je parle uniquement de la capacité à accueillir l’Inconnu sans frein ni détour, sans crainte ni inquiétude qui vous prouve à vous-même que vous avez accepté réellement et concrètement le sacrifice.

Tout le reste se fait de lui-même. Plus vous serez installés au travers de ce corps – je ne parle même pas d’alignement, de méditation, des divers moments de fusion mais des moments où vous êtes seuls, face à face, des moments où il y a des injonctions personnelles de la Lumière.

C’est le moment où vous allez finaliser vos retrouvailles sans aucun doute possibles, sans aucune interrogation de la personne là aussi avec Evidence.

Certains parmi vous déjà depuis deux semaines  sortent consciemment et inconsciemment  en Conscience Nue , en Conscience d’Eternité dans votre corps d’Eternité, il ne peut pas y avoir oblitération de la Conscience donc il y a souvenir de ce qui est vécu en Conscience Nue ; souvent  les premières fois vous allez constater comme auparavant une disparition pure et simple, sans aucun souvenir du vécu mais toutefois avec des effets sur le positionnement global de votre Présence au sein de ce monde où la légèreté, l’évidence, l’acceptation se fait jour et devient de plus en plus constante.

Vous n’avez pas non plus à culpabiliser si vous ne vivez rien parce que chaque jour, chaque heure, vous êtes de plus en plus nombreux à la vivre. Il n’y a pas d’urgence à le vivre, il y a surtout urgence à accueillir ce qui ne vous est pas encore accessible et pour ceux pour qui c’est accessible essayez si possible de laisser les choses se faire quelles qu’elles soient.

Allez dans le sens là aussi, de l’Evidence, de la Fluidité et de la Facilité. Quand cela résiste il y a nécessairement un repositionnement des croyances, des perceptions à effectuer non pas en changeant de concepts mais en les oubliant justement.

Osez être nus, osez être seuls, osez être avec chacun, osez accueillir en votre Cœur une âme.

Y a pas de technique, y a pas de protocole, il n’y a pas de préparation, c’est une disposition de l’Esprit et de la Conscience. Etre réceptif. Il n’y a pas d’obligation de ressentir ni de percevoir mais d’orienter votre personne, votre Conscience quelle qu’elle soit dans cette notion d’accueil parce que dans l’accueil vous êtes obligés, si je peux dire d’être présents.

Accueillir ne dépend pas d’un instant passé, accueillir ne dépend pas des habitudes, accueillir ne dépend pas d’un résultat, ni de demain, ne dépend exclusivement de votre capacité à être présent de manière lucide si possible effectivement en tous cas au début, immobile au niveau du corps et surtout ne rien demander, de ne rien espérer, de ne rien attendre d’autre que d’être totalement immergé dans cet accueil en l’instant présent.

Alors, dans les jours qui viennent vous constaterez des résurrections subites chez des frères et des sœurs qui n’ont rien demandé, qui n’ont rien vécu. Le processus gagne à la fois les Consciences du terrain et du temps et en cela tout se passe selon la logique qui n’a rien à voir avec l’humain mais avec la logique de la Conscience.

Restez tranquille. N’ayez plus aucune avidité au sens spirituel, au sens de la compréhension mais ayez cette avidité de vécu. Mais vous ne pouvez pas le désirer. Vous ne pouvez qu’accueillir ce qui est déjà là.

Si vous ne le vivez pas ce n’est plus des problèmes de résistance, ce n’est plus des problèmes de karma, tout au plus s’agit-il d’habitudes qui ont été prises par l’âme qui s’est incarnée dans des milieux particuliers mais ça n’a plus rien à voir avec votre personne, ça n’a plus rien à voir avec votre conscient ni même avec un inconscient dont il faudrait se souvenir ou laisser émerger.

La clé il n’y en a qu’une : l’Instant Présent.  Ici et Maintenant, dans l’accueil total et inconditionnel de ce qui est, connu ou pas connu et simplement de laisser se faire ce qui est.

La Lumière n’a pas besoin de votre personne même si la personne et ce sac, est un des relais.

Vous n’êtes plus dans les stades de déploiement de la vibration, d’actualisation de Portes ou du corps d’Eternité puisque nous l’avions dit depuis longtemps, tous les corps d’Eternité étaient présents, il y avait juste, si je peux dire à glisser la Conscience d’un point à un autre.

C’est exactement ce que vous vivez…

Source: http://www.etresenevolution.com/

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur:

Précédent
Suivant