par Aurélie

Un éveilleur de conscience est une âme qui a choisit de s’incarner sur cette Terre avec comme mission d’éveiller les consciences.

Un éveilleur de conscience ne peut pas faire autrement que d’éveiller les consciences… c’est plus fort que lui… quand l’éveilleur se calme, un événement va venir l’interpeller, pour réveiller cette indignation, cette colère, ce volcan qui lui permettra par la suite d’AGIR pour éveiller les consciences.

Les éveilleurs de conscience sont des catalyseurs de transformation. Ils voient ce qu’ils considèrent comme un « problème », une « aberration », se choquent et l’action qu’ils vont entreprendre après va transformer ce « problème ».

Si l’on ne comprend pas qu’on est éveilleur de conscience, on peut facilement tomber dans la dépression… car les résistances de l’environnement qui ne veut pas changer sont fortes ! On peut souvent se sentir incompris, rejetés, allant à l’isolement…

Heureusement ! Les temps changent !

En faite, ils ont déjà changé.

Je suis une éveilleuse de conscience 

J’ai mis du temps à comprendre que j’étais une éveilleuse de conscience…

Très tôt déjà je ne supportais pas les injustices, je ne comprenais pas le racisme, la discrimination. Je suis devenue militante très vite, à vouloir changer le monde, presque au même moment où j’ai commencé à recevoir de cette télévision ces images insupportables de ce monde qui me choquait… Cela me choquait ! J’avais 15 ans et je ne supportais pas regarder le journal télévisé que je voyais comme une machine à manipuler. C’était il y a 20 ans. C’est encore le cas aujourd’hui !

Pendant que je me choquais, je recevais beaucoup de résistance de mon entourage ne comprenant pas toujours cette colère qui m’habitait presque depuis toujours… Les repas de famille était toujours le réceptacle de cette confrontation, entre moi et eux, cette indignation devant ces choses que tout le monde trouvait normale alors que je les trouvais insupportables.

J’ai compris, après avoir canalisé toute cette colère en travaillant pour des entreprises de développement durable, que j’étais une éveilleuse de conscience. Que je sers à éveiller les consciences, que j’exprime ma vérité ou plutôt cette vérité qui parfois, oui perturbe et se fracasse contre les mensonges encore bien solides.

Les défis des éveilleurs de conscience : 

Savoir utiliser la « charge colère ». Bien souvent, un éveilleur de conscience va être en colère. De cette colère va émerger une charge qui peut être utilisée. Il est TRÈS, TRÈS important de l’utiliser en utilisant l’amour, la compassion et la justesse. C’est une pratique. On s’en reparlera.

Oser s’exprimer. Oser dire. Savoir quand le dire et comment ! Encore une fois c’est une pratique. J’ai fait l’erreur d’aller dans le jugement, le reproche, la critique… Cela m’a permis d’acquérir la confiance dans ma communication et de développer mon argumentation. Cela m’a permis d’apprendre la justesse des mots et à mieux définir. C’est un art…

Juste Être. Être le changement que nous voulons dans le monde. Parfois, rien dire, accepter, aimer, tout et être, nous même ce que nous voulons voir dans le monde. Il n’y a pas de différence entre l’intérieur et l’extérieur. J’ai appris, que le plus bel éveil des consciences est celui qui émerge de l’autre par la stimulation de ma joie d’être dans ma vérité. C’est quand je ne tentais plus de vouloir changer l’autre mais que je savourais ce changement en moi, pour moi, que la magie s’opérait de l’autre coté… comme une extension de ma joie qui voulait se dupliquait… à l’infini… juste pour le plaisir de s’expérimenter !

Pourquoi les éveilleurs de conscience sont mobilisés en ce moment ?

Car le monde change et il a besoin de changer ! Ce n’est plus vouloir changer le monde… c’est être au service d’un monde qui change. Nous n’avons plus vraiment le choix.

Les éveilleurs de conscience doivent faire entendre leur voix, leur être, leur présence, la manière de penser, de façon juste et aligné à leur essence pour que le monde… change !

Aurélie

Source: https://www.lessoinsdaure.ca/

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: