par Nassrine Reza

« La pire des choses est l’espoir, car il représente le plus haut degré de lutte face à ce que vous vivez maintenant » – Nassrine Reza .Participant : J’ai fait tellement d’efforst dans le but de trouver une solution à une situation affligeante et maintenant j’espère du fond du cœur que tout va s’arranger.

Nassrine Reza : Le réel problème n’est pas la situation, mais l’espoir.

Participant : On dit pourtant que l’espoir fait vivre ! Et on m’a toujours dit que l’espoir était une énergie constructive.

Nassrine R.: L’être humain croit tellement de choses, jusqu’à ce qu’il les examine de plus près. Qu’est-ce que l’espoir ? L’espoir représente le plus haut degré de résistance face à ce que vous vivez dans le moment présent. Lorsque vous espérez quelque chose vous dites fondamentalement non à ce que la vie vous présente. Car si vous étiez totalement dans l’accueil de ce qui est maintenant, l’idée d’espérer quelque chose ne vous traverserait jamais l’esprit. L’espoir vous fait croire que votre situation actuelle devrait être différente de ce qu’elle est. Pourtant, la vie ne fait jamais d’erreur. Vous êtes toujours au bon endroit, au bon moment et vous vivez exactement ce qui est à vivre. Mais vous ne percevrez jamais la perfection de la vie, tant que vous cultivez l’espoir.

Participant : Ce que vous dites bouleverse tout mon système de croyance ! J’ai si souvent prié et espéré pour que ma situation change. Mais je réalise maintenant que j’étais dans un profond état de lutte. En effet, je n’accueillais pas ma situation.

Nassrine R. : Lorsque vous abandonnez les prières, l’espoir et toute forme d’outil qui vise à imaginer une situation autre que celle qui vous est offerte maintenant, alors vous goûtez à la perfection de chaque instant présent et vous percevez la vie d’une toute nouvelle manière. L’espoir ne fait pas vivre. L’espoir vous maintient dans l’illusion de l’imperfection.

Extrait du séminaire « Renaître à notre essence »

Retrouvez les chroniques de Nassrine Reza sur la Presse Galactique

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

Print Friendly, PDF & Email