Précédent
Suivant

par Bertrand Duhaime

Maintenant que, chez celui qui reste en phase avec les énergies présentes, les nuages sombres commencent à se dissiper, nous pouvons vous révéler le secret d’un choix que vous pouvez avoir fait avant votre incarnation, à titre de Pionnier de l’engendrement du Monde nouveau. Puisque l’humanité ne cessait de s’enfoncer dans son bourbier de la densité, comme incapable de s’en tirer de sitôt, ce qui retardait le rétablissement de l’Ordre divin, l’Absolu a appelé des âmes valeureuses des divers univers à venir à son secours.

Mais il faut savoir que, dans la troisième dimension tout relais incarné de la Lumière spirituelle, à titre de meneur ou chef de file, ne se destinait pas à une expérience facile, pour simplifier celle de tant d’autres, car il s’exposait à se perdre, la conséquence du phénomène de l’obnubilation, inhérent à l’incarnation, l’entrée dans le plan de la densité, fondé sur la dualité.

ajustementsEn ce moment, pour s’y être perdus, y perdant, du coup, toute motivation, tout courage et tout espoir, nombre d’entre eux passent par la transition ou s’y préparent. Dans le même temps, des êtres qui, en raison de leur état de santé, s’attendaient à bientôt transiter dans l’Au-delà, se rétablissent et se voient confier un nouveau mandat, afin de poursuivre l’Œuvre salvatrice du monde, à un moment où le chaos ne cesse de s’y amplifier, parce que leurs services antérieurs ont produit la différence qui a échappé à ceux qui s’étaient désistés.

Ainsi, si vous avez subi beaucoup d’épreuves, surtout dans votre vie présente, cela ne découle pas forcément du fait que vous étiez une mauvaise personne, que vous vous étiez attiré un mauvais sort par ignorance, que vous expurgiez de vieux karmas, mais de celui que, à titre de Grande Lumière, vous exploriez les couches les plus sombres du monde terrestre pour y ramener la Lumière divine, en y dissolvant les opacités qui ne cessaient de s’y accumuler, mais qu’aucun autre être incarné ne pouvait harmoniser ou n’était intéressé à harmoniser. Maintenant, vous pouvez clamer la Victoire, car vous avez engendré l’énergie d’un changement colossal qui empêchera tout retour en arrière.

Pour autant, évitez d’essayer de trouver ou de donner un sens à votre vie, en poursuivant votre expérience héroïque, elle en comporte un, de manière innée, que rien ne peut plus empêcher de se révéler. Ainsi, sachez vous abandonner à la Grande Vie et recueillir les merveilles qui, désormais, ne pourront que vous échoir.   Pensez surtout à réclamer votre juste place, sur la trajectoire supérieure du cours de la Grande Vie, qui est l’apanage des êtres lumineux méritants.

Au cours du présent mois, il est probable que vous ayez craint de crouler sous le nombre d’activités qui se sont proposées, bien que vous ayez rarement pu vous y adonner au moment que vous aviez déterminé, comme si, dans votre propre vie, vous n’étiez plus maître des échéances. Il vous est resté peu d’occasions de vous adonner à ce que, personnellement, vous auriez préféré faire, car vous n’aviez pas le temps d’en finir avec une tâche qu’il vous en incombait une autre. Vous en avez tiré l’impression que cette illusion, que vous appelez le temps, avait filé plus vite que jamais, ce qui s’avérait tout à fait dans l’intensification des énergies.

Il est vrai qu’au sortir du couloir des éclipses, vous avez été placé sur la Voie ultra rapide de la Résurrection. Bien des aspects de votre expérience de vie, notamment des projets en élaboration, qui semblaient bloqués depuis plus ou moins longtemps, ont débloqué et ont grandement progressé, s’ils ne se sont pas encore complètement manifestés. Pour le moment, dans votre univers, une profusion d’idées nouvelles vous viennent à l’esprit, d’occasions en or se présentent, d’accomplissements se préparent.

Depuis quelques jours, vous avez tellement à faire ou tellement de projets à lancer que, par moments, vous ne savez plus trop en quoi investir votre temps et votre énergie. Vous avez du mal à tout mener à terme dans le délai normal dans la dimension spatiotemporelle. Tout ce qui se présente à vous détient son importance, de sorte que, de votre mieux, vous tentez de vous garder à jour Par bonheur, cette fatigue difficile à dissiper, malgré des nuits de sommeil plus longues, commence à se dissiper, ce qui vous amène à trouver l’existence un peu plus douce et légère. En outre, vous gagnez en créativité et, malgré tout, vous trouvez de plus en plus de plaisir et d’agrément dans ce que vous faites.

Il n’en va pas de même du sens de l’orientation qui vous rend parfois difficile la tâche de situer un lieu sur la carte géographique ou de vous situer vous-même dans l’espace terrestre. Non plus de la réserve de mémoire qui semble se cribler de trous, comme cela peut se produire à l’approche de la sénilité, alors que le phénomène réel représente un simple délestage du cerveau, dans l’harmonisation de ses hémisphères droit et gauche, sans rien supprimer de ce qui reste utile et pertinent, de ce qui répond à l’Ordre divin. Du reste, il s’agit là d’un phénomène passager qui ramènera, tôt ou tard, dans une plus grande clarté mentale et produira un plus grand désintérêt pour le plan de la densité.

Il se peut que vous passiez encore par une phase de sensibilité ou d’émotivité particulière, qui vous tire des larmes pour un rien, en raison d’un contact plus intense et direct avec le monde, qui se complaît, pour une large part, dans ses joies et ses peines, sans encore s’en reconnaître l’unique responsable.

En ce moment, il se produit déjà tant de petites merveilles, dans votre parcours de vie, que vous en tirez l’impression que les anciens obstacles ont disparu, comme si les vannes d’un barrage s’étaient ouvertes, libérant l’eau du réservoir en amont, pour rétablir la fluidité du débit d’un cours d’eau. Heureusement, tout finit par s’arranger ou se réorganiser, de sorte que vous n’êtes plus submergé par ces sollicitations multiples ou que ne vous en tirez plus, comme auparavant, complètement vidé, épuisé, aplati. Et cela restera vrai tant que vous vous abandonnerez au cours principal de l’énergie présente, car elle continuera de vous porter vers ce qui vous facilite l’existence.

Présentement, les Êtres de Lumière qui résident sur Terre en sont aux derniers ajustements. Mais, écartez toute illusion, vous n’êtes pas parvenu à aplanir toutes les difficultés, notamment pour ce qui a trait à ces délais, parfois fastidieux, indépendants de votre volonté. Ils vous rappellent que vous devez continuer de vous ressentir, non comme le Roi du Monde, mais comme son serviteur, puisque l’Absolu en a repris les rênes pour mener le monde à sa Destination véritable, ce qui peut, parfois, contrer vos projets personnels.

En pareil cas, gardez-vous surtout de tenter d’accélérer le mouvement et reconnaissez simplement que pareil délai vise à compléter un ajustement dans l’Immédiateté ou dans l’Ici et Maintenant. Développez cette conviction que, dès le dernier ajustement, tout ce qui vous appartient vous échoira sans effort de votre part, et sur un plan d’Amour et de Vérité plus élevé que celui où vous vous situez présentement.

À vrai dire, tous ces accomplissements ne sont pas le fruit unique de l’énergie qui vous propulse vers l’avant ou vers le haut, mais également le résultat d’une immersion de plus en plus complète dans les Mondes de Vérité intemporels. Dès que vous vous ouvrez à ces nouveaux espaces ou, plutôt, à ces états supérieurs, vous maintenez cette facilitation dans tous les domaines. Autrement dit, dans la transcendance de la densité et l’abandon au cours de la Grande Vie, vous situez chacune de vos expériences dans la perspective du moment le plus opportun. Ainsi, dans la mesure que vous ne résistez plus à la Vie, si vous faites un faux pas, la situation se corrige ou se redresse d’elle-même.

Lorsque vous vous intériorisez et échappez à la dualité, soit que vous vous élevez dans les Mondes reliés à la Vérité éternelle, vous plongez dans un état très profond qui amène tout ce qui a trait au monde extérieur à perdre de l’importance. Votre intérêt pour les mondanités et tout ce qui relève du matérialisme finit se dissiper de sorte que ce plan perd de son sens pour vous. Cela ne va pas forcément sans vous causer quelques petits problèmes ou représenter un véritable défi car, outre la perte de repères, vous constatez que vous ne pouvez plus rien entreprendre de l’ancienne manière, soit de la manière du temps de votre vieille histoire.

Les plans de la Vérité intemporelle peuvent s’apparenter à une immense roue qui ne cesse de tourner, à l’intérieur de vous, tandis que la roue du plan de la troisième dimension, celui de l’Illusion ou de la Réalité apparente, beaucoup plus petite, compte beaucoup moins de rayons.   Nous empruntons cette allégorie pour vous faire comprendre que, en ce moment, ces deux roues ne fonctionnent plus au même rythme, même qu’elles ne parviennent plus à s’ajuster entre elles, d’où il en résulte un genre de friction.

C’est-à-dire que, lorsque vous tentez de passer de la Grande Roue de la Vie réelle à la petite roue de la vie illusoire et éphémère, vous éprouvez une sensation de grincement qui vous met à cran : vous devenez un peu nerveux et irritable. Jusqu’à présent, lorsque tout s’équilibrait dans le monde extérieur, les deux roues s’engrenaient à la perfection et ramenaient tout dans l’harmonie. Mais, de toute évidence, ce n’est plus ce qui se passe dans le présent contexte énergétique et ce ne le sera plus jamais. Aussi, nous vous rappelons volontiers de ne plus chercher le salut dans une amélioration des conditions du monde extérieur, mais dans la transcendance des plans inférieurs.

En effet, c’est en vous élevant dans les Mondes de Vérité intemporels que vous pénétrez plus profondément dans la Réalité véritable. En outre, c’est alors seulement que vous pouvez capter ce qui vous échappait jusque-là. C’est de cette manière que vous entrez dans le monde où abondent déjà les potentialités nouvelles qui ne demandent qu’à se révéler à vous. Quoi qu’il en soit, il est probable que vous ressentiez très bien vous-même que les feux de circulation, sur la Grande Voie de la Vie, ont repassé au vert.

Ainsi, ceux qui sont parvenus à émerger des énergies du couloir des dernières éclipses ont accédé à un plan supérieur qui les a propulsés sur la Voie ultra rapide de la Résurrection. Depuis l’année 2012, nombre d’entre vous aviez noté des signes de rajeunissement physique, en se regardant dans le miroir. Ou les gens de leur entourage les leur faisaient remarquer.

Mais il nous faut préciser que, désormais, le passage dans les effluves d’un tout nouvel échéancier accélère le processus de la dégénérescence physique, chez ceux qui ne parviennent pas à intégrer la nouvelle puissance de leur âme, dont ils se sont forcément rapprochés, tandis qu’il continue d’amplifier la transmutation physique chez ceux qui y parviennent, ce qui leur permet de s’élever peu à peu sur un plan de conscience supérieur avec leur corps éthérisé, sans trop s’en rendre compte. Tout ce que ces derniers perçoivent, c’est que tout semble leur devenir plus léger, agréable, facile, magique…

Lire la suite ici…

© 2012-16, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur : www.larchedegloire.com. Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

BERTRAND DUHAIME

Visitez mon site web à cette adresse : http://larchedegloire.com

Me contacter <==> Mes Chroniques

Retrouvez les Chroniques de Bertrand Duhaime sur la Presse Galactique

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur:

Précédent
Suivant

LE REPLAY DE CE SÉMINAIRE EST DISPONIBLE À PRIX RÉDUIT