Des satellites espions américains vitaux rendus aveugles – pas d’accès par d’autres nations. Le Pentagone refuse de commenter. Un respecté ancien analyste de la CIA a prédit l’action – lié à Donald Trump. Les théoriciens de la conspiration disent que ‘QAnon‘ est derrière cela.

Aujourd’hui, des sources de la communauté du renseignement confirment que les systèmes informatiques centraux critiques de la CIA sont hors ligne, rendant SEVEN des satellites espions dans l’obscurité.

Le personnel technique travaille d’arrache-pied pour découvrir ce qui s’est passé et le réparer. En Grande-Bretagne, le MI5, le MI6 et le GCHQ sont en mode panique alors que la spéculation s’intensifie. Il s’agit des représailles du président Donald Trump pour le ” dossier Steele-Russie ” discrédité.

Les utilisateurs de QAnon de QMAP – un site Web présumé du gouvernement américain – ont affiché frénétiquement pendant la nuit en prétendant qu’il s’agissait d’une ” attaque ” planifiée et d’une victoire contre l’”État profond”. Ils ont pointé vers ‘Q drops‘…

Lire la suite sur: https://stopmensonges.com/

***

Les «BONS» de la famille Rothschild disent que Trump lancera la réinitialisation Financière

Par Benjamin Fulford

L’impasse s’est terminée dans cette guerre civile Américaine non déclarée qui a duré tout l’été, et les bons ont déjà commencé une série de mouvements étonnants contre la cabale, y compris le fait de décrocher leurs satellites secrets, confirment de multiples sources.

En outre, une réinitialisation complète du système financier mondial est déjà commencé, affirmant que les sources de la CIA sont alliées à ceux du “bon côté” de la famille Rothschild.  Et les sources s’accordent à dire que ceci n’est qu’un prélude à ce qui promet d’être un mois de septembre très mouvementé.

Cette fusillade sur les satellites a d’abord été rapportée par le mystérieux blogger “QAnon” et a été par la suite confirmée de manière indépendante par trois sources distinctes.

“Le 30 août, les satellites et supercalculateurs de la CIA ont été abattus et vraisemblablement saisis par la nouvelle force spatiale de Trump [Donald le Président des États-Unis], et le GCHQ [ Renseignements Britanniques] a été retiré de la base de données de la NSA pour rendre également sourds et aveugles des éléments de la Cabale au Royaume-Uni, Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Japon, France, Allemagne et Israël,” ont expliqué des sources du Pentagone.

Les sources du Pentagone et de la CIA sont d’accord pour dire que la suppression des communications est un prélude à une offensive militaire et financière contre la cabale. Pour des raisons de sécurité opérationnelle, les sources du Pentagone ne peuvent pas dévoiler plus de détails sur l’action militaire que dire ” qu’une offensive militaire Américaine est en cours pour mettre fin à une cabale vulnérable et désorientée “.

Cependant, comme le dit Robert David Steele, ancien agent de la CIA et officier des Renseignements de la Marine, la dimension financière du démantèlement de la cabale implique “un dollar garanti par l’or et des arrestations au cours des prochaines semaines”.

Des sources indépendantes de la CIA, liées aux Rothschild, ajoutent que : “Nous sommes déjà dans un effondrement de la monnaie mondiale.  Il n’est pas possible de l’arrêter.  La réinitialisation financière est imminente.  Regardez ce qui se passe avec le prix de l’or et de l’argent.  Tout cela aura lieu avant décembre 2018.  Trump a un très grand rôle à jouer.  Il est en liaison étroite avec le bon côté du clan Rothschild.”

Pendant ce temps, le côté obscur de la force financière est également occupé, dit la source, notant que “la roupie Indonésienne est écrasée contre le dollar.  C’est le résultat de la prise de contrôle majoritaire par le gouvernement de Jokowi de PT Freeport [la gigantesque mine d’or] en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Les tenants Sionistes Khazarians de la Cité de Londres détruisent les monnaies des pays qui ne se plieront pas à leurs exigences.  Le Brésil, l’Argentine, le Venezuela, la Turquie et l’Indonésie sont les premiers touchés.”

Les Khazarians retirent de l’argent de tous ces pays parce qu’ils sont à la recherche désespérée d’or maintenant que les Suisses sont obligés de restituer les dépôts d’or de la BIS à leurs propriétaires légitimes”, disent des sources de la Société Dragon Blanc (WDS).

C’est peut-être la raison pour laquelle les services de renseignement de Grande-Bretagne, qui ont coupé tout contact avec la WDS, peu après l’attaque terroriste nucléaire et le tsunami du 11 mars 2011 contre le Japon, ont soudainement proposé d’appuyer les plans de la WDS pour une future agence de planification.  Ils tentent peut-être d’empêcher une prise de contrôle de la Banque du Japon par la WDS.  Une réunion est prévue la semaine prochaine.

Le contact est peut-être venu parce que, “Il semble que la surprise d’octobre arrive tôt avec les canons d’août, comme l’a proclamé Trump, le 31 août, que septembre est le “mois des urgences” et qu’il pourrait larguer des “bombes de vérité” au sujet du 9/11 et du 3/11″, expliquent des sources du Pentagone…

Lire l’article intégral sur https://ancienprofesseur.fr/

Source: https://benjaminfulford.net/

Traduction Estelle Petite Étoile.

***

Les superordinateurs centraux de la CIA sont en panne, et les satellites espions déconnectés

Publié le 4 Septembre 2018 par France Révolution

 

Depuis 3 jours, 7 superordinateurs centraux de la CIA seraient en panne, et les satellites espions déconnectés

Cette information provient de la radio américaine Hal Turner Radio Show. Nous ne l’avons trouvée nulle part ailleurs, et la radio ne cite aucune source, sinon pour dire qu’ils auraient téléphoné au Pentagone et que ce dernier n’a pas voulu faire de commentaires. Elle parle également de sources du Renseignement. Quoi qu’il en soit, cette information est à prendre avec prudence.  RI  

Sept ordinateurs centraux de la Central Intelligence Agency (CIA) sont maintenant en panne pour une raison inconnue.

La perte du réseau informatique a également entraîné la mise hors ligne d’un nombre important de satellites espions américains.

 

MISE À JOUR 8:33 PM EDT — DE NOMBREUX SATELLITES DE COMMUNICATION SONT EN TRAIN DE S’ÉTEINDRE.

Nous sommes en danger potentiel.  J’espère que vos véhicules ont du carburant et que vous avez de la nourriture et de l’eau à portée de main.  On ne sait pas qui a fait cela ni pourquoi…. et maintenant que certains de nos satellites sont hors service, Dieu seul sait ce qui pourrait nous tomber dessus.

MISE À JOUR 7:55 PM EDT —

Les ordinateurs principaux « Blanche-Neige » 3, 4, 6 et 7 sont hors ligne.

Satellites hors-ligne : Corona 1, 4, 8 et 16 sont éteints.  (NOTE : LES SATS CORONA SONT LES REMPLAÇANTS NUMÉRIQUES DES « KEYHOLE » POUR LE PROGRAMME ORIGINAL DÉCLASSÉ DU MÊME NOM.

Autres Satellites Hors ligne : Big Bird 9 — « KH-9 (BYEMAN nom de code HEXAGON), communément appelé Big Bird[1] ou Keyhole-9, était une série de satellites de reconnaissance photographique lancés par les États-Unis entre 1971 et 1986.

MISE À JOUR 8:06 PM EDT —

Je viens de parler au Pentagone.  La ligne « officielle » est la suivante: « Je n’ai aucune information sur un tel événement.  Mais si un tel événement devait se produire, nous n’en discuterions pas publiquement. »

DES RENSEIGNEMENTS SUR LE CANAL DE RETOUR —

Des sources de la communauté du renseignement me confirment maintenant que plusieurs ordinateurs centraux sont, en fait, hors ligne et que plusieurs satellites espions sont aveugles. Les techniciens travaillent d’arrache-pied pour découvrir ce qui s’est passé et le réparer.

L’évaluation interne est que « Quelqu’un a ciblé spécifiquement nos systèmes de satellites espions. Quelqu’un déplace maintenant certaines choses qu’ils ne veulent pas que nous voyions.  Cette éventualité inattendue est un problème majeur à tous les niveaux. »

MISE À JOUR 8:30 PM EDT —

GCHQ Bude a envoyé un signal de détresse 8:09 EST.

Il n’y a plus de NSA.

GCHQ Bude, également connu sous le nom de GCHQ Composite Signals Organisation Station Morwenstow, en abrégé GCHQ CSO Morwenstow, est une station au sol et un centre d’écoute par satellite du gouvernement britannique situé sur la côte nord de Cornwallcoast au Cleave Camp, entre les petits villages de Morwenstow et Coombe. Il est exploité par le service de renseignement électromagnétique britannique, officiellement connu sous le nom de Government Communications Headquarters, communément appelé GCHQ. Il est situé sur une partie du site de l’ancien aérodrome de la RAF Cleave de la Seconde Guerre mondiale.

MISE À JOUR 8:33 PM EDT —

Toutes sortes de satellites d’imagerie et de communication ont été compromis…

MISE À JOUR 10:02 PM EDT —

Nous avons actuellement une panne presque complète de la plupart de nos satellites SIGINT (Black-Ops Signals Intelligence) et SATCOM (Satellite Communications).

La CIA n’est plus en mesure d’effectuer la surveillance des « key hole » et il y a maintenant des trous GIGANTESQUES dans notre capacité à intercepter certains signaux, c’est-à-dire certains téléphones, certaines radios, certaines communications Internet, etc.

En termes simples, certaines personnes qui pensaient auparavant diriger le monde (c’est-à-dire la communauté du renseignement au sein de la CIA et de la NSA) sont maintenant sourdes, muettes et partiellement aveugles. Il se passe quelque chose d’énorme. Ce genre de choses n’arrive pas comme ça.

Je ne sais pas trop où cela va nous mener, mais quoi que ce puisse être, ce sera gigantesque.

MISE À JOUR 10:12 PM EDT —

CinC NORAD vient de déclarer « DEFCON 4″.

MISE À JOUR 10:38 PM EDT VENDREDI 31 AOÛT. —

La CIA a essayé de redémarrer les superordinateurs.  Ils ont réussi à en faire redémarrer trois – mais qui se sont immédiatement planté à nouveau ! Quatre autres ne redémarrent tout simplement pas.

Les capacités de SIGINT et de SATCOM restent très COMPROMISES.

Cela fait maintenant un peu plus de 24 heures complètes qu’une grande partie de nos capacités de communication de la communauté du renseignement à l’échelle mondiale, RESTE INUTILISABLE.

***

Source : 7 CIA MAINFRAME SUPER-COMPUTERS DOWN – SPY SATELLITES OFFLINE

traduit par Pascal, revu par Martha pour Réseau International

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: