Précédent
Suivant

Transmis par Sylvain Didelot et retranscrit par Michèle Grébois

 

Il n’était pas évident de vous parler ce soir, car la construction énergétique actuelle de votre planète manifeste énormément d’énergies différentes.

 

Je suis un être capable de structure, je suis venu vous expliquer les structures, certaines structures.

Je suis l’ange Uriel ou archange Uriel pour ceux qui aiment me prêter le terme d’archange.

Cela importe peu pour nous, et je suis venu prononcer envers vous, à la fois mon vœu d’aide mais en même temps justement expliquer ce que j’appelle les structures.

 

Vous vivez actuellement un temps accéléré, cela signifie que la notion du temps actuel que vous avez est différente dans sa perception, dans son intention, dans le suivi, j’allais dire psychologique, d’il y a seulement quelques années. Dans ce temps accéléré vous vous apercevez que la première chose que l’on perd souvent avec la vitesse ce sont ses repères et vous voyez donc un monde qui semble, et je peux peut-être insister sur le mot qui semble, mais qui semble perdre ses repères, qui semble se perdre lui-même, et vous vous dites que ce monde va de plus en plus mal, c’est le terme que vous employez.

 

J’aimerais peut-être dire que cette époque déstructure l’humain, c’est-à-dire l’oblige à sortir de ce qu’il pensait être une vérité immuable et toujours valable, pour finalement se confronter à un nouveau type de vérité qu’on pourrait appeler la vérité du moment présent, celle qui est là, ici et maintenant, et qui ne sera peut-être, dans votre temps psychologique, plus la bonne, d’ici quelques temps, comme si les choses se transformaient sans cesse, comme si en permanence il vous était demandé de vous reconstruire, de vous restructurer.

 

Et voici que j’en viens aux structures, à ce que je vais appeler des structures. Votre monde est en train de se modifier temporellement, mais aussi de recevoir beaucoup de nouvelles énergies. Vous en avez entendu parler, vous n’entendez parler que de cela, de ces grands changements, de ces grandes possibilités, de ce nouveau paradigme, voici des termes qui souvent sont évoqués à travers différents canaux sur ce monde.

 

Les structures sont à la fois physiques et temporelles, commençons d’abord par votre structuration physique. Il est important de comprendre que votre physique est en train de se modifier, que votre ADN, que votre encodage énergétique devient de plus en plus souple à votre volonté. Vous voyez bien sûr et vous continuerez à voir de nouvelles sciences vous expliquer à quel point vos gènes sont beaucoup plus malléables que vous ne pouvez le concevoir aujourd’hui, le croire ou certains diraient le savoir. Il est important que vous reveniez en arrière sur la définition d’immuabilité, voilà le terme que je vais employer, sur le fait que quelque chose soit pour vous obligatoire parce que inscrit dans vos gènes, alors que la vérité c’est que vous avez activé l’inscription d’un des possibles dans votre structure énergétique, et que cette inscription dans votre structure énergétique, dans une sorte de grille de codes, une grille de programmes, c’est cette grille elle-même qui vient ensuite informer vos gènes de l’activation ou d’une désactivation de l’un d’entre eux, et d’un de vos  potentiels, mais vos potentiels sont très grands, très puissants, je cherchais le terme adéquat, puissant est sans doute le mot adéquat ici pour dire à quel point la force, dont vous pouvez aujourd’hui faire preuve, dans votre exercice mental, dans votre exercice donc d’interprétation de ce monde.

 

C’est cela que j’entends par le mental, vous pouvez faire cela avec force et votre mental peut imposer à ce monde de se modifier désormais. Vous n’êtes plus là à subir le monde, mais vous pouvez donc, dans ces nouvelles structures, dans ces nouveaux encodages, dans ces nouvelles informations, encoder, refaire, refabriquer ce monde, le remodeler à la volonté du Père qui est aussi la vôtre. Autrement dit, si vous infusez votre corps de lumière, je cherche une allégorie pour vous parler de cela : imaginez que vous receviez une source d’information et que vous soyez des ordinateurs, les ordinateurs comprennent cela, imaginez donc que vous receviez l’information, en votre conscience, dans ces ordinateurs conscients, que de nouveaux programmes sont disponibles, mais que non seulement ces nouveaux programmes ne sont pas payants, qu’ils ne sont pas à télécharger, mais qu’en fait vous les avez déjà téléchargés à l’intérieur de vous et que ces programmes sont déjà disponibles à l’intérieur de vous.

 

Alors, vous voyez sur l’écran de votre mental, pour garder cette analogie, vous voyez de nouvelles icônes, de nouvelles interprétations, peut-être de nouvelles couleurs, peut-être de nouvelles dispositions d’écran, donc des nouvelles dispositions de pensées, de nouveaux possibles, l’impression que d’autres choix sont possibles. Tout cela ça vient en vous n’est-ce pas et cela creuse actuellement tout cela, cela vient creuser votre énergie puisque vous sentez qu’autre chose est possible, vous sentez que vous pouvez vous sortir d’une situation, où ceux qui vous ont dirigés, volontairement, vous ont mis, pour aller dans une situation qui serait celle de votre choix, celle qui irait mieux avec votre volonté. Vous sentez que cela est possible mais vous ne savez pas quel déclic enclencher, comment activer ces nouveaux programmes ?.

 

Eh bien je vous ai donné une partie de la réponse, il s’agit vraiment ici de recevoir l’énergie Divine, parce qu’une fois que le Père Céleste vous aura dit que vous avez reçu ces nouveaux programmes, vous les verrez, et vous saurez instinctivement, globalement, comment les utiliser. Alors il s’agit de comprendre que dans ces nouvelles structures du corps, donc qui signifie aussi que vous allez avoir de plus en plus de possibilités d’auto- guérison, de possibilités de modification du corps, de possibilités d’extension de vos corps d’énergie aussi, cela fait partie des nouvelles structures. Vous avez aussi une structure qui est l’ancienne structure de la Sainte Trinité, le Père, le Fils et le Saint Esprit, comme vous avez l’habitude de le dire, cette structure-là est beaucoup plus réduite aujourd’hui, et en fait ces entités, ces énergies sont très très proches, donc vous aurez des accès de plus en plus facilités dans le temps, dans ce temps accéléré, à ce que peut être le Saint Esprit, ou votre propre Divinité.

 

Alors bien sûr, dans ce type d’énergie arrive le : comment me connecter à ma Divinité ?.

 

Là aussi des techniques vont arriver qui vont vous permettre de lâcher le mental, des techniques vont arriver qui vont vous permettre de recevoir plus d’énergie, mais globalement la clef est dans une structure que vous connaissez depuis toujours. Cette structure c’est le moment présent, c’est ce fameux ici et maintenant, mais il s’agit dans ce ici et maintenant, de cesser de croire, de cesser de savoir, de cesser de comprendre, c’est-à-dire de vous mettre dans un état que certains vont appeler la vacuité, la réception, vous mettre dans un état où vous acceptez de recevoir toutes informations, même totalement contradictoires à tout ce que vous avez cru croire, savoir ou comprendre auparavant, et d’accepter de vous dire que ce que vous allez recevoir pourrait bien être les règles du nouveau monde en train de se construire, dans une nouvelle structure. Comme si votre âme avait été téléchargée dans un nouveau corps dont vous n’avez pas encore réellement, pour ce corps et ce monde, manifestés le mode d’emploi, mais que celui-ci maintenant, dans cette version de vos corps, vous parvenait.

 

Vous allez commencer par comprendre à quel point l’usine chimique de votre corps répond, au moment présent, à celui qui s’aligne à la structure d’un corps parfait. Cette structure du corps parfait, elle existe, j’entends cela parce que certains posent ici et maintenant la question de la guérison.

 

Cette question implique de faire rentrer le corps physique dans sa structure originelle, dans sa matrice, dans son espace originel. Celui-ci est totalement pur, ne contient aucune information erronée par une éducation erronée, il contient toute l’information pure de sa propre régénération, de sa propre construction.

Vous avez appris à passer de l’état de bébé à celui d’adulte, mais comprenez que votre corps sait encore fabriquer des cellules, il sait encore vous faire grandir, il sait encore se régénérer, il sait encore se refabriquer. Jusqu’à présent vos sciences continuent à vous dire : « non, arrivé à un certain âge tel organe ne pousse plus, telle conception ne bouge plus, cela ne bouge plus, vous ne pouvez plus », comme si vous alliez sans cesse en régressant et que c’était une loi immuable. Elle n’est pas immuable, elle est génétiquement écrite et encodée à l’intérieur de vous et il existe un codage qui peut vous permettre d’accéder à votre toute puissance auto-réparatrice.

 

Ici j’interviens en tant qu’archange Uriel pour vous dire que moi, ce n’est pas un moi individuel qui parle ici, mais que l’énergie qui m’est prêtée peut vous permettre d’accéder aussi à ce champ parfait dans votre corps. Autrement dit, en m’invoquant à vos côtés, en invoquant l’archange Uriel à vos côtés, comme vous aimez à m’appeler, vous invoquez dans votre corps une structure ou des structures parfaites, parce que c’est la première chose que je fais en venant vers vous, c’est de restructurer ce qui va vous permettre de construire un nouveau futur, de nouveaux projets, mais des projets qui seront plus alignés avec votre propre structure énergétique, avec votre propre espace. La structure c’est aussi un petit peu aussi tout ce que vous avez mis dans des classeurs mentaux comme étant la vérité.

Là aussi encore une fois, si vous voulez connaître une vérité bien plus grande, alors cessez de croire que vous avez la vérité, mais comprenez que vous ne faites que traverser une vérité, et qu’il existe en fait une multitude de vérités, qui deviendront une multitude de possibles et qui vous permettront de dépasser chacun et chacune de vos limites, ou de vos corps mêmes, parce que votre esprit peut vagabonder au-delà de ce corps, parce que cette possibilité que vous appelez le voyage astral ou le voyage de conscience, elle va s’étendre avec les vibrations actuelles de la planète, elle va s’étendre dans les mois qui viennent et il y aura de plus en plus de personnes qui vont vous parler de ces phénomènes.

Ce ne sera pas une mode, ce sera un fait. Mais, imaginez un monde où de plus en plus de gens s’aperçoivent qu’ils ne sont pas le corps, et que le corps n’est qu’une structure d’accueil, qui mérite toute votre attention certes, mais pas toute l’attention, puisqu’elle n’est pas vraiment ce qui va vous survivre, elle n’est pas vraiment ce qui diffuse toute votre énergie. C’est ce point de lumière, ce point d’amour en vous, vivant et vibrant que vous êtes qui, lui, permet à cette structure d’avancer.

 

Alors voilà que toutes ces nouvelles structures, toutes ces nouvelles fondations sont déjà arrivées dans votre monde, sont déjà arrivées dans votre espace. Pour vous y connecter, il faut vous connecter à votre Dieu intérieur. Ceci se produit dans le moment présent, en essayant, dans un premier temps, puis en réussissant ensuite, à créer en vous un espace vide, mais je vais remplacer le mot vide pour les occidentaux, par un espace d’acceptation totale de l’information qui peut vous traverser, de ne pas chercher à filtrer, à comprendre, à savoir, mais de simplement vous positionner en position de réception, assis, couchés, les mains vers le haut ou pas, peu importe la position physique, mais vraiment d’être là, prêts à recevoir ces belles énergies du moment, ces belles énergies de ce mois.

Bien sûr il nous a fallu les mois précédents, ces deux derniers mois que vous venez de vivre, il nous a fallu un petit peu balayer, nettoyer vos anciennes structures pour permettre aux nouvelles de voir le jour, d’être mises en avant. Ces nouvelles structures étaient déjà là, nous l’avons déjà évoqué, mais d’autant mieux que les anciennes qui grippaient un peu le moteur  ne marchent plus. Donc quand vous entendez en vous : cela ne marche plus, je n’y arrive plus, je ne comprends plus, c’est que vous n’utilisez plus les bons moyens, et qu’il va falloir arrêter d’utiliser vos anciennes méthodes et de trouver des méthodes plus innovantes va vous permettre de recevoir des méthodes plus innovantes pour vous.

 

Alors une des clefs est évidemment l’amour, puisque si vous êtes ouverts à l’amour, et Marie a exploité cela dans un autre message, quand vous êtes ouverts à l’amour, vous êtes ouverts aux messages Divins, vous êtes ouverts aux messages de Dieu. Alors c’est quoi aimer ? C’est quoi être dans la tendresse, pour utiliser les mots de Marie ? Eh bien c’est simplement s’accueillir soi, avoir préparé l’église intérieure de son corps pour recevoir le grand maître de ce corps, le créateur lui-même, ne pas s’en sentir indigne, il va dans chacune de ses églises, dans chacun de ses corps. Laissez cette lumière vous traverser, comprendre que vous devrez peut-être pendant un moment j’allais dire baisser la tête, c’est-à-dire vous sentir très très humbles par rapport à tout ce que vous avez pensé savoir, et vous permettre d’accéder à une connaissance beaucoup plus grande, beaucoup plus large, beaucoup plus vraie, beaucoup moins combative, puisque vous allez vous apercevoir que toutes ces nouvelles structures fonctionnent sans combat.

 

Ce n’est pas un « gagne quand l’autre perd » ici, c’est tout le monde gagne ensemble parce que chacun trouve sa place. Cela c’est dans la structure mondiale qui s’est installée, la grille a été reconstituée, donc une structure mondiale existe, chacun y est à sa place. Le dysfonctionnement actuel du monde vient du fait que vous allez encore considérer qu’il existe par exemple un tiers monde, un monde qui ne mériterait pas, ou qui n’aura pas, ou qui n’a pas accès à tout ce que vous pouvez avoir vous-mêmes. Mais ce n’est pas vrai, c’est à vous de récréer cet équilibre et cela serait relativement simple.

 

De toute façon des structures vont s’imposer pour cela, tout le monde ici a sa place dans ce champ d’expérience, tout le monde a sa place, et tout ceux qui aujourd’hui sont inutilement enfermés ont leur place aussi, dans cette histoire-là, dans cette espace-là. Il s’agit de libérer la porte à ceux que vous avez rejetés, simplement parce qu’ils ne pensaient pas comme vous. Il ne s’agit pas de penser comme eux, mais de leur permettre de penser autrement. Vous savez, une des structures a été décrite par Sananda lui-même, Maître Jésus comme vous l’appelez, quand il a dit : « ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fasse ». Mais si un être extérieur ne fait de mal à personne, mais développe des idées qui ne sont pas les vôtres, laissez faire. Encore une fois tout a sa place, tout a sa place. Le bleu refusera d’être du rouge, et pourtant le rouge a sa place, le bleu a sa place, ils peuvent parfois se mélanger, et j’insiste en disant tout a sa place, parce que dans le fait d’intégrer sa structure énergétique la plus puissante, la plus vibrante, il y a aussi le fait de laisser chacun accéder à cela, et de ne pas décider de qui a accès à cela.

Vous y avez tous accès, pour peu que vous soyez dans le moment présent à l’écoute d’une Divinité, et dans le relâchement de ce que vous pensez savoir, comprendre ou croire. Les 3 mots clefs : croire, savoir, comprendre. C’est cela qu’il faut lâcher, vous n’avez pas à croire, vous n’avez pas à savoir, vous n’avez pas à comprendre. En fait vous pouvez être infusés de l’information de manière directe, ici, maintenant, comprendre et déjà un processus lent qui appartient au corps et qui appartient au passé. Alors vous ferez, puis vous comprendrez, après, ce qui est en train de se passer. Vous pourrez le décortiquer mais vous ne pourrez pas nier un phénomène qui vous aura traversé, qui aura sa réalité.

 

Si chacun d’entre vous voyait dès maintenant ses guides, pourriez-vous douter qu’ils existent ? Vous chercheriez alors, après, à communiquer consciemment avec eux, mais vous ne douteriez pas de leur présence. Alors que quand vous cherchez à comprendre parfois qui ils sont, comment ils fonctionnent etc, en fait vous êtes déjà dans une structure inverse puisque vous avez déjà défini ce qu’ils devaient être pour vous, défini quelles visions ils devaient avoir, mais accordez-vous toutes visions. Vos guides peuvent se présenter à vous sous forme de lumière, sous forme d’informations, sous forme d’êtres bien vivants. Mais décider à l’avance de ce que cela doit être, eh bien c’est un petit peu comme si vous aviez confié les clefs de votre maison à un enfant de 6 ans, convaincu de savoir gérer tout, tout seul.

Je ne suis pas en train de dire que vous êtes inconscients ou que vous êtes des imbéciles, absolument pas, vous êtes des êtres Divins et dans l’amour, et vous faites tout ce que vous pouvez pour avancer sur ce monde, mais à force de prendre la main sur vous, les différents pouvoirs extérieurs à vous ont fini par vous dédouaner de votre propre capacité à créer et à savoir. Ils ont décidé de ce qu’était savoir, de comment vous deviez savoir et de ce que vous pourriez faire de ce savoir. Mais vous n’avez plus à les laisser décider.

Vous pouvez laisser ces structures exister, encore une fois il ne s’agit pas de jeter ou d’enfermer quoi que ce soit. Cette structure continuera à exister, l’apprentissage, les écoles continueront à exister, mais elles vont se modifier, et puis vous de votre côté, vous pouvez, dès maintenant, à l’âge adulte, à nouveau recevoir des connaissances de manières différentes, par ce téléchargement, comme je l’ai évoqué toute à l’heure, par le fait de recevoir cette information. Je vous ai donné la clef : le moment présent, l’ouverture du cœur et de l’esprit, et puis aussi le fait de se dire, quelque part, sans que cela vienne heurter votre conscience : je ne sais rien, je ne comprends rien, et je ne crois en rien, mais j’accepte de recevoir de toi le Père de lumière, le Père d’amour que tu es, toute information qui m’élève, qui m’amène à ma plus haute vibration, car c’est cela que je désire. Le mot désir est presque de trop puisqu’il s’agit de ne pas désirer, mais ce n’est pas grave, prononcez-le quand même, cela sera compris de la Source. Laissez-vous infuser ensuite de l’énergie, permettez-vous de recevoir l’énergie, cette énergie est pleine d’information, alors vous ressentirez l’énergie, et pour savoir si cette communication s’est correctement passée vous ressentirez cette énergie. Votre corps va vibrer, va bouger, va peut-être grincer ou être dans une extase, peu importe l’expression et la forme que celui-ci va employer. Mais vous savez cela, quand une information vous infuse, certains d’entre vous, au moment de recevoir une intuition ou quand quelque chose est vrai, se mettent à frissonner, à grelotter ou à bouger et ils savent très bien que ce signe dans leur corps signifie c’est vrai, cela bouge, c’est vivant, cela a une résonnance. Mais cela, c’est déjà une capacité à recevoir cette information, ces nouvelles structures. Peu importe que vous fassiez les choses différemment des autres, observez le résultat pour vous, voyez ce que cela donne.

 

Dans ce temps particulier, accéléré, chacune de vos pensées prend encore plus d’importance, alors je vous invite à la paix, je vous invite, c’est une invitation, à la communauté, à vous réunir de plus en plus autour de thématiques qui vous portent, qui portent votre cœur vers l’ouverture à l’autre. Alors que vous vous demandez si votre proche va réussir, si votre mari va guérir, posez-vous d’abord cette question : est-ce que je suis relié à la lumière quand je dis cela ? Pour qui est-ce que je veux cela, pour lui ou pour moi ? Parce qu’il va falloir, dans ces nouvelles structures, cesser d’être égoïstes, ne pas se dire : je voudrais qu’il aille mieux, parce que s’il va mieux je n’aurai plus à m’occuper de lui, ou ne pas se dire : je souhaiterais qu’il ait son examen ou son concours, parce que s’il a cet examen ou ce concours je n’aurai plus à m’occuper de cela et à me stresser, m’angoisser pour cela. Mais là vous ne pouvez pas aider l’autre, vous ne ferez jamais avancer cet autre, tant que vous travaillerez pour vous et pas pour l’autre. Alors bien sûr « c’est bien pour lui » diriez-vous, mais non il faut que cela soit vraiment bien pour lui, peu importe les conséquences pour vous dans un premier temps. C’est-à-dire qu’il y a une sorte d’ouverture à l’altruisme, qui est demandé dans ces structures, le fait de donner sans avoir le besoin ou la nécessité de recevoir. Cela se fait naturellement de recevoir, mais ce n’est pas quelque chose qui est intentionnel au départ, c’est une résultante. Je lui ai donné il m’a rendu, génial. Je lui ai donné, il ne m’a rien rendu, génial. Parce que ce que je voulais c’est donner. Et quand vous décidez de dire : voilà peu importe ce qui va se passer pour mon proche qui est malade, moi je vais l’accompagner, je vais être là, peu importe ce qui se passe, je serai là, cela c’est de l’amour, et cela c’est guérisseur, cela c’est de la tendresse et cela va ramener tous les potentiels d’énergie à cet être là, et lorsque vous direz à votre enfant : peu importe ce qui t’arrive, sache une chose, je serai là, quoi qu’il arrive, là aussi vous obtiendrez pour lui de très bons résultats, et vous allez aller vers ce qu’il y a de plus positif pour lui, mais n’en doutez pas. Quoi que soit la suite des événements, ils seront totalement positifs pour lui et pour vous, mais vivre dans la crainte pour l’autre ce n’est pas l’aimer, vivre dans la peur pour l’autre ce n’est pas l’aimer, et c’est l’amour qui guérit, et c’est l’amour qui permet d’accéder à ces structures. On vous l’a toujours dit, l’amour est la clef. Ce n’est pas juste un mot, c’est une attitude, ce sont des faits. Ils ne sont pas toujours évidents dans un monde duel, je ne suis pas dupe de cela. J’observe l’humanité depuis des milliers d’années, et je vois bien à quel point vous êtes, même dans ce monde moderne, finalement plus oppressés que vous ne pouviez l’être dans ce que vous avez appelé le Moyen-Age. L’oppression que vous vivez n’est pas au moment où les envahisseurs arrivent, n’est pas au moment où le prince, le roi, l’évêque ou peu importe, arrivent. Vous êtes en pression permanente. C’est aussi une résultante de ce temps accéléré, mais c’est aussi une poussée à changer, une poussée à réagir, à être différents, à agir plutôt qu’à réagir d’ailleurs.

 

De nouveaux concepts, les enfants qui arrivent, la nouvelle génération, ont déjà les clefs pour cela, et les clefs ne sont pas que technologiques. Les clefs sont structurelles encore une fois, excusez-moi d’utiliser ce mot ce soir mais j’y tenais particulièrement. Les clefs elles sont dans ce qui relie, vous savez une structure c’est un peu comme une chaîne, chaque maillon est important, c’est un peu comme une forme géométrique, chaque trait est important, chaque croisement est important. Donc c’est lorsque l’humain, l’humanité, cessera de considérer que lui seul, ou alors tout, est important, parce que ce sont les deux qui sont vrais, à ce moment-là vous serez dans une ouverture d’énergie. Quand vous dites : je fais tout pour les autres, vous vous oubliez, vous vous perdez, quand vous dites : je fais tout pour moi, vous vous oubliez aussi et vous vous perdez aussi, mais quand vous dites : nous allons, pour nous tous, mais que vous ne vous oubliez pas, vous rentrez dans une structure immense aujourd’hui, dans une structure faite de 7,5 milliards, 8 milliards d’individus qui sont tous inter reliés, connectés entre eux, depuis toujours, mais qui en prennent conscience maintenant, donc qui peuvent accéder à l’aide de chacun de ses frères, de chacune de ses sœurs .

 

Dans les structures, il existe aussi des objets, aujourd’hui, qui vont venir à votre rescousse, ces formes que vous avez appelées les solides de Platon, mais il y en a d’autres, qui peuvent tout à fait activer en vous des programmes, améliorer votre énergie, améliorer votre quotidien, parce qu’elles résonnent à la structure de quelque chose de parfait, quand je dis de parfait, c’est-à-dire de quelque chose qui n’a été informé que par la Divinité et pas par un enseignement. Les formes que vous trouvez inanimées sont en fait des batteries d’énergie, et chacune d’entre elles diffusent une énergie différente. Certaines vont réagir avec le feu, d’autres avec la terre, d’autres avec l’eau, d’autres avec l’air, d’autres avec l’éther, d’autres avec l’Univers, mais peu importe. Il s’agit ici de comprendre, par exemple, faites cet exercice maintenant, que rien qu’en pensant à un pentagone, juste à un pentagone, 5 faces, 5 traits qui se relient dans votre conscience, rien qu’en pensant à cela, vous êtes déjà en train d’activer la porte de l’Univers, une nouvelle porte de conscience. C’est un chiffre qui va résonner beaucoup dans les années qui viennent ce 5, parce qu’il permet de s’ouvrir aux multivers, et qu’il est une des clefs permettant d’accéder à d’autres espaces et à d’autres temps. C’est une forme très efficace pour cela. Le triangle est une forme qui diffuse l’énergie, le cercle une structure qui protège l’énergie, le carré le cube est une structure qui permet de rendre les choses cohérentes, de les matérialiser. Chaque forme que vous appelez simple, chaque structure simple a sa propre fonction, et elles s’harmonisent naturellement dans la nature ces fonctions, sous formes d’équations, sous formes de mathématiques, et vous n’en voyez sans doute pas la forme d’origine, mais tout est là. Rien n’a jamais dépassé ces formes structurelles, originelles.

 

Vos mathématiques obéissent à une loi naturelle en fait, vos nombres que vous appelez premiers, font partie de toutes les structures. Des suites particulières de nombres premiers vous permettent d’accéder à des champs de conscience, là aussi. Je ne suis pas venu faire un cours de structure non plus, encore une fois, mais vraiment vous dire à quel point tout va prendre un nouveau sens dans l’époque où vous êtes  là, maintenant, mais que cela commence par vous, par le fait, vous-mêmes, pour vous-mêmes, si vous le souhaitez, de changer en acceptant de nouvelles règles, et j’ai bien insisté sur le fait que je ne suis pas en train de dire d’accepter de nouvelles technologies absolument, mais d’accepter de nouvelles règles sociétales, des nouvelles règles d’exercices, d’échanges, de collaborations, de structurations en ashram, j’allais employer ce mot parce que je suis souvent en Inde, mais vraiment, sans créer de chose qui soit, j’allais dire… quel mot allais-je dire d’ailleurs… sans doute quelque chose qui ressemblait à babacool, si j’utilise cette conscience. Il s’agit vraiment de faire des choses très concrètes, de créer des communautés concrètes, des échanges concrets, cela commence dans votre monde.

 

Des nouvelles structures se rejoignent partout sur le monde avec une même volonté, ce n’est jamais qu’une forme d’association quelque part, ce qui est dit ici. Mais vous allez voir que vous allez pouvoir vous rendre libres et autonomes. Bien sûr les structures existantes actuellement vont résister à cela, mais elles ne vont pas résister très longtemps, parce que peut-être que des frères galactiques pourraient venir expliquer à quel point cela existe ailleurs depuis très longtemps, et sans doute recevrez-vous de plus en plus de messages, expliquant comment d’autres sociétés, j’allais dire plus modernes, finalement arrivent avec moins de technologies et plus de compréhension de l’humanité, de la nature, et du naturel, à intégrer ce naturel à des structures énergétiques, et finalement à remplacer la technologie par une technologie qu’on va appeler une technologie naturelle. Vous allez vous apercevoir que certains de ce que vous appelez des vaisseaux, des structures galactiques, sont en fait des êtres vivants, comme des cyborgs conjoints entre des éléments fabriqués et des éléments naturels qui communiquent entre eux. Parce que c’est pareil, pourquoi voulez-vous enlever la vie des atomes structurés ? Je vais très loin là, sans doute, je ris parce que Sylvain est en train de me dire : tu fais un cours de deuxième année Uriel, c’est pour rire, mais effectivement oui je pourrais dire cela, parce que je suis en train de vous dire que toutes les structures dont je parle, vont vous permettre aussi, non seulement de communiquer avec la guidance, non seulement de communiquer avec des espaces, avec votre corps, avec votre conscience ou d’autres consciences, mais aussi de communiquer avec ce que vous appelez aujourd’hui des objets, et d’aller travailler, d’aller chercher des mémoires dans ces objets, ou d’en inscrire vous-mêmes, et les potentialiser ces objets, c’est-à-dire amener une nouvelle possibilité dans ces objets. Je suis sans doute, j’allais dire, un peu en avance sur mon temps, un peu en avance sur l’espace qui est le vôtre aujourd’hui, quand je dis cela, mais peu importe, c’était important pour moi de vous le dire. En accédant à ces nouvelles informations, en vous permettant de recevoir ces informations, retenez ceci : vous allez vers des processus d’auto guérison du corps, vers des processus d’auto guérison de la conscience, vers des processus d’auto guérison de la société, parce que vous aurez de nouvelles idées, puis vous les développerez, puis vous créerez des réseaux structurés qui n’auront pas comme seul but l’argent, mais comme seul but l’objectif commun de s’accroître. Bien sûr certains diront l’argent est le moyen, mais que feriez-vous si demain l’argent n’était plus un moyen ou qu’il n’était plus disponible ?  Je vous demande d’agir comme si cela était une vérité, d’agir comme si cette structure n’était pas, entre guillemets, indispensable, de mentaliser les choses comme si tout cela était déjà là, comme si tous les échanges étaient possibles, comme si tout cela n’était qu’une ancienne règle, un ancien moyen qui ne valait pas plus que des pièces en pierre, comme vous en aviez dans une de vos époques. J’ai connu quelques personnes qui s’échangeaient des pièces en argile. Que valait cet argent ? Beaucoup pour eux, mais pour vous aujourd’hui rien. Que vaut votre argent aujourd’hui, beaucoup, mais rien aussi dans quelque temps. Cela semblera assez, vous verrez, moyenâgeux, mais commencez déjà par les concepts, commencez par les idées. Si vous le voulez, si vous le désirez, ce champ des possibles est là, il est présent, cela n’est pas une promesse, c’est un fait, présent, ce n’est pas un futur que je vous promets, c’est une possibilité, ici et maintenant.

 

Alors nous anges et archanges et autres êtres de lumière, avec les maîtres d’ascension qui ont un petit peu gouverné votre planète jusque-là, nous avons l’intention de nous présenter à vous de plus en plus puissamment, de plus en plus visiblement, pour renforcer votre foi, pour renforcer votre croyance dans le fait qu’il existe un monde invisible et qu’en fait, vous ne pouvez plus vous contenter du visible.

 

Dans certaines civilisations existent ce que vous appelleriez des conseils des sages qui en fait sont des êtres qui viennent se réunir avec nous, pour prendre des décisions et discuter un peu, parce que nous avons d’autres visions du monde, nous vivons avec plus de recul. Nous n’avons pas une vision absolue de l’avenir, sachez qu’il appartient à l’être, dans votre dimension, de créer ses choix, de créer ses espaces, mais nous connaissons tous les potentiels. C’est-à-dire que nous savons absolument de quoi vous êtes capables, et c’est mon rôle à moi, notamment, d’aller vous amener vers ce dont vous êtes capables, vers votre plus grand potentiel  diraient certains, vers votre potentiel le plus vibrant, le plus puissant, le plus énergique, de vous apporter les outils, les aides, les contacts nécessaires pour cela, peu importe comment nous faisons, parce que ce que nous faisons, vous le ferez bientôt. Il n’est aucun miracle qui ne soit ou qui ne sera impossible. Mais posez votre pensée, posez vos réflexions, posez votre mental vers ce qui est positif, vers ce qui marche, vers ces miracles, vers cette réalité du miracle, parce que cela va vous permettre de l’engendrer, et d’arrêter d’imaginer que c’est impossible, et de comprendre qu’il ne s’agit que d’un des possibles. Un choix de réalité ne prévaut pas sur un autre, mais vous pouvez tout de même choisir une réalité. Alors petit à petit vos dirigeants, quand ils vont voir un peuple qui choisit différemment, vont lui redonner le pouvoir, parce que certains vous l’ont enlevé consciemment, pensant que cela allait être n’importe quoi, pour utiliser leurs termes, mais petit à petit ce pouvoir sera redonné au peuple. Ces pouvoirs de choix, ces pouvoirs sociétaux, structurels encore une fois, vous seront redonnés, mais il vous appartient de montrer ce dont vous êtes capables, sans être en dehors des lois existantes, mais parallèlement à ces idées là en développer des plus grandes, j’allais dire des plus intelligentes, plus ouvertes dans l’unicité, dans la collaboration. J’entends parfaitement que cela puisse paraître un peu flou dans les existences actuelles, mais souvenez-vous, j’ai commencé mon discours en vous disant que ce monde peut vous paraître chaotique, mais c’est bien parce que toutes ses anciennes structures sont en train de s’écrouler, et ses anciennes structures, dans les derniers mois et encore un peu maintenant, sont en train de s’écrouler en vous aussi. Donc ne vous sentez pas dépressifs, puisqu’en fait vous êtes en train d’enlever la pression de ces anciennes structures, et vous vous préparez aux nouvelles. Elles vont vous tomber dessus comme de la pluie de toute façon, mais vous pouvez un petit peu accélérer le mouvement en accélérant votre capacité à être dans le moment présent, alignés à votre conscience supérieure, sans vouloir comprendre, savoir, ou croire.

 

C’est cet exercice là qui va sans doute demander, j’allais dire, un certain travail. C’est cette réception pure, celle qu’ont les enfants : heureux les pauvres d’esprit ils verront Dieu, heureux les enfants, le royaume des Cieux leur appartient. Ce sont des phrases que vous avez entendues de la part de Sananda, ou ce sont des phrases qu’on lui a prêtées, il s’agit bien ici, dans ces paraphrases en fait, de dire à quel point celui qui ne cherche pas à trop structurer ou à trop comprendre, peut en fait recevoir un royaume bien plus grand que celui dans lequel il vit, donc être ce porteur de l’amour, de l’énergie, de la lumière, de l’information qui le compose. Car vous avancez vraiment dans ce monde d’information, de lumière, et d’énergie. Alors en faisant cela, en pratiquant cela régulièrement à travers différents exercices que nous vous proposons tranquillement, doucement, nous et d’autres, vous pourrez vous ouvrir à ces champs des possibles, vous pourrez vous ouvrir à ces espaces.

 

Aujourd’hui j’ai été un peu long sur un des premiers exercices, sans doute, qu’on pourrait appeler la structure du temps, en comprenant que dans le moment présent, en dehors de tout savoir, de toute croyance, et de toute connaissance, en fait vous pouviez être infusés de tout ce que vous rejetez, c’est-à-dire de tous ces savoirs, de toutes ces croyances et de toutes ces connaissances, mais de manière totalement différente, en passant un petit peu à travers la conscience pour d’abord aller s’infuser dans le corps, puis revenir à la conscience, après. Après avoir vu, après avoir fait, après avoir compris, sans savoir. Un peu comme si la magie rentrait dans votre monde, mais c’est cela que vous êtes en train de vivre, une ère magique, qui de toute façon, j’insiste, viendra. C’est déjà là. Chacune de ces gouttes de lumière est déjà en train d’arriver. Observez-les, soyez attentifs à ces nouvelles informations, soyez attentifs à ces nouveaux médias qui apparaissent et qui vont vous donner de nouvelles informations, plus positives, plus posées, plus ouvertes sur un nouveau monde, et alors vous ferez partie de cette nouvelle ouverture et de ce nouveau monde. C’est la proposition que nous vous faisons, ici et maintenant.

 

Je vous remercie énormément, sincèrement, profondément de tout l’amour que j’ai ressenti de votre part, et de tout l’amour que vous me permettez de vous donner, ici et maintenant. Merci de votre écoute dans ce discours, merci de ce temps passé ensemble dans cette salle structurelle entre nous, en dehors du temps.

 

DISPONIBLE ICI

SYLVAIN DIDELOT

Mon site web: http://sylvaindidelot.com/

N’hésitez pas à communiquer avec moi !

Me contacter <==> Mes Chroniques

Retrouvez les chroniques de Sylvain Didelot sur la Presse Galactique

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur:

Précédent
Suivant