Précédent
Suivant

par Anne-Marie Cutino

Le Soleil entre en Balance le 23 septembre 2018 à 1h55 UT soit 3h55 pour la France.

Nous entamons donc le dernier trimestre de l’année 2018 pour entrer dans cette belle saison de l’automne où la nature nous enchante de ses couleurs chaudes, or et ambre.

A l’équinoxe le jour et la nuit sont de durée égale puis progressivement les nuits seront plus longues que les jours. La terre et la végétation entrent en sommeil, les graines n’ont plus de vie active.

Pour nous, Être humain, c’est une bonne période pour nous introspecter, faire le bilan de ce que nous avons entrepris et accompli depuis le printemps, nous interroger sur ce qui est bon pour soi, quels sont nos envies, nos désirs, nos points forts et nos points faibles, ce que nous souhaitons conserver ou ce qui ne nous est plus utile… Permettons-nous aussi de digérer les évènements et les émotions passés, cultivons la paix intérieure et le pardon.

Le temps est venu de passer dans l’autre sens la Porte que nous avons franchie lors de l’Équinoxe de printemps et d’accueillir de nouveau la Déesse qui viendra doucement nous guider dans le silence de la nuit.

Le Soleil termine son transit dans l’hémisphère personnel (du Bélier à la Vierge) pour entrer dans l’hémisphère collectif (de la Balance aux Poissons).

Dans ce signe, nous développons notre sociabilité, notre relationnel, nous nous ouvrons aux autres, on cherche à partager, à échanger, à dialoguer, à se lier, à s’associer. Domicile de Vénus, signe d’exaltation de Saturne, la Balance symbolise l’équilibre, l’harmonie, la justice, elle est sensible à la beauté, l’art, l’esthétisme. La Balance est tout en nuance mais peut se montrer hésitante, changeante, opportuniste. La Balance n’aime pas les conflits, prendre parti est difficile pour elle par peur de ne pas plaire, de décevoir, d’avoir à choisir. Elle recherche l’approbation de son entourage et peut avoir des difficultés à affirmer son individualité. Elle tente de trouver des compromis, cherche à rendre les relations humaines paisibles quoiqu’il puisse lui arriver, même inconsciemment, de provoquer des conflits, amener la discorde, ce qui lui permet ensuite de s’affirmer dans son rôle de négociateur, de médiateur. Elle sait également user voire abuser de son charme, de sa séduction, amadouer l’autre pour imposer ses idées, pour convaincre et parvenir à ses fins.

Sur la carte du ciel, on observe une figure en ailes de papillon, surmontée de deux triangles mineures.

Le Soleil conjoint à Mercure est en carré à Saturne et en trigone à Mars toujours conjoint au Nœud Sud et à la Lune Noire.

La Lune en Poissons est en trigone à Vénus, sextile à Saturne et à Uranus et applique à la conjonction à Neptune.

Vénus en Scorpion est dans sa zone de rétrogradation : elle rétrogradera du 5 octobre -10°R50 Scorpion au 16 novembre -25°D15 Balance.

Au moment de l’Equinoxe, Vénus est sextile à Saturne, trigone à Neptune, en opposition à Uranus, carré à Mars et à l’axe des Nœuds lunaires.

Deux jours plus tard, le 25, aura lieu la Pleine Lune de la lunaison Vierge, 2° axe Bélier-Balance, en carré à Saturne ; le Soleil sera trigone à Mars, la Lune en sextile.

On pourra observer que le 27 septembre, Mars, en marche directe, reviendra sur le degré de l’éclipse totale de Lune du 27 juillet dernier (4°45 Verseau – Mars était conjoint à la Lune) et sera de nouveau conjoint au Noeud Sud (Ketu, la queue du dragon). Il sera alors en trigone exact au Soleil mais aussi en carré à la Lune (venant tout juste d’entrer en Taureau) et à Uranus.

Faut-il s’attendre à  une activation ou réactivation d’un événement, d’une situation  (incendies, tremblements de terre, comportements violents, agressifs, souci de santé…) ?
Ou bien pourrions-nous assister à quelque chose qui se débloque, se termine, trouve une issue ?

En ce début d’automne, notre imagination, nos capacités intuitives, notre réceptivité, notre émotivité, devraient être au summum, facilitant l’expression de notre potentiel créatif.

On pourrait ressentir l’envie de se surpasser, d’entreprendre, d’initier mais aussi parallèlement, comme une crainte de s’affirmer, de parvenir à faire face aux défis, à surmonter les obstacles, ce qui fait qu’on peut douter ou se décourager très vite par manque de confiance en soi.

Nous pouvons également nous interroger sur nos motivations, sur ce qui nous conduit à agir de telle ou telle façon, comment fonctionnent nos instincts, sont-ils fiables, quelles sont les valeurs sur lesquelles nous basons notre conduite ?

Vénus est en aspect de carré décroissant à Mars et s’apprête à rétrograder. On cherche à donner un sens à nos actes, à nos comportements, à clarifier ce qu’on a à faire, on ressent comme un souci de perfection et d’éthique (article sur la rétrogradation de Vénus à venir).

Profitons des belles journées d’automne pour aller nous ressourcer dans la nature, marcher en forêt, admirer le paysage flamboyant riche en couleurs orangées, écouter le chant mélodieux des oiseaux, savourer les derniers rayons de soleil encore chauds, ramasser les châtaignes,  bref  retrouvons des joies simples qui nous reconnectent à notre enfant intérieur, à ses besoins, ses désirs.

Retrouver sa spontanéité, son entrain, sa curiosité

Manifester sa joie de vivre,

Exprimer sa créativité,

Se souvenir de ses rêves, de ce qu’il souhaitait devenir

Rester fidèle à ses valeurs

Sans critique, sans jugement,

Sans peur, sans culpabilité

Dans le respect et l’amour de soi

Se reconnecter aux valeurs du cœur

« L’enfant ne meurt jamais, chaque être humain, s’il n’a pas fait son travail spirituel, est un enfant déguisé en adulte. C’est merveilleux d’être un enfant quand on est enfant et c’est terrible qu’à cet âge on nous oblige à être adulte. Il est également terrible d’être enfant quand on est adulte. Mûrir, c’est mettre l’enfant à sa place, le laisser vivre en nous, non pas comme maître mais comme disciple. Il nous apporte l’étonnement quotidien, la pureté de l’attention, le jeu générateur mais en aucun cas il ne doit devenir tyran ». Alexandro Jodorowsky

Prochains articles à venir : 
– Rétrogradation de Vénus à l’automne 2018 : évoluer vers la meilleure version de soi
– Jupiter entre en Sagittaire : de nouveaux idéaux sociaux et spirituels pourraient-ils émerger ?

ANNE-MARIE CUTINO

Retrouvez les chroniques de Anne-Marie Cutino sur la Presse Galactique

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur:

Précédent
Suivant

LE REPLAY DE CE SÉMINAIRE EST DISPONIBLE À PRIX RÉDUIT