Précédent
Suivant

 

Extraits de Divulgation Cosmique: Saison 12 Ep.4 avec George Noory et Emery Smith

George Noory: Emery, quand on parle d’êtres interdimensionnels, de quoi parle-t-on?

Emery Smith: On parle en fait d’une race d’êtres qui ont des centaines d’années d’avance sur nous, qui ont déjà pu maîtriser comment changer leur forme. Ils peuvent réarranger leurs atomes et protons pour prendre toutes les formes et pouvoir voyager dans le temps et l’espace. Ils peuvent passer d’un corps de lumière à un corps en 3D. Ils peuvent changer leur fréquence à leur gré pour aller dans une autre dimension. Ils peuvent se synchroniser, se désynchroniser, se fondre dedans ou sortir de multiples dimensions. C’est en fait un être interdimensionnel.

George Noory: Sont-ils physiques, ou un peu comme des fantômes?

Emery Smith: Excellente question. Cette question revient souvent, car beaucoup de ces apparitions, et tout ça, les gens parlent de fantômes, ou disent qu’ils ont vu des fantômes, quand ce sont des êtres interdimensionnels.

 

L’aspect scientifique intéressant derrière ceci est que quand un tel être entre dans notre dimension, il relève des lois de notre réalité tridimensionnelle. Il doit donc prendre une forme. Mais n’oubliez pas : la lumière est une forme aussi. Elle peut être visualisée par nos cinq sens, ici, sur la planète Terre, ou dans le système solaire, de cet univers, dans cette dimension.

Donc, quand ils entrent, ils peuvent passer d’êtres de lumière à une forme de leur choix, ou rester sous une forme de lumière.

Beaucoup de témoignages qu’on lit dans les livres d’histoire, et dans le monde, sur ces apparitions fantomales, certaines sont des fantômes. Ce qui veut dire que si vous mourrez maintenant, vos photons seront toujours sur cette chaise pendant au moins 30 jours. Ce que je veux dire… les photons du patrimoine génétique de notre ADN, sont toujours là. Même si on se lève de nos chaises et qu’on revient le jour suivant, on aura toujours… notre énergie résiduelle sera toujours là.

George Noory: Comment ces êtres interdimensionnels, Emery, arrivent-ils à passer ici?

Emery Smith: On entend dire qu’ils se coulent dans les dimensions. Ils peuvent le faire, car ils sont autorisés à changer de forme, leur fréquence, le son avant la forme. En changeant de fréquence, et tout est fréquence, notre ADN. Tout autour de nous est une fréquence qui peut-être mesurée scientifiquement. Ils peuvent donc  vibrer, changer leur fréquence, et disparaître sur-le-champ, et ne plus être visibles, mais être toujours là sous une autre forme. C’est un système avancé de téléportation. Imaginez-le comme ça.

George Noory: Passent-ils par une porte ou un portail?

Emery Smith: Non, ils maîtrisent la capacité de vibrer à une seule vibration pour des dimensions différentes.

Il pourrait y avoir de nombreuses dimensions maintenant autour de nous, et comme ils peuvent changer leur fréquence, ils peuvent être ici maintenant. Le temps et l’espace n’existent pas. Partout dans le présent est maintenant et ici. Il ne faut donc pas des millions d’années -lumière pour venir ici. On parle d’êtres de dimension supérieure qui sont capables d’effectuer ce type de science.

Il existe certaines zones autour du globe qui peuvent s’ouvrir et où ces énergies des différentes dimensions correspondent parfois à la même fréquence et se chevauchent. Et quand ça arrive, ces portes, ces ouvertures vers d’autres dimensions, se créent.

Comme cette vieille expression en octobre, vers Halloween : « Les mondes se confondent presque ». Et ils permettent à ces créatures fantomales de passer et on peut aller voir sa famille. Et on parle alors de beaucoup de choses qui sont en lien avec la technologie extraterrestre et ces êtres dimensionnels. Et ça a aussi à voir avec ces différentes parties de la planète qui ont ces ouvertures tout le temps. Des choses peuvent se former. Ils peuvent ouvrir une porte, surtout les navettes aliens,

George Noory: Mais ces êtres interdimensionnels, sont-ils biologiques?

Emery Smith: Bien sûr, absolument. N’oubliez pas : son, lumière et forme. Ici, ils peuvent prendre une forme, ou plutôt rester dans leur forme de lumière. Ils décident sur quelles fréquences ils veulent vibrer ici, et comment ils veulent apparaître aux gens avec qui ils communiquent. Ils veulent peut-être le faire seulement par le son, et vous entendez des tonalités.

L’étude qu’on a menée avec d’autres êtres extraterrestres, c’est plus comme une tonalité, mais ils sont là. On ne les voit pas, mais on les entend.

George Noory: Il y a ces histoires et témoignages sur ces êtres interdimensionnels. Mais il semble toujours être seul. On entend jamais d’histoires où ils sont venus par 2, ou 10, ou 20. Pourquoi?

Emery Smith: Pas d’après mon expérience. Beaucoup de ces êtres interdimensionnels ont voyagé dans le temps et l’espace et ont réussi à ouvrir ce continuum espace-temps, et vous ne voyez qu’une lumière, comme une balle de ping-pong, et c’est en fait toute une civilisation…

Car la taille ne compte pas pour ces êtres interdimensionnels. On doit penser à la science et à la physique, derrière tout ça, à comment représenter ça, quand on éduque le public, à que rien n’a de taille en particulier, en fait, quand on parle de ces êtres, car ils peuvent transformer leur structure atomique en lumière. C’est ainsi depuis des millions d’années sur la Terre, et leur manière de communiquer s’effectue, comme je l’ai dit, par tonalités et fréquences, et aussi peut-être en se manifestant sous la forme d’un humain, et puis en nous aidant à avoir plus de technologies, et en nous donnant une idée sur comment nous améliorer.

George Noory: Interagit-on avec eux grâce à la technologie ou plutôt grâce à la conscience?

Emery Smith: La conscience est la base de toute communication et de toute la science derrière les créatures inter-et multidimensionnelles. Toutefois il existe des appareils sur lesquels ils travaillent pour détecter ces êtres et…

George Noory: Technologie de pointe?

Emery Smith: Très avancée, comme les détecteurs de lumière neutrino et les satellites détectant les subtils changement de la lumière.

Ces appareils nous permettent de voir ces êtres et leurs navettes quand ils sont dissimulés.

George Noory: Comme des lunettes de vision nocturne?

Emery Smith: Bien mieux ! Mais c’est aussi de la rétro-conception d’une capture extraterrestre.

George Noory: Les êtres interdimensionnels sont-ils différents des extraterrestres?

Emery Smith: Les êtres interdimensionnels sont des extraterrestres, un peu comme nous le sommes aussi génétiquement. La réponse à ça est donc qu’ils sont parmi les extraterrestres les plus avancés de notre dimension, ici dans notre société.

George Noory: A quel point son-ils évolués?

Emery Smith: Ce sont les plus évolués. Ils passent de forme… physique à la lumière. Ils voyagent n’importe où, n’importe quand, où ils veulent. Ce sont des êtres très matures et très conscients. Les gens qui voient des anges, je crois que ce sont des êtres interdimensionnels.

On est tous programmés depuis le premier jour. Beaucoup de gens grandissent dans des familles religieuses et lisent la Bible et des histoires sur les fées, les anges, les trolls et tout ça. La meilleure façon de le comprendre, c’est quand on ne croit pas à une autre race ou aux extraterrestres, quand on voit quelque chose comme ça, on le dira à notre façon, et notre esprit créera sa propre image et sa propre réponse à ça. Je crois qu’en fait, c’est comment expliquer ce magnifique être de lumière devant moi? Alors, bien sûr, c’est un ange. C’est ce que j’ ai appris en grandissant.

Si on n’existait pas, je ne crois pas qu’ils existeraient. La plupart de la génétique qu’on a testé sur beaucoup d’êtres ont un lien direct avec notre propre ADN humain. Pourquoi des êtres, 10 000, 100 000 ans plus avancés que nous, ont-ils notre ADN en eux? Même s’ils ont muté pendant des millions d’années, c’est comme un méli-mélo Georges, de la planète Terre. On a toutes ces races et tous ces continents.

George Noory: Et les espèces d’animaux.

Emery Smith: Oui, et les espèces, et nous tous agissant comme des humains et prospérant partout sur Terre et avec différents types de races qui s’entremêlent. Imaginez cela à l’échelle de l’Univers. Imaginez…

George Noory: Ca pourrait être formidable, si on pouvait l’exploiter.

Emery Smith: Puis les espèces animales, les mammifères et l’espèce humaine s’entremêlent, et on part parmi les étoiles dans les prochaines 1000 années, et on se mêle à d’autres êtres humanoïdes.

George Noory: Dans vos programmes, ont-ils pu d’une manière ou d’une autre, communiquer avec ces êtres interdimensionnels, que vous sachiez?

Emery Smith: J’ai travaillé avec des extraterrestres qui ont pu être interdimensionnels, mais ils avaient une forme. Et nombre d’entre eux communiquaient juste comme vous et moi, mais télépathiquement… La télépathie est un type de communication. C’est un type de langage qu’on doit apprendre quand on travaille dans ces projets avec ces êtres, car la télépathie se base sur votre fréquence et votre état émotionnel en tant qu’être humain. Donc si je suis de mauvaise humeur en entrant dans la salle d’opération, et que j’assiste un médecin et un extraterrestre, et que c’est une mauvaise journée et que je dis : « Bonjour », ça ressemble plus à « Bonjour » (Emery fait une mine énervée, agressive).. Vous voyez, ils captent l’émotion. on doit donc vider son esprit, et votre âme, avant d’entrer dans ces projets, au début de votre journée de travail, car ils captent tout. Ils sont comme dans votre esprit, car ils sont capables de savoir tout ce que vous savez déjà. Il n’y a pas de secret avec eux…

Source: https://www.gaia.com

Traduction intégrale sur: http://www.elishean.fr/

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur:

Précédent
Suivant