Extrait de BIDI entretiens de septembre 2018

Il n’y a pas de pratiques, il n’y a pas de phrases clés, l’accueil est une posture de la conscience, la conscience est manifestée et exprimée, il suffit simplement d’être tranquille, que cela concerne la douleur ou l’identification au corps, peu importe. Accueillir consiste simplement à se laisser traverser, sans rien arrêter, redevenir comme l’enfant, totalement immergé dans l’instant présent, sans autre but que de jouir de l’instant, quel que soit l’état du corps, comme je l’ai dit, ou du mental. Mais dès l’instant où tu veux ritualiser ou mettre en œuvre quoi que ce soit, tu n’es pas tranquille. C’est pour ça que j’insiste, dans cette notion d’accueil, en l’immobilité, dans un premier temps aussi bien du corps, que du silence des mots, intérieur comme extérieur, dans la vacuité, qui créera d’elle-même, cette Joie, rien de plus.

Quand il existe une pensée, des émotions, en particulier en ce qui concerne la colère, quelle qu’elle soit, la colère vient de la personne, rentrant en contact avec la Lumière qui est autour de chaque corps éphémère, cela entraînera ce qui a été nommé le feu par friction, qui débouchera sur le feu vibral et la cessation de toute perception. Et là la Joie émerge naturellement et spontanément. Vous n’avez rien à contrôler, rien à maîtriser, et de la même façon que vous vous laissez traverser, vous devez aussi accepter et laisser s’exprimer la colère, la douleur, tout ce qui concerne le corps et les émotions ne doit pas être réprimé, mais bien acquiescé là aussi.

Ceci permettra de vider ce sac de viande de ce qui le pollue. À ce moment-là, toutes les douleurs, quelles qu’elles soient, toutes les maladies, quelles qu’elles soient, ne pourront que s’effacer, car elles seront éclairées, par la Lumière que tu es. Tu ne peux pas appeler la Lumière, car aujourd’hui, cela met une distance entre toi qui est pure Lumière et la Lumière que tu envisages venant de quelque endroit de ton corps ou d’ailleurs.

C’est ainsi que vous vous retrouvez, c’est ainsi que vous vous reconnaissez et que vous comprenez en le vivant, que toute connaissance, toute expérience, aujourd’hui, ne sert plus à rien, si ce n’est à vous éloigner de la Vérité. Accepte, là aussi, ce principe, et vérifie par toi-même, par l’expérience, que cela est vrai.

Et il ne peut en être autrement. Parce que les circonstances n’ont plus rien à voir, par rapport à ce qui a existé depuis une éternité, de ce monde.

Le processus dit ascensionnel ou de libération a été acté. Vous êtes de plus en plus nombreux à le vivre, même sans savoir ce que c’est. Mais tout un chacun est capable de voir qu’il est en Paix et en Joie et que cela n’a rien à voir avec les circonstances de son humeur, de sa vie, ou de quelque possession que ce soit. Et à ce moment-là aussi tu seras libérée de la personne. Et c’est tout.

Source: https://lestransformations.wordpress.com/

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email