Précédent
Suivant

par Hervé Bijaoui

Il me paraît important de clarifier aujourd’hui la notion « d’ancrage » et « d’action » à l’heure où de puissantes énergies de changement et d’évolution descendent sur Terre faisant émerger une certaine agitation au sein d’ une humanité ayant des difficultés à accueillir et intégrer ces nouvelles fréquences car étant encore, en grande partie, perdue dans ses illusions et des vieux schémas liés à l’ancien système… Alors qu’est-ce que veut dire être bien « ancré » et « agir » durant cette période de bouleversement que nous vivons et ainsi rester en harmonie et en alignement avec le changement planétaire qui est en cours?

Tout d’abord, être ancré ne signifie pas rester accroché à l’ancien paradigme de l’illusion de la séparation et entretenir encore et toujours les vieilles croyances et schémas de « bourreau-victime-sauveur » accompagnés de leurs sempiternels accents de combat, de lutte, de pouvoir et de révolte. Il est essentiel, en ces temps qui viennent, d’intégrer qu’aucune « action » basée sur les croyances liées aux anciennes structures n’apportera de réels changements.

En luttant contre quelque chose on ne fait que le nourrir, en restant dans la colère, la révolte, en posant l’étiquette de « bourreau » sur un gouvernement visible ou invisible, on ne fait qu’entretenir le positionnement de « victime » en soi et s’éloigner un peu plus de la véritable souveraineté intérieure du Soi.

Essayer de « changer » le système dans lequel nous vivons actuellement serait comme vouloir s’acharner à maintenir dans un coma artificiel une personne âgée malade et mourante, ce serait comme tenter de construire une maison sur une autre plus ancienne dont les fondations ne sont à la base pas viable.

L’ancien doit mourir pour laisser place au nouveau, et « l’ancien » qui est encore visible à travers notre modèle de vie actuelle n’ est que le reflet de « l’ancien » en nous : l’identification à l’ego, la personnalité. Le changement véritable ne peut venir que de l’intérieur, d’un accouchement total de la Conscience. C’est le mandat aujourd’hui de tout être « conscient », des « travailleurs de lumière » comme on les appelle parfois : apporter et ancrer cette nouvelle conscience « spirituelle » sur Terre afin d’aider le collectif humain à sortir de cette vieille croyance limitante et erronée dans laquelle il est enfermé depuis des éons, qui est à la base de toutes ses souffrances et qui dit que nous sommes des uniquement êtres humains séparés et limité dans une conscience de survie…

Être bien ancré ce n’est pas se perdre dans l’oubli et se laisser emporter par les tribulations de ce monde. Être bien ancré c’est être un canal de lumière entre « le Ciel et la Terre », suffisamment transparent, stable et solide pour faire descendre chaque jour un peu plus dans notre Matière la conscience d’Amour, de Lumière, de Paix, d’Unité de qui nous Sommes « avant tout » : des Êtres Spirituels, Infinis, Éternels, au-delà de toutes formes et expériences, afin que cette conscience émane à travers notre humanité et qu’elle imprègne chacune de nos pensées, chacune de nos paroles, chacun de nos actes et chacune de nos Créations…

La Terre a suffisamment été empoisonnée et asphyxiée depuis des milliers d’années par des formes-pensées de lutte, de combat, de séparativité et aujourd’hui, pour être constructive, toute action doit émerger depuis cette conscience unifiée, « l’action » ne doit plus être « réaction », elle ne doit plus être dirigée « contre » l’ancien, mais « pour » le nouveau, afin de créer quelque chose de totalement neuf : « la Nouvelle Terre ».

De Cœur à Cœur, d’Âme à Âme

Hervé Bijaoui https://www.leretouralame.com/

Trouvé sur https://laireduverseau.wordpress.com/

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur:

Précédent
Suivant

LE REPLAY DE CE SÉMINAIRE EST DISPONIBLE À PRIX RÉDUIT