Par Yvan Poirier

Salutations Chers Frères et Sœurs de la Lumière Authentique,

Suite de la partie 1

Le dévoilement de la Vérité Absolue se vit intérieurement par la vibration ou la résonance instantanée de la Voix du Coeur qui s’exprime en plein centre de la poitrine et qui ne peut être intellectualisée ou encore moins moralisée. Elle est un Feu Ardent qui dissout toute source éphémère qui tente de nous faire croire à ce qui est illusoire. Cela demande à chaque UN une grande dose d’Humilité afin d’accueillir en lui ce qui a toujours été IN(CONNU) de la conscience ordinaire.

La Voix du Coeur, dans sa communion intime, ne tergiverse jamais, elle n’est jamais perturbée par la confrontation et n’a pas besoin de démontrer qu’elle a raison. Le Coeur du Coeur est fondamentalement l’Essence de l’Esprit Impersonnel qui transcende toutes les mémoires existentielles de l’âme et toutes nos expériences quelles qu’elles soient. Sa spontanéité est sans conteste et sans revendication.

La Voix du Coeur est toujours au diapason de l’Amour Indicible, détachée de tout ce qui est vécu, souhaité, obtenu ou désiré. Son Amour est inéluctable sans besoin de croire ou de se prétendre, elle sait instantanément sans questionnement ni doute. Elle vibre littéralement dans le Coeur, s’allume comme une Flamme, résonne et brûle comme un Feu Ardent qui dissout tout ce qui est éphémère, tout ce qui est dissonant et tout ce qui est limitant.

Observons ce qui parle en nous… Est-ce analytique et rationnel ou spontané et vibrant ? La Voix du Coeur n’a pas la prétention de tout connaître, mais elle sait au moment juste et parfait, elle s’exprime simplement sans doute et sans peur.

La Voix du Coeur est reliée aux aspects intrinsèques du Féminin et du Masculin Sacrés qui s’expriment sans polariser sa réponse ou son point de vue. Elle ne peut être drastiquement rationnelle ou cohérente intellectuellement, mais plutôt singulièrement sage, tout en étant maintenue par une Voix intimement reliée à la fréquence indispensable de l’Impersonnalité. C’est donc dire qu’elle est détachée de la personne/ego et de tout son bagage existentiel. Ces aspects sont en l’occurrence le témoin indéniable de la Vie intime du Coeur qui s’exprime au-delà de la forme et de l’expérience.

Cette Voix du Coeur est inconditionnelle, sans objectif précis, sans désirs de convaincre, de se comparer ou de se prétendre. Cette spontanéité télépathique ne peut être sous la tutelle d’une connaissance ou d’une expérience, mais plutôt d’un Savoir Igné qui est la représentation innée du Feu du Coeur qui exprime cette Science non réfléchie, qui est celle de la Source même de la Lumière Authentique. Il s’agit de la résonance immédiate de cette Science spontanée qui répond sans aucune référence et par la Vibration du Coeur.

Ainsi, c’est l’Amour Indicible du Coeur qui passe par la Voix de la divinité au-delà de la personne, c’est l’ABBA ou l’Impersonnalité qui s’exprime sans convaincre, mais simplement pour montrer le chemin de la Sagesse du Coeur, dans la Résilience où il ne peut y avoir de débat ni de revendication.

Il s’agit de transmissions télépathiques en direct que toute personne humble et prête à accueillir peut vibraliser en toute conscience exprimant ainsi une Vérité transmise par cette Voix du Coeur libérée de tout enfermement et de toute illusion. Il est donc impératif d’être dans l’Accueil, l’Humilité, la Résilience et le Silence du mental pour entendre la Vérité qui s’exprime en nous.

Voici un article en deux parties sur la résilience :

« LA « RÉSILIENCE » REPRÉSENTE UNE DES CLÉS FACE À L’ACCUEIL DE QUI NOUS SOMMES (1 de 2) »

« LA « RÉSILIENCE » REPRÉSENTE UNE DES CLÉS FACE À L’ACCUEIL DE QUI NOUS SOMMES (2 de 2) »

Nous sommes tous antérieurs à toute connaissance, à toute science, à toute conscience ainsi qu’à toute création. Nous sommes l’Alpha et l’Oméga, tout en étant intrinsèquement la Voie, la Vérité et la Vie qui ne font qu’UN avec l’Absolu qui a toujours été en nous et qui ne nous quittera jamais.

Avec tout mon Amour Indicible !


.

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: