Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, a annoncé de manière inattendue qu’il quitterait ses fonctions le 1er février, plus de trois ans avant la fin de son mandat, alors que le créancier du développement se débat avec les turbulences des marchés émergents et les doutes des États-Unis concernant l’utilité des institutions multilatérales.

Kim est à la tête de la Banque mondiale depuis 2012 et a été réélue pour un deuxième mandat de cinq ans qui a débuté en 2017.

Il sera remplacé dès le 1er février par Kristalina Georgieva, qui assurera l’intérim.

Rappelons que Jim Yong Kim faisait partie du Conseil d’administration du Forum économique mondial qui est l’une des organisations d’élite les plus influentes, avec le Council on Foreign Relations, le groupe Bilderberg et la Commission trilatérale.

Ce même forum économique mondial qui discutait encore en novembre 2018 du «contrôle de l’esprit par les ondes sonores»..

Lire la suite sur https://exoportail.com/

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur:

LE REPLAY DE CE SÉMINAIRE EST DISPONIBLE À PRIX RÉDUIT