Source – Washington Times

par S.A. Miller, 24 décembre 2018

L’ordre du président Trump de créer une force spatiale militaire a donné aux théoriciens du complot une autre preuve alléchante – certains disent que c’est la meilleure – que le gouvernement cache la vérité sur les visiteurs extraterrestres.

L’idée est que le lancement de la Force spatiale sera un grand pas vers la reconnaissance par le gouvernement des extraterrestres et de la technologie glanée à partir d’engins spatiaux extraterrestres écrasés – ce que la communauté des OVNI appelle la « divulgation complète ».

Le plan de la Force spatiale oppose M. Trump à son ennemi naturel : l' »État profond » au sein du gouvernement fédéral. L’état profond est aussi le gardien des secrets extraterrestres, selon les chercheurs d’OVNI.

« C’est ÉNORME et quelque chose que l’État profond ne veut pas « , a déclaré le cinéaste Jordan Sather, spécialiste de la théorie du complot, sur Twitter après que M. Trump eut donné l’ordre surprise le 18 juin au Pentagone de commencer à planifier une force spatiale.

« Comprenez qu’avec le SpaceForce, les technologies avancées (énergie libre, antigravité) conservées dans des groupes de réflexion secrets au sein de Lockheed, Boeing, et d’autres entrepreneurs d’entreprise auront maintenant une avenue pour être diffusées publiquement, » a ajouté M. Sather.

Michael Salla, un auteur qui fait la promotion de théories sur les programmes spatiaux secrets des États-Unis et la présence extraterrestre de longue date sur Terre, a noté que les hauts gradés du Pentagone s’opposent à l’établissement d’une sixième branche de l’armée pour patrouiller dans l’atmosphère.

« Il est important de comprendre qu’en ordonnant la création d’une Force spatiale, Trump secoue l’arbre bureaucratique et corporatif qui cache le Programme spatial secret que la Force aérienne gère avec le Bureau national de reconnaissance, l’Agence du renseignement de la défense et l’Agence de sécurité nationale « , a-t-il affiché sur son site ExoPolitics.

Il a continué : « De grandes entreprises aérospatiales comme Lockheed Martin, Northrop Grumman, Raytheon, General Dynamics, etc. fournissent les technologies et les composants du Programme spatial secret de la Force aérienne. Par conséquent, le complexe militaro-industriel/État profond a joué un rôle majeur dans l’élaboration de la politique spatiale en raison de sa capacité de manipuler les responsables de la Force aérienne par le biais du processus d’approvisionnement et d’acquisition. »

Dans une série de livres, M. Salla a décrit en détail ce qu’il décrit comme des  » réclamations de dénonciateurs/initiés  » au sujet de programmes spatiaux secrets au Pentagone, y compris une opération de la Marine dans l’espace lointain avec des transporteurs spatiaux qui utilisent Space Marine comme une force de combat.

Les confins de la communauté des OVNI croient également que le président Dwight D. Eisenhower a signé un traité secret en 1954 avec une race extraterrestre connue sous le nom de Grey (Petits Gris). Les deux parties ont convenues dans le « traité de Greada » de ne pas s’ingérer dans leurs affaires respectives. Toujours en vertu du traité, en partageant leur technologie avec les États-Unis, les Greys seraient autorisés à enlever des humains pour diverses expériences, à condition qu’ils soumettent les noms des personnes enlevées à un comité secret du gouvernement appelé le « Majestic 12 ».

L’administration de Trump a décrit la Space Force comme une branche militaire chargée de défendre les ressources américaines dans l’espace, comme les satellites, et de repousser les cyberattaques.

Le ministère de la Défense a averti pendant des années que les États-Unis n’étaient pas préparés à une confrontation dans l’espace avec la Russie et la Chine, qui se sont dotées de capacités pour détruire des satellites essentiels aux communications, à la navigation et au renseignement.

Le Pentagone préfère garder les opérations spatiales au sein de l’armée de l’air.

Selon un rapport de Defense News, un projet de loi soutenu par le Pentagone pour établir la Force spatiale serait organisé sous l’égide de la Force aérienne, de la même manière que les Marines sont organisés sous la Marine.

Le président seul ne peut pas créer une branche militaire. Il faut une loi du Congrès, bien que M. Trump ait bien lancé le processus.

Article d’origine trouvé sur https://stillnessinthestorm.com/

Traduction la Presse Galactique

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: