par Ozalee

Les idées fusent. À l’image d’une fontaine, elles arrivent à votre conscience, plongent dans le bassin de votre inconscient avant de revenir en conscience. Cela indéfiniment. Vous conviendrez que cela est épuisant. Vous conviendrez que se préoccuper de ce qui n’existe pas encore, ou n’existera jamais, est comme une fuite dans votre fontaine de jouvence. Parce-qu’après tout, la jeunesse n’est-elle pas contenue avant tout dans votre capacité à vivre avec joie et enthousiasme? Votre jeunesse ne se trouve-t-elle pas dans cet état d’être qui vous offre la liberté comme espace? La liberté possède une définition en fonction de chaque être humain. Quelle est la tienne? De quel espace as-tu besoin pour commencer à ouvrir tes pétales et exalter ton parfum?

Lors de ce soin nous avons semé une graine qui s’ouvrira dans les prochains jours afin que tu trouves tes réponses. Que tu cesses d’être dans une lutte perpétuelle contre toi ou la vie, et que tu commences à intégrer – dans le corps, non simplement par l’esprit – qu’à tout moment tu peux choisir une nouvelle voie. Qu’à tout moment, tu peux faire le point et t’avouer ce que tu souhaites vraiment vivre. Parce-qu’une bonne partie de ce que tu te permets de vivre est influencé par ton passé ou les croyances sociétales. Lors du soin nous t’avons libéré de ces dernières. Il ne te reste plus qu’à te dire les choses, et prendre le temps pour poser des actions justes par rapport à tes valeurs.

Cela va donc te demander d’être honnête envers toi, et de penser en tout premier lieu à toi. Nous savons comme certains d’entre vous possèdent des proches, une famille, des amis, et comme se mettre en priorité peut vous semblez dangereux. Certains ont peur de détruire l’équilibre qu’ils pensent parfaits ainsi, alors même qu’ils sont malheureux en ce dernier. C’est ce genre d’aveux que vous serez amené à vous faire dans l’intimité de vos pensées. Parce-que ces dernières peuvent soit être plus nombreuses ces prochains jours, soit au contraire, devenir moindres dépendamment de chacun. Sachez simplement que l’une ou l’autre option vous amènera à voir votre essentiel, mais également ce qui vous est superficiel.

Plus le temps va passer, durant ce mois de février, plus vous allez être capable de détachement par rapport à ceux qui vous oppressent. Vous allez être capable de moins porter de jugements sur vous et sur les autres. Ce sera également une période où tout syndrome du “bon élève” ou encore du “bien sous tout rapport” sera amené à s’effriter. Ce n’est pas parce q’une  personne ne vous comprend pas – et il y en aura – ou encore que vous n’avez pas fait tout ce que vous auriez souhaité, que vous devenez un reclus. Le chemin vers l’amour de soi est fait d’incompréhensions, de sensation de rejet, de pertes de personnes qui vous étaient chères etc…Mais encore une fois, au lieu de voir ce que vous perdez, de compter le nombre de fois où vous avez eu mal, voyez ce que vous gagnez, et la joie qui suit toujours la tempête. Laissez la vie circuler. C’est quand on tente de la contrôler, de l’empêcher d’avancer que s’installe rigidité, lourdeur, et que vous pouvez avoir la sensation que ce que vous vivez n’aura pas de fin.

Si cela peut vous aider à visualiser, prenez l’exemple de votre respiration. Que se passe-t-il si vous retenez votre souffle…vous allez changer de couleur, vous sentir étouffer…en somme vous n’allez pas vous sentir bien, au risque de mourir. Il en va de même avec tout ce que vous vivez. Quand vous retenez quelque chose (une personne, une émotion, une situation, un statut etc…) vous vous disposez à mourir. À perdre joie de vivre et tout ce que vous croyez que ce “quelque chose” vous conférait. Aujourd’hui, nous vous avons ouvert à de nouvelles possibilités. Nous vous avons allégé du superflu et de l’ancien. Enfin, vous vous avons ouvert à votre ressource inépuisable qu’est l’amour que vous portez.

Message reçu lors du recalibrage stellaire du 02 février

Ozalee

Je reçois vos partages avec joie !

Visitez mon site web: Voyage au coeur des Astres

et ma page Facebook ici

Me contacter <==> Mes Chroniques

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: