par Marie Ribeill

Nous sommes au cœur de la période hivernale et les énergies du moment vous invitent à vous recroqueviller à l’intérieur de vous-mêmes. Non pas de vous isoler, mais simplement, de prendre des temps d’arrêt, de ralentissement, pour œuvrer à une meilleure compréhension de vous-mêmes, pour observer toutes ces nuances qui colorent votre être…
On a parfois l’impression que tout semble figé, surtout en ces temps de froid et de neige. Et pourtant, il suffit de tourner son regard en soi-même pour se rendre compte de tout ce qui vit, bouge et demeure en nous…
Offrez-vous, en ce mois qui précède l’arrivée du printemps, une introspection, un état des lieux intérieur. Trouvez-y la chaleur, la Beauté que souvent, vous reniez… Et pourtant, si vous saviez… Si vous saviez comme chacun de vous, a la capacité libre d’Aimer.
Mais vous vous retenez. Il y a tant de couches de souffrance, d’egos blessés, de croyances limitées… Il suffirait que vous vous autorisiez à, une à une, les enlever, les guérir, les soigner, pour vous rendre compte combien il est facile de Vivre et d’Exister, combien il est heureux d’apporter aux autres sa valeur, de la faire fructifier à travers des choix justes et cohérents…
Prenez ce temps… Prenez ce temps de recueillement intérieur, pour libérer de l’obscurité, toutes ces belles choses qui ne demandent qu’à grandir et germer…
Ce mois de février, pour certains, sera une heureuse renaissance… C’est bien là ce que je vous souhaite, d’accueillir une vision nouvelle… La Vie est si belle…

🌷 1ère quinzaine :

Un début de mois où l’ego a besoin de se taire pour laisser votre vérité intérieure s’exprimer…
La confusion est trop forte, il y a, en ces premiers jours, beaucoup de perturbation. L’impression de se perdre, de sombrer dans un gouffre, d’être avalé de chaos. Reprenez-vous… Il n’y a, dans ces énergies déstabilisantes, qu’un seul but, celui de vous montrer. De vous montrer tout ce qui est à panser, à guérir et à soigner… Alors que vous pensiez que certaines choses dormaient et étaient oubliées, elles reviennent, aujourd’hui, en votre mémoire et en votre corps pour être plus profondément pardonnées et libérées.
Il se peut que certains aient voulu s’en détourner, croire que certaines choses, d’elles-mêmes, se tasseraient. Mais il n’en est rien. On ne peut se soustraire à ce travail de paix si l’on veut s’élever.
N’ayez point peur de ce passage dans l’obscurité, qui vous demande courage et pugnacité, car vous êtes divinement guidés, soyez attentifs, observez… La providence se trouve parfois dans ces petites choses que vous préférez ignorer. Ouvrez l’œil, sans préjugés. Et faites-vous aider.
Il n’y a point de faiblesse à ne pouvoir, seul, y arriver. Il est sain de demander à quelqu’un de vous épauler. Que ce soit un thérapeute, un ami, ou toute autre personne susceptible de répondre favorablement à l’un de vos besoins, autorisez-vous à saisir cette main.

Et vous en aurez besoin. Car trop d’entre vous vivent sur la brèche émotionnelle, la répression intérieure. S’empêchant d’exprimer, de parler, de se sauver…
Il est temps de vous libérer… De vous autoriser à déposer ces fardeaux qui vous écrasent les reins.
Usez de cette période pour enfin prendre soin de vous, pour vous mettre au centre de vos priorités, pour vous donner une chance de Vivre et d’Exister, plutôt que de faire semblant, plutôt que de vous convaincre que tout va bien alors que certains de vos comportements reflètent ce malaise que vous pouvez vivre intérieurement.

En cette première quinzaine, il peut y avoir beaucoup de tristesse, beaucoup de peine, mais elle n’est que passagère, tout du moins, si vous parvenez enfin à ouvrir les yeux et décider qu’aujourd’hui, réellement, il est temps de vous donner les moyens d’avancer, de vibrer, de prendre soin de vous, dans votre entièreté !
Vous y arriverez, pas après pas, pour certains. Mais en ce mois de février, un véritable mouvement intérieur s’est enclenché, mettant au centre, vos valeurs, et votre envie de vous accomplir, dans l’amour et dans la paix. De ressentir enfin en vous, cette Éternité.

🌷 2ème quinzaine :

En cette seconde période, la légèreté revient. Alors que début février, vous vous sentiez comprimés, contractés, vient maintenant l’heure de Respirer…
Et c’est avec douceur et bienveillance que vous êtes invités à voir en vous et autour de vous, la Beauté… Levez ce voile grisâtre qui faisait jusqu’à présent barrage, et voyez toutes ces petites choses qui colorent votre quotidien.
Voyez la beauté de l’instant, de l’ici et maintenant, et ajoutez-y vos propres couleurs, vos propres nuances… Avec douceur, et je le répète, bienveillance…
Restez concentrés sur les choses qui vous redonnent un regain de positivité, qui vous raniment d’énergie et de volonté… Restez concentrés sur la Beauté. Votre regard est en train d’évoluer, il se tourne là où le Cœur est appelé…

Et enfin, en cette fin de mois, autorisez-vous à vous détendre, à lâcher prise sur vos crispations. Vous êtes à la dernière étape de cette petite transition qu’était ce mois, celle de la renaissance intérieure, de la Respiration, ample et libératrice…
Emplissez-vous de paix, amusez-vous, prenez plaisir à jouer, à rire, à prendre des temps qui nourrissent votre joie et votre positivité.
Vivez cette renaissance en toute conscience… Ce mois de février vous a porté dans une quête intérieure où tout vous semblez figé, et pourtant, lentement, vous reprenez respiration, comme la neige qui, tout doucement, sous le soleil, fond. Elle laisse apparaitre un tapis de verdure, la fertilité et la créativité renaissent mains dans la mains… Et avec elles, le pas concret vers de nouveaux projets…
Faites-les fleurir, il n’est plus temps de les rêver !

🌷 Conclusion :

En ce mois de février, il sera bon de ne point se comparer. Il est un chemin pour chacun, à quoi bon perdre votre temps à juger, ne pas comprendre ou envier ? Faites avec ce qui vous est donné, et cessez de sous-estimer la valeur que, justement, le Parfait a glissé dans votre destin…
Soyez conscients de votre responsabilité, il n’appartient à personne d’autre qu’à vous-même de vous sauver. Offrez-vous cette chance, accordez-vous cette paix.

Soyez. En toute Vérité.

Et je le répète, faites-vous aider. Beaucoup ont trop peur de leur vulnérabilité, d’être rejetés, jugés. Et pourtant, si vous saviez… Si vous saviez comme il est important de demander. Car toujours une porte s’ouvrira pour celui qui en son Cœur veut entrer. Pour celui qui, loin de sa douleur, veut aller.

Soyez en paix. Vous êtes Aimés.

Un Conte Inspiré peut être une belle façon de vous apporter douceur, bienveillance et clarté, en ce mois d’introspection et de libération…

N’oubliez pas, vous êtes Aimés…

Marie Ribeill

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: