Par Yvan Poirier

Salutations Chers Frères et Sœurs en Éternité,

Suite de la première partie

Le doute peut créer aussi un manque de confiance en soi ainsi que d’estime de soi qui peuvent nous désavantager et rendre nos décisions de plus en plus difficiles à prendre. Ce fameux doute se dissout quand on se reconnaît intérieurement et que nous parlons avec notre Coeur en lui faisant confiance.

Transcender le doute se fait simplement lorsque l’on est authentique avec nous-même et que nous écoutons la petite voix de notre coeur sans se laisser influencer par notre mental. Il est important de ne pas se juger sévèrement, d’anticiper trop vite une réponse ou de se référer à certaines décisions que nous aurions prises par le passé. Il s’agit de lâcher prise sur les résultats et de s’abandonner à l’intelligence de la Lumière qui s’exprime à partir du Coeur Vibral.

Il est également important de trancher immédiatement, sans trop de réflexion ou de cogitation mentale lorsque nous sommes face à une décision. Parce que cette manière d’agir spontanément ne laisse pas de place au mental et l’empêche de discourir inutilement et de gaspiller notre énergie ainsi que notre temps.

C’est ainsi que nous apprenons graduellement à nous aimer et à aimer éventuellement la décision que nous avons prise, peu importe son importance. Cette décision a donc été prise objectivement sans polarisation, elle provient du Coeur Vibral. Ensuite on laisse la vie nous diriger et les synchronicités émerger afin que les résultats prennent forme et cela, tout à fait naturellement.

Le plus grand souci face au doute est la peur de l’inconnu: « Qu’arrivera-t-il si ce n’est pas la bonne décision ?… ». La peur tue le discernement objectif et enlise la conscience qui devient alors torturée par le doute qui l’envahit et l’empêche de lâcher prise sur les résultats de la décision. Cette peur est la conséquence d’un manque de reconnaissance de notre Soi Divin et fausse notre discernement parce qu’on se fie trop sur nos anciennes expériences ou sur celles que d’autres ont vécues. La pensée polarisée éteint la lumière de la conscience et nous empêche d’avoir un discernement objectif.

Voici un article révélateur sur la pensée émissive qui peut contrecarrer le doute lorsqu’elle est mise en application:

« LA « PENSÉE ÉMISSIVE » EST SIGNIFICATIVEMENT UN RÉSULTAT IMMÉDIAT DE MANIFESTATIONS… »

En résumé, le doute est principalement une crainte de l’inconnu c.à d. l’incertitude face à une situation ou un avenir probable suite à une décision dont nous méconnaissons les résultats. La solution est donc de s’en remettre à l’Intuition du Coeur qui est le chemin de l’Abandon : « Advienne que pourra !  » C’est-à-dire, la décision est prise, peu importe ce qui se passera par la suite…

Voici un éclaircissement à propos du doute:

« L’IN(CONNU) FAIT PEUR ET INQUIÈTE LA CONSCIENCE ÉPHÉMÈRE… »

Celles et ceux qui suivront le prochain séminaire annoncé ci-dessous pourront graduellement apprendre à se libérer du doute et réaliseront que leur mental discursif se transformera en une Vision Supramentale où les doutes face à soi-même et à sa propre Divinité ne pourront plus enliser la conscience parce qu’elle aura transcendé et se sera transformée en Supraconscience. Cette prise de conscience permettra un meilleur discernement ainsi que des prises de décisions presque instantanées. Cela va augmenter le taux vibratoire de la confiance en soi et par le fait même accentuera la Joie et la Paix face à d’autres décisions éventuelles.

Avec tout mon Amour Indicible !

LISEZ LES TÉMOIGNAGES REÇUS SUITE AU DERNIER SÉMINAIRE

« LA FIN DE TOUT RÊVE ET LE RETOUR À L’ÉTERNITÉ »


CLIQUER ICI POUR VOUS INSCRIRE AU PROCHAIN SÉMINAIRE

« LE BAPTÊME DU FEU IGNÉ DE L’ESPRIT »

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: