par Frédéric-Arémis Florin

Actuellement, de très nombreux articles, de très nombreuses vidéos traitent de la décalcification de la glande pinéale, son rôle pour l’Homme qui s’éveille. Pour Celui qui souhaite, par choix, et suivant l’écoute de son Cœur accéder et communiquer avec les autres dimensions éthérées et énergétiques qui nous entourent.

Alors que j’écris ces lignes, sachez que j’honore ces articles qui mettent en lumière le rôle si important de cette glande. Comprenez de même que l’intention n’est nullement de remettre en cause les informations transmises…

Seulement,

Celui qui cherche en ce domaine, le cherchant (celui qui cherche en- dedans de lui) aura beau pour s’informer, lire, écouter, regarder sur le sujet…
Immanquablement, il ne tombera que sur des informations concernant la glande pinéale, sa calcification, et les moyens à mettre en œuvre pour décalcifier, détartrer cette dernière…

Bien souvent la calcification de cette dernière est présentée comme venant de l’extérieur de l’Homme. Entendez par là, par l’ingestion par exemple de fluorure, le bromure, le chlore, le calcium et ses suppléments… Produits que l’on retrouvera comme additifs dans l’eau du robinet, les pâtes de dentifrice par exemple…

C’est ainsi que l’ensemble des présentations rencontrées font de l’Homme la victime d’une systémique bien rodée… le déresponsabilisant totalement, si ce n’est de faire attention à l’ingestion d’aliments ou eaux sans ses additifs (ou avec très peu de), l’invitant de même à en privilégier d’autres pour décalcifier ladite glande…

Le cherchant peu aguerri pourra s arrêter là, sur cet implant matriciel sociétal par lequel on lui rabâche fois après fois que sa glande pinéale est le lien avec la « Matrice Divine », et que si elle est calcifiée, ma foi, il n’est pas responsable, répétons-le, la calcification venant en général de l’extérieur de lui…

Ainsi, cette glande est présentée par trop souvent comme seule « antenne spirituelle » essentielle pour atteindre des niveaux de conscience plus élevés, tout en restant dans son corps physique…

Seulement,

N’est-ce pas là un arbre qui cache la forêt ?  La forêt étant l’Homme, bien entendu…

En effet,

Cette seule lecture permettrait à tout cherchant de comprendre que sa propre ascension personnelle passe par cette seule décalcification…
Ce faisant, de permettre à l’Amour Christique (excusez ce pléonasme, utilisé ici pour la bonne compréhensionde redescendre et de se déployer sur Gaïa par cette seule glande pinéale détartrée, au niveau de l’individu ; Leur somme créant ce nouveau collectif d’Hommes d’Amour et Multidimensionnels…

Focaliser son regard sur cette seule décalcification… N’ est-ce pas se cacher et ne pas voir sa propre responsabilité, son propre Soi dans les actions intérieures à mener pour tout Homme qui souhaite s’élever, renaître à Lui-même en ce qu’il est réellement et qu’il a oublié depuis des éons, à savoir un Homme d’Amour.

Être et redevenir cet Homme d’Amour… N’est-ce pas là la Gravité, la particularité première de notre race Humaine, celle d’Aimer et d’Être Aimé?

 

Cette focalisation n’est-elle pas aussi oublier certains enseignements séculaires qui nous ont été transmis et que nous avons pourtant sous les yeux. Enseignements que tout Homme peut, s’il le souhaite, mettre en œuvre…

Seulement, car il y a un « seulement »,  il est infiniment plus populaire et facile de regarder à l’extérieur de soi, que de chercher, regarder et travailler en Soi…

Tout cherchant – en se défocalisant de cette décalcification – pourra se poser les questions :

  • L’Homme est-il son propre responsable – en lui-même – de sa non- connexion aux mondes multidimensionnels et éthérés qui nous entourent, ou pas du tout ?
  • L’Homme n’est-il pas en lui-même cette forêt cachée par cette pomme de pin tombée de l’arbre sur laquelle tous les regards se focalisent…
  • Se focaliser sur sa seule glande pinéale n’est-il pas ne pas voir l’Intelligence de la Lumière, là où elle se trouve, justement dans l’Homme ?

Et très justement, celui qui prendrait la peine de la chercher, en lui, à l’intérieur de lui, sans s’en remettre à des causes extérieures ?

***

Tout cherchant peut, s’il le souhaite, élargir son champ de vision bien au-delà de la décalcification de l’ épiphyse, et découvrir, fort justement derrière cette dernière la forêt…

Tout en cheminant vers cette forêt, que découvre cet Homme, si ce n’est que la forêt cachée n’est autre que lui-même…

 

Lors de cet extraordinaire et merveilleux voyage – pour celui qui souhaite l’entreprendre – il découvre qu’en fait, au-delà de l’organe à décalcifier se trouve toute la symbolique du dit organe… A savoir, la glande pinéale en elle-même, qui se trouve en chacun de nous, et son appartenance à l’Arbre de Vie…
Ce qu’elle est, et ce qu’elle lui conseille de faire… si tel est son choix…

 

Oui, l’épiphyse nous parle. Elle s’adresse à celle et celui qui veut bien l’entendre et l’écouter… Et, tout en l’entendant, en l’écoutant, elle nous entraîne dans un merveilleux voyage temporel et multidimensionnel…

 

C’est ainsi que le voyage peut commencer !

Source: https://www.lesloisducoeur.com/

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: