…Sethi Sun étant un haut dignitaire de Sirius, on lui octroya un magnifique vaisseau pour son voyage vers Meissa. Plusieurs des membres aînés de la Fédération avaient à leur disposition de magnifiques vaisseaux. Ceux-ci étaient pilotés suivant les principes mêmes de leur construction, soit par la force de l’intention pure. Certains de ces vaisseaux avaient même des écosystèmes complets, y compris des mers intérieures et des forêts habitées par plusieurs formes de vie, selon ce qu’on retrouvait sur différentes planètes. En fait, par sa conception, le vaisseau possédait certaines caractéristiques d’un être vivant et répondait, grâce à une interface particulière, aux directives mentales du commandant et de l’équipage. Par exemple, selon les besoins du moment, le vaisseau pouvait modifier la forme et la dimension de ses compartiments.

La Fédération avait aussi découvert des corridors vibratoires entre plusieurs systèmes solaires et galaxies. Une étoile comme Sirius, agissant comme Soleil central local, était naturellement reliée à d’autres systèmes importants. Une fois que leur science eut compris les principes de ces corridors et la manière de profiter de leur dynamique, ils pouvaient voyager bien au-delà de la vitesse de lumière. Les quelque 800 années-lumière séparant Sirius de Meissa pouvaient par exemple prendre moins d’une semaine à parcourir. (Par comparaison avec votre espace-temps.)

Ce type de vaisseau était donc à sa disposition, mais pour cette mission particulière Sethi choisit de voyager par la voie de son Merkaba personnel. En effet, sa maîtrise des facultés spirituelles lui permettait de manifester ce type de véhicule à partir de la toile éthérique partout présente. Mesurant environ trois mètres de hauteur, le Merkaba se condensait selon des lignes énergétiques formant deux pyramides. Dans un premier temps, ces dernières apparaissaient avec les deux bases face à face puis, au fur et à mesure que leur rotation en sens opposé s’accélérait, les pyramides pénétraient l’une dans l’autre jusqu’aux deux tiers de leur dimension. Le champ de force ainsi généré par une rotation optimale avait l’avantage de permettre à ce magnifique véhicule du Merkaba de voyager dans les corridors galactiques de façon presque instantanée.

Ainsi, une fois les protocoles d’accueil précisés avec les régents de Meissa, Sethi manifesta son véhicule à l’endroit désigné, en présence de nombreux dignitaires. Le régent de Meissa, Ptah Hor, reçut Sethi en grande pompe. Même si ce dernier était déjà venu là dans sa jeunesse, Meissa l’impressionnait encore par les structures de sa capitale. Tout était axé sur la communion avec la conscience de leur sphère de vie et, à travers elle, avec des ensembles plus importants. En particulier, ses habitants étudiaient les cycles évolutifs locaux en fonction des grandes pulsions émises depuis le cœur de la galaxie.

Sethi fut présenté à plusieurs dignitaires et scientifiques. Sur Meissa, les grands prêtres et grandes prêtresses étaient aussi des scientifiques, car leur sujet d’étude était la conscience.

Cette introduction au peuple de Meissa sur la planète principale dura ainsi quelques jours. Sethi y rencontra plusieurs des principaux dignitaires qui l’avaient charmé par la qualité des discussions. Découvrir toujours un peu plus l’histoire et les principaux enjeux de cette civilisation était pour lui passionnant, mais il n’avait toujours pas reconnu celle à qui il devait présenter les empreintes. Ptah Hor avait abordé le sujet avec lui mais Sethi ne pouvait que répondre que rien n’avait encore été décidé. Il était toujours en réflexion. Ptah Hor lui proposa alors de visiter une autre planète de son système solaire, soit la sphère de vie nommée Althéa. Cette planète avait la particularité d’avoir développé sa civilisation sous la surface, dans d’immenses cavernes aux conditions de vie très propices en fait à l’esprit et à la quête intérieure de ses habitants. Le régent avait intentionnellement pris un certain temps avant d’y présenter Sethi. Il voulait aussi analyser, tester les réactions de Sethi, car il était conscient de la raison de sa venue. Sans en connaître tous les détails et la portée réelle, il savait que sa présence parmi eux confirmait leur ancienne prophétie. Sethi allait-il reconnaître celle qui était appelée à l’accompagner dans sa mission ⁠?

Le vaisseau du régent pénétra la surface d’Althéa en traversant une fine pellicule énergétique juste suffisante pour créer le cloisonnement nécessaire entre les conditions de la surface et celles à l’intérieur de la planète. Ptah Hor expliqua que la pellicule pouvait changer de densité selon les conditions atmosphériques à la surface, tout en maintenant la même efficacité et sa caractéristique de vitalité. En fait, celle-ci était générée par la conscience même de cette sphère de vie – avec laquelle ses habitants étaient en phase.

De longs tunnels éclairés par la lumière émanant des parois guidaient le vaisseau vers la cité principale. Sethi fut accueilli par les régents d’Althéa et les principaux membres du Conseil. Après quelques échanges d’usage, le régent lui présenta celle qui allait le guider dans sa visite des lieux. Sethi remarqua alors qu’il ressentait la vibration éprouvée lors de sa méditation prédépart.

– Seigneur Sethi, j’aimerais vous présenter la grande prêtresse de la sororité Gwen O. Elle saura vous faire découvrir l’esprit qui anime ce lieu.

– Seigneur Sethi, soyez le bienvenu sur notre sphère de vie. Je suis Gwin Temaru Ogh. Je constate que vous ressentez déjà
l’harmonisation de votre empreinte matricielle avec la vibration de ce lieu.

– En fait, je ressens aussi au-delà de cette harmonisation de
l’empreinte.

Sethi signifiait ainsi sa connexion déjà forte avec Gwin Ogh. En fait, tous deux savaient déjà que leur rencontre était prédestinée et que le plan s’accomplissait. Les initiations que Gwin Ogh avait vécues auprès de sa sororité prenaient alors tout son sens.

La délégation poursuivit son chemin vers les salles de conférences où Sethi devait transmettre un message du Haut Conseil de Sirius à la population du système de Meissa. Même si Althéa n’était pas la planète la plus peuplée, elle était au cœur de l’aspiration des humanités de ce système solaire.

Lorsqu’un moment se présenta enfin où Sethi et Gwin Ogh eurent un moment en tête à tête, ils purent s’ouvrir l’un à l’autre.

– Nous vous attendions, Seigneur Sethi. La toile de vie nous a informés de votre arrivée et du projet que vous portez en votre cœur. Créer une nouvelle lignée qui donnera un accès sans précédent aux univers Père/Mère constitue une œuvre qui nous honore tous. Quand nos grands prêtres ont perçu l’invitation de Shinta Naya Horus Kron, ils nous ont contactés car la vibration émise les a guidés jusqu’à nous. En fait, nous nous préparons depuis longtemps à ce grand passage. Que notre sororité ait été finalement choisie nous remplit de joie.

– Je me réjouis aussi grandement de faire partie d’un tel projet. C’est un honneur pour moi de vous présenter l’empreinte matricielle.

Sethi avait hâte de partager la vibration de l’empreinte. Cela semblait aller de soi.

– Quelle merveilleuse énergie ⁠! Vous ressentez sa vie qui bat et qui déjà nous a reconnus. Je suggère de méditer trois jours pour s’y harmoniser.

Sethi était un peu déçu d’avoir aussi peu de temps pour mieux connaître Gwin Ogh. Celle-ci, sensible, ajouta…

– … après avoir pris un peu de temps pour vous faire visiter notre cité-temple.

– Merci, Gwin Ogh, j’en serai ravi.

– Pour l’instant, laissez-moi vous montrer vos appartements. Après votre voyage, vous souhaitez sûrement profiter d’un moment de détente.

Sur le chemin vers ses appartements Sethi ne pouvait que constater que cette cité intraplanétaire dégageait une forme de vitalité, une certaine conscience. En fait, la planète entière semblait avoir un but. La nouvelle lignée dont il allait être le cofondateur faisait partie d’un plan très ancien. Il était le bienvenu non seulement de la part de Gwin Ogh mais aussi de la part de la conscience mère de la planète. Il y avait eu ici une longue préparation pour accueillir l’étape actuelle, pour être en mesure de soutenir la nouvelle énergie qui allait chercher son expression à travers eux. Sethi prit alors conscience à quel point il s’intégrait dans un large mouvement comportant une planification depuis des temps très anciens. Shinta Naya lui avait donné plusieurs informations, mais il réalisait maintenant combien son voyage actuel, et sûrement ceux à venir, allait lui transmettre d’autres informations sur ce grand plan du nouveau cycle. Il savait déjà que les 24 Anciens d’Hunab Ku siégeant au cœur de la galaxie planifiaient ces grands cycles galactiques, mais cette fois il le vivait en son être. Il n’était qu’un individu mais il faisait aussi partie de ce grand plan. Il était reconnaissant à Gwin Ogh d’être aussi informée des enjeux non seulement de leur mission propre, mais aussi de son contexte plus large, beaucoup plus large. Il était heureux. Mais quel pouvait bien être le plan global pour ce secteur ⁠?

Le lendemain matin, il reçut l’invitation d’accompagner un guide. Gwin Ogh l’attendait devant une magnifique stèle érigée depuis des temps immémoriaux. Elle était en quelque sorte gardienne de l’entrée du passage vers leur temple principal.

– Tu vois, Seigneur Sethi, sur cette stèle est inscrit un message dans un langage très ancien certes, mais que nous allons redécouvrir grâce aux empreintes matricielles que tu nous apportes. Les codes matriciels de Shinta Naya Horus Kron vont en fait fusionner avec les codes contenus dans ce langage des Anciens, nous révélant enfin ce que nous avons à accomplir, car cela va au-delà des instructions données à ce jour. Une autre portion nous sera révélée sous peu.

Sethi vivait intensément les nouvelles vibrations en lui. Jamais il n’avait été à ce point vivant. Cet endroit le remplissait de toutes sortes de ressentis. La nuit précédente avait été remplie de rêves où il entrait parfois dans un état de grande lucidité. En ce moment même, chaque mot de Gwin Ogh résonnait en lui fortement. Il y avait même une forme de jouissance intérieure où participait chacune des cellules de son corps. Il était vraiment à sa place ici. Il savait qu’il allait revenir fréquemment en ce lieu, que ses racines étaient ici.

Gwin Ogh regardait son nouvel ami avec tendresse. Elle ressentait son bonheur. Sethi était bien celui qu’elle attendait. Que de gratitude émergeait d’elle ⁠ !..

Extrait de MÉMOIRES D’ORION chapitre 2

DISPONIBLE ICI

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: