par Ozalee

Un petit bout de papier. Un quelque chose que l’on porte sur nous avec nos rêves, nos croyances, nos envies, nos oublis. Un petit bout dont nous lisons sans cesse le texte sans jamais passer à l’action. Un petit bout qui de papier devient de plomb. Et s’il était temps de réciter l’incantation et de jeter le papier?

Une introduction tout en image pour une pleine lune qui vient nous toucher dans nos fondations, nos origines mais aussi nos structures. Les corps sont fatigués car un travail de fond est en train de s’opérer. L’esprit peut se voir empli d’interrogations, en recherche du « comment » alors même que la solution se situe avant tout dans l’action. Non pas dans la réaction – ces dernières peuvent être nombreuses, soudaines, brutales, insistantes – mais dans la concrétisation patiente des projets que l’on a toujours laissé de côté.

Première étape? Prendre conscience du poids que l’on se met à nourrir une colère, une lutte contre quelqu’un ou quelque chose. Prendre conscience également de ces « rêves », les choses dont on parle ou dont on se parle, qui ne se sont jamais vues réalisés ailleurs que dans notre esprit.

Seconde étape? La patience. Accepter le processus de transformation en cours et prendre du temps pour intégrer les changements qui s’opèrent à l’intérieur de nous. On ne peut plus sciemment espérer vivre une vie différente si l’on continue dans nos anciens patterns. Mais cela met du temps. Un temps qui peut paraître inconfortable comme dans toute transformation.

Cela ne veut pas dire – encore une fois – attendre et ne rien faire. Cela veut dire être davantage lucide envers soi et cesser de rejeter la faute sur l’extérieur, mais au contraire se réapproprier notre espace intérieur afin de générer une nouvelle réalité.

Cette pleine lune nous invite à cela en exprimant notre vérité, non pas comme un absolu, mais comme une réalité existante et enrichissante. C’est ainsi que l’expression est importante, mais qu’il est à noter que notre façon de communiquer évolue: plus d’essentiel. Comme une épuration de toutes actions ou de tous mots qui seraient au final inutiles.

Le silence n’est pas l’absence de paroles. Il est le terreau de nos prises de conscience.

Je vous souhaite une très belle lune, et comme d’habitude, vous aurez plus de détails dans la vidéo par ICI

P.S: le lien avec la lignée des femmes dans votre famille, votre rapport à votre corps, mais aussi tout ce qui touche à la réceptivité est aussi concerné. Pour recevoir, il faut savoir vider notre coupe…

Ozalee

Je reçois vos partages avec joie !

Visitez mon site web: Voyage au coeur des Astres

et ma page Facebook ici

Me contacter <==> Mes Chroniques

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: