Patrick Giani

Saturne au Noeud Sud

par Patrick Giani

Dans les précédents articles, nous avons parlé de la conjonction Saturne-Pluton en Capricorne et surtout de la conjonction de Pluton avec le Noeud Sud, mais nous n’avons pas encore évoqué celle de Saturne au Noeud Sud, qui s’étend sur plusieurs mois, de mai jusqu’en… novembre 2019.

Si cette conjonction dure aussi longtemps, c’est parce que Saturne est dans sa phase annuelle de rétrogradation (dans le sens inverse des signes du Zodiaque) pendant que l’axe des Noeuds lunaires poursuit sa route, dans le sens inverse des signes lui aussi mais c’est sa ronde naturelle.

Ainsi, Saturne semble accompagner le Noeud Sud de la Lune dans ce signe du Capricorne au degré près, tout au moins durant tout l’été.

En conséquence, vous l’avez sûrement constaté dans votre vie, ou autour de vous, chacun est actuellement confronté à son passé, que ce soit familial ou professionnel, que cela se manifeste par des retrouvailles, des blocages, des retards dans l’élaboration des projets ou l’obligation de revenir sur des évènements antérieurs. Même dans les rêves il se manifeste, nous obligeant à faire le point, à prendre conscience, à pardonner ou à faire repentance.  Nous verrons en fin d’article pour quelles raisons. Mais tout d’abord voyons comment se manifeste ce passé actuellement, nous démontrant que finalement, l’histoire  se répète souvent…

Saturne au Noeud Sud et les années 70

Avez-vous remarqué le nombre d’évènements qui font référence au passé en ce moment?
Tout d’abord le film « A star is born » de Bradley Cooper, qui fait un tabac avec la musique du film composée en grande partie par Lady Gaga. Il s’agit du quatrième remake du film Une étoile est née, sorti en 1937. Le succès du film tient essentiellement sur le duo Bradley Cooper/Lady Gaga qui vit une histoire d’amour dans laquelle se reconnaît le public parce qu’elle répond à sa demande d’amour sincère et romantique. On ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec la sortie, il y a 50 ans, de la chanson « Je t’aime, moi non plus » de Serge Gainsbourg et Jane Birkin. A l’époque, cette chanson fit scandale mais cela n’a pas empêché le disque de se vendre à des millions d’exemplaires. Pourquoi? Parce que cette magnifique mélodie était une ode à l’amour, parce qu’elle brisait les tabous mis en place par les religieux et les “bien- pensants” de la majorité silencieuse. Parce que Jane et Serge, qui venaient de se rencontrer, étaient amoureux et le montraient au monde entier sans fausse pudeur, sans hypocrisie. Ce retour du passé par le couple Bradley Cooper/Lady Gaga semble donc sonner le retour progressif de l’amour véritable dans le coeur des êtres humains.

Saturne au Noeud Sud

Toujours dans le domaine artistique, il y a la sortie du film de Martin Scorsese Rolling Thunder revue, une histoire de musiciens en cavale sur les routes du nord-est américain, fuyant le star system, une histoire vécue par Bob Dylan et sa troupe en 1975 et où l’on retrouve toute la folie de l’époque hippie.
Ce saut de 50 ans dans le passé va se manifester également au mois d’août 2019, avec l’anniversaire du festival de Woodstock, qui rassembla pendant trois jours un demi- million de jeunes avec le slogan « Peace & Love », dont le film sorti en 1970 marqua profondément les esprits de toute une génération.

Et puis il y a aussi ce regain d’intérêt pour la Lune, récemment visitée par les chinois (qui ont aluni sur sa face cachée) et de nouveau convoitée par les Américains.  Le 21 juillet 1969, à 3h56 pour la France, le pied de Neil Armstrong se posant sur le sol poussiéreux de notre satellite, en direct sur les petits écrans de nos téléviseurs en noir et blanc, entrait dans la légende. Cinquante ans après le vol mémorable d’Apollo XI, les américains hésitent à reprendre les vols habités car ils coûtent excessivement cher…

Saturne au Noeud Sud

 

Saturne au Noeud Sud et le retour du passé

Si le passé revient dans la vie des êtres humains en cette période de Transition, n’est-ce pas parce qu’ils regrettent ce qu’ils ont vécu dans leur jeunesse? Cet enthousiasme, que nous venons d’évoquer pour la Lune ou pour un festival de musique, peut-il être encore vécu de la même façon de nos jours? De toute évidence non, car le monde virtuel divise plutôt qu’il ne rassemble, le stress et la pollution empêchent les êtres humains d’apprécier les choses simples de la Vie. La plupart des gens se raccrochent donc à leur passé, à des chansons qui leur rappellent une belle époque, à un film qui les a fait vibrer ou qui se rattache à un amour de jeunesse…

Pour d’autres, Saturne au Noeud Sud représente un frein, un blocage qui empêche d’avancer. Si c’est le cas, ils peuvent se poser les bonnes questions : est-ce le bon moment? est-ce la bonne voie? ne manque-t-il pas des pièces à ce puzzle? Car Saturne permet ce recul, cette réflexion, cette méditation indispensables à toute réalisation. Saturne, comme le disait Edgar Cayce, c’est aussi le changement. Mais avant qu’il se manifeste, il veille à ce que rien ne traîne derrière nous, à ce que nous ayons les moyens de procéder à ce changement, il veille à ce que nous soyons au bon endroit et au bon moment. Saturne c’est le bon sens, la logique et le sens des responsabilités. Et combien nous pourrons l’apprécier en fin d’année, lorsqu’il sera reparti Direct et qu’il s’éloignera du Noeud Sud, surtout durant les mois de novembre et de décembre, qui promettent de belles heures à tous ceux qui auront oeuvré en ce sens… 😉

C’est pourquoi, en ces temps où Saturne accompagne le Noeud Sud dans sa course rétrograde, il est utile de « réviser nos leçons » de peaufiner nos projets, de préparer le changement souhaité avec patience, sérieux et opiniâtreté. Mais, dans le même temps, nous devons plus que jamais VIVRE AU PRESENT et faire CONFIANCE, car c’est dans cette réalité que nous pouvons CO-CREER avec l’ensemble de l’Univers, comme cela est écrit dans mon livre  « Il est temps que l’on s’aime » :

« Tout ce que vous vivez, en positif comme en négatif, est perçu et ressenti comme une inexorable ascension vers les hautes sphères de l’Esprit, une lente mais constante évolution de tout votre Etre. C’est pour cela qu’il ne faut pas apporter trop d’importance au passé.
Vous penserez peut-être : “Je veux bien changer et oublier le passé, mais lui, est-ce qu’il veut m’oublier?”
Le passé n’existe plus, il n’a plus de réalité sauf si… vous l’entretenez dans votre mental avec des REgrets, des REmords ou des REssentiments.
Tout cela vous enchaîne au passé et vous empêche d’être heureux, ici et maintenant. 

La seule réalité, c’est QUI vous êtes et CE que vous créez dans le PRESENT. Lâcher prise avec le passé c’est mettre fin aux souffrances et aux tourments intérieurs pour ACCUEILLIR ce que la Vie vous propose de vivre au PRESENT qui est, comme ce mot l’indique, un véritable CADEAU. Commencez par être plein(e) de Gratitude envers la Vie, la Nature, les êtres qui vous aiment et vous soutiennent. 
Et n’attendez pas de miracle. Le miracle c’est VOUS ! »

Source: https://www.jupitair.org/

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: