par Bertrand Duhaime

Au-delà du chaos extérieur, vous vivez des moments exaltants. Au-delà des mirages, le Plan divin se déploie de manière irrépressible, vous portant dans de nouvelles hauteurs. Déjà, pour vous, tout s’améliore. En raison des récents ajustements dans votre ADN, à votre propre rythme, vous allez vous voir renaître et vous aller voir tout se régénérer et se renouveler en vous et autour de vous.

En effet, comme vous avez dû abandonner ou laisser aller presque tout ce qui ne vous appartenait pas et ne vous convenait pas, vous avez commencé à enlever les masques que vous aviez dû revêtir pour vous tirer aux mieux des expériences du monde de la densité et de la dualité. De ce fait, vous bénéficiez plus directement des énergies nouvelles parce que vous portez moins d’opacités. Mais, puisque vous transcendez désormais la troisième dimension, le moment est venu d’abandonner vos anciennes croyances et vos vieilles quêtes et d’accepter de vous présenter nu afin de permettre l’émergence de votre Essence pure à travers votre Vraie Nature d’Être divin.

Ainsi, dans une nouvelle créativité, vous devez vous percevoir autrement que comme un simple être humain limité et impuissant, victime de son milieu ou des circonstances ambiantes, demi-portion d’un autre être incarné, soumis à des autorités extérieures, donc vous accepter dans l‘Essence véritable du Dieu-Homme que vous êtes. Car le moment est venu de vous immerger dans le Monde nouveau, sans la moindre crainte, pour vous ouvrir à un nouveau destin de Grâce, à un destin de compréhension, de partage, de bienveillance, d’abondance et de prospérité, de santé, de succès, d’amour lumineux, le commencement glorieux d’une Ère nouvelle.

«Sans crainte», avons-nous souligné, parce que, si vous restez en lien avec votre Centre divin et appelez l’aide des Guides invisibles, rien ne pourra menacer votre sécurité ni limiter ce nouveau destin de bonheur du fait que, à votre insu, vous vous êtes mieux préparé que vous ne le croyez pour n’importe quelle mission qui pourrait vous échoir. Il vous suffit de transformer les présumés obstacles en occasions d’élévation et d’expansion de vos capacités innées, que vous avez gardées trop longtemps assoupies ou latentes, en commençant par refuser d’en juger en termes de bien et de mal et par accepter la possible réalisation des impossibles d’autrefois.

Sur le plan des énergies, pour plusieurs d’entre vous — ce qui est surtout le cas de ceux qui vivent désormais la Réalité du Nouveau Monde et qui s’affairent à l’édification de l’infrastructure du Paradigme nouveau — le rythme de la vie s’est accéléré pour atteindre un degré presque impossible à suivre. Et ce n‘est pas exagérer que de dire que vous avez souvent l’impression d’en avoir toujours trop à faire.

Maintenant que vous avez poussé votre purification jusque dans vos plus grandes profondeurs et que vous êtes largement délesté de ce qui ne vous servait plus, jamais vous n’avez dû porter attention à autant de petits détails pratiques, qui semblent accaparer la plus large part de votre temps, monopolisant autant tous vos efforts, votre énergie que votre centration. Par bonheur, en général, vous vous en tirez assez bien, vous abattez une large part de la besogne qui vous est proposée dans l’immédiat, même si, une fois l’une achevée, il vous en est proposé quatre autres.

À vrai dire, parce que vous n’avez pas complété votre transition d’un plan de réalité à un autre, ce qui continue le plus à vous décontenancer, c’est que plus rien ne suit la ligne du temps linéaire, ne se produit dans une suite logique bien ordonnée, ne répond aux anciennes manières de faire. Les sollicitations proviennent plutôt de toutes les directions, comme provenant autant d’un lien passé, d’une incitation présente que de la nécessité de prévoir l’avenir, le tout vous parvenant dans le tourbillon d’une séquence apparemment désordonnée.

En fait, le tout remonte des plus grandes profondeurs de votre être, se compliquant des nombreuses perturbations du monde extérieur. Ainsi, largement indifférent à la vie matérielle et mondaine, vous ne savez plus très bien où vous en êtes ni la direction que vous suivez, ce qui n’a rien pour vous encourager, vous motiver, vous stimuler, vous tirer d’une certaine frustration. Par moments, comme si vous filiez à la vitesse de la lumière, vous avez l’impression de ne plus avancer sur les rails de la Voie rapide, mais de vous élever dans les airs, sur une voie dégagée de ses fondations.

C’est que vous êtes mis à rude épreuve dans le ressenti que, d’après vos critères habituels, vos énergies, dont vous n’avez pas toujours l’impression d’être le maître, ne semblent pas toujours être affectées de la manière la plus prudente, la plus cohérente ou la plus convenable. Surtendu, vous avez plutôt le sentiment de suivre une trajectoire changeante, peut-être aberrante, qui semble pouvoir prendre toutes les directions, ce qui vous amène à croire que vous faites du sur place ou que vous tournez en rond. Pourtant, même si vous n’appréciez pas trop le fait d’être de plus en plus étiré dans tous les sens et de ne pas trop apprécier votre état général du moment, vous ressentez que votre être prend de l’expansion, à plusieurs égards, comme jamais auparavant.

Depuis un moment, vous avez appris à vous familiariser avec la notion toute intellectuelle de la multidimensionnalité et vous vous disposiez à vous accepter comme un être multidimensionnel. Mais là, vous commencez à comprendre que ce concept dépasse largement ce que vous en aviez compris et pouvez en comprendre. Les expériences de la présente phase de transition vous imposent d’ancrer votre être dans une réalité infiniment agrandie, super réelle, super vraie, simplement supranormale, tout en vous occupant d’éléments de provenance d’une autre réalité bien différente, parce que plutôt contingente et limitée.

Mais où réside le défi auquel vous faites allusion, voudriez-vous demander? C’est très simple : vous auriez tort de vous entêter, car vous ne pouvez plus rien amener à changer, à progresser, à s’élever en recourant à vos anciennes compétences, à vos anciennes habilités, à vos anciens talents, à vos instruments d’autrefois, à vos méthodes dépassées de l’ancienne vie. Au contraire, vous devez tout tirer d’un état de justesse supérieure qui implique l’Amour et la Vérité, exprimée dans l’estime de soi, l’authenticité, l’intégrité, le respect mutuel. Et vous ne pouvez plus vous y prendre seul, vous devez donner la main à vos semblables.

Autrement dit, en raison des pures énergies présentes, vous devez plonger dans les profondeurs de votre Noyau essentiel pour exprimer un degré supérieur de maîtrise. Constamment, vous devez tout accomplir en vous fondant sur un degré supérieur de Vérité, ce qui implique une honnêteté à toute épreuve. Vous devez affiner et raffiner vos filtres de vérité puisque l’Amour pur est devenu votre meilleur baromètre et votre meilleure boussole, donc votre meilleur allié.

Si vous vous désirez l’avènement d’un Nouveau Monde d’amour, de paix, de respect mutuel, de fraternité, de solidarité et de joie, vous devez vous extraire de votre peur de ce qui est étranger et différent. Vous devez même explorer les aspects apparemment originaux et excentriques de votre propre être. Un être ne craint jamais chez une autre que ce qu’il redoute en lui, parce qu’il ne le reconnaît pas et ne l’assume pas.

Quoi qu’il en soit, dans la présente Ère de Grâce, tout répond rapidement à votre pensée et vos sentiments conscients et inconscients : si vous aspirez réellement à vivre heureux, vous vous préparez le bonheur, car vous en générez la vibration; si vous souhaitez grandir dans l’Amour, c’est de même ce qui vous arrivera. Mais si vous portez trop attention aux aléas du monde de la densité et de la dualité ou si vous vous préoccupez davantage de ce qui se passe chez autrui que de ce qui se passe en vous et autour de vous, vous en renforcez tout autant dans les désagréments dévastateurs ou ravageurs.

À titre de modèle, être simple, humble, ouvert, compréhensif, bienveillant, attentionné, même tendre, afin de porter attention à ceux qui accueillent votre amour et sollicitent votre assistance, voilà l’essentiel dans les présentes heures cruciales. Mais vous devez commencer par bien prendre soin de vous en vous aimant, en sachant vous reposer et vous ressourcer, en vous alimentant convenablement, en vous accordant la première place, en évitant de rendre des comptes à qui que ce soit, en veillant à clarifier vos priorités, en refusant les liens qui dispersent et écartent de votre But ultime, en cessant de dépendre des moyens, des attentes ou du regard d‘autrui.

Et comme l’Illumination résulte de la Fusion du Ciel et de la Terre, vous devez rester uni à votre Centre divin et vous ancrer profondément dans la Terre qui continue de vous accueillir, en sortant à l’extérieur et en vous immergeant dans la Nature, surtout dans les phases difficiles.

© 2018, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: