Par Frank HATEM DSD, 

Président de l’Université Francophone Métaquantique (Haute Métaphysique et Métaphysique Opérative)

Une seule solution : aider un nombre suffisant de personnes (prédisposées) à se familiariser avec le Supramental, permettant d’atteindre cette « masse critique métaquantique » qui propulsera la planète dans un monde de fraternité, de justice et de vérité (« 5D »). Une « Dimension » vibratoire qui ne se fera pas sans vous.

Il est utile de dénoncer les puissances visibles et invisibles qui veulent nous tirer vers le bas, elles sont légion dans tous les domaines (vaccins, ondes genre wifi, Linky ou 5G, politique corrompue, télévision, informations, publicité des monopoles commerciaux, géo-ingéniérie, pétrole, industrie alimentaire et agricole détruisant les forêts et nous éloignant de l’autonomie et de l’économie locale, finance de l’argent-dette, pouvoirs numériques, déculturation et mondialisation, addictions chimiques et autres etc.), toutes ces stratégies anti-humaines qui ont pour but de maintenir les peuples dans la soumission en leur cachant l’essentiel pour qu’il n’y ait plus que l’ego et la consommation qui comptent. Les « lanceurs d’alertes » tout comme les rebelles sont des héros qu’on devrait se faire un point d’honneur de défendre et de protéger. Certes, tout cela est utile. Mais le plus important c’est d’élever les vibrations, et rien n’est plus efficace pour élever les vibrations que de COMPRENDRE. Rationnellement. Hyper-rationnellement pour que le mental ne fasse plus obstacle : comprendre qui on est, qu’est-ce que l’illusion de la « matière » universelle et d’où vient-elle (puisque tout est esprit), pourquoi on est là, quel est le sens de tout cela.

Car tant qu’on n’a pas compris ce que c’est que soi et l’univers, on ne peut diriger sa vie avec sagesse, et c’est bien pour nous en empêcher que l’ignorance nous manipule avec des théories du « big bang » ou des fausses spiritualités comme parfois le « New Age » (moins trompeuses cependant que bien des dogmes religieux et « scientifiques ») qui nous dévient de la vraie compréhension et nous piègent dans l’illusion d’une matrice qui n’a plus lieu d’être.

« Le seul moyen de comprendre sa vie est de comprendre l’univers.

Le seul moyen de comprendre l’univers, c’est de comprendre l’esprit.

Le seul moyen de comprendre l’esprit,

c’est de comprendre la dualité du néant. »

Autant dire qu’on en est loin avec les formations et informations qu’on nous inflige, et qu’on ferait mieux d’appeler « déformations ». C’est donc à tous ceux qui sont un peu conscients de prendre les initiatives nécessaires pour que le « grand changement » ait lieu, en commençant par se réformer soi-même.

Si « je », là où je suis, qui que je sois (qui en ressens l’appel), je ne le fais pas, qui le fera ? Si ce n’est maintenant, quand cela sera-t-il ? Quand il sera trop tard pour cette humanité ?

Vous avez peut-être entendu parler des « 144 000 ». Un nombre suffisant pour avoir une influence vibratoire décisive sur la planète. Notre préoccupation est de contribuer à ce que des sages se révèlent, qui pourront devenir « Ambassadeurs UFM certifiés », et cela relativement  rapidement (c’est possible).

Certes, la majorité des humains se trouvent fort bien dans cette 3e densité, et n’ont strictement aucune envie de remettre en cause leur ego et de jouer ainsi un rôle dans cette élévation vibratoire. Ce n’est pas grave. Toutes les dimensions spirituelles doivent exister. Les végétaux ne disparaissent pas lorsque les animaux apparaissent. Ce qui compte c’est qu’un nombre suffisant de personnes se détache de cette dimension matérialiste pour le bien du Tout. La planète les appelle, elle en a besoin, elle ne peut rester éternellement en 3D. Ceux de la troisième Dimension manifestent le Mental de la planète (tout comme les animaux en manifestent l’Emotionnel, les végétaux l’Ethérique, et les minéraux le Physique), et cela est évidemment indispensable pour constituer le socle des Dimensions spirituelles. Mais précisément, ces Dimensions doivent se révéler et naître, et c’est la mission de beaucoup de ceux qui veulent se sortir du mental matérialiste et égotique. Et d’ailleurs beaucoup de jeunes se sont incarnés pour cela, ils ont tout compris avant de venir, et débarqués ici, ils ne comprennent rien de ce monde de fous avec lequel ils n’arrivent pas à communiquer, et bien souvent ils désespèrent.

Pourtant ils ne sont pas venus pour rien. Ils ne le savent pas toujours, mais ils sont les artisans de ce niveau supérieur qui attire tant les gens qui lisent la « Presse Galactique » ou s’informent sur « LeGrandChangement.tv »

On appelle ce niveau supérieur au mental vers lequel nous allons le « supramental » ; et les personnes qui vivent déjà cette cinquième Dimension (il y en a et il y en aura de plus en plus), on les appelle des « mânassiens » ou « l’Homme Nouveau supramental ».

La « quatrième Dimension » n’est qu’une étape intermédiaire éphémère caractérisée par la « recherche scientifique » aboutissant au pouvoir sur la « matière » et à l’autodestruction. On y trouve aussi ce foisonnement de recherches spirituelles de tous acabits qui sont souvent autant de fourvoiements, mais qui sont aussi parfois très positifs. Il ne faut pas perdre de vue que la manipulation de la spiritualité a toujours été une des priorités des ennemis de l’humanité. Beaucoup de religions n’ont été constituées que dans un but de pouvoir, et le « New Age » est aussi pour une bonne part une manipulation.

Toutes les doctrines qui laissent entendre qu’on va sortir de la dualité, qu’il faut éliminer la dualité, éliminer l’ego, éliminer le mental, sont à la fois le produit et l’instrument de l’ignorance. Car rien n’est à jeter dans l’univers et la conscience elle-même est dualité. La question n’est pas de « purifier » ou « d’éliminer », elle est de remettre les différents constituants de l’humain à leur vraie place, par exemple comprendre ce qui est vraiment créateur en nous, comprendre où se situe notre vrai libre-arbitre, ne pas donner le pouvoir à l’ego alors qu’il doit être un serviteur, etc. Bien souvent, le New Age laisse entendre que parce qu’on est medium ou canal ou qu’on a des pouvoirs extrasensoriels, on est forcément plus évolué. En fait cela n’est pas déterminant. Si on n’a pas les bases de compréhension nécessaires, on peut facilement se laisser manipuler par des « entités » qui en tirent énergie, ou simplement par le filtre de nos mémoires.

Il y a quelque chose d’extrêmement important dont on n’avertira jamais assez : bien souvent des messages et informations de l’au-delà qui se prétendent issus de hautes « entités » évoluées ne sont en fait qu’issus du « bas-astral ». Même s’il arrive que tout semble vrai (souvent les 80 % de vérité servent à laisser passer les 20 % de mensonges). Evidemment, plus le niveau vibratoire de l’opérant est élevé, plus il y a de chances que ce soit authentique. Et les hauts niveaux vibratoires supposent la compréhension de ce que c’est que soi et l’univers.

L’autre mise en garde s’adresse à tous ceux qui jouent déjà un rôle dans l’éveil, ou qui ont pour vocation de jouer un rôle important dans cette vie. Ils peuvent être attaqués pour les empêcher de réaliser cette mission, et ce sont généralement des « portails organiques » qui jouent ce rôle d’empêcheurs, sous des apparences toujours très séduisantes, qui font partie, pour une grande part, de la catégorie des pervers narcissiques. En fait, ces empêcheurs sont des personnes dont les failles de l’ego ont permis qu’elles soient habitées par des forces du bas-astral. Ainsi la « matrice 3D » défend ses positions en tentant d’éliminer les artisans du changement. En les épuisant émotionnellement et/ou physiquement.

Ce n’est pas contradictoire avec le fait que nous sommes tous responsables, et que tout est Soi. Et ce n’est pas parce que ces influences sont apparemment « extérieures » qu’on n’en est pas le créateur, comme de tout le reste. En fait, tout repose sur la peur de la solitude, cette peur de la solitude qui est l’essentiel de nos freins dans notre réalisation spirituelle, et qui nous maintient dans l’ego pour être sûr que l’autre et la « matière » existent, que le monde existe et nous reconnaît, qu’on peut en tirer quelque chose, entre autres sur le plan sexuel (puisque la peur de la solitude excessive conduit aux excès sexuels, et finalement aux « possessions » par des volontés qu’on ne contrôle plus. Certains en sont même fiers). Tout ceci se passe généralement à un niveau inconscient, et finalement, cela sert d’expérience. Tout peut être guéri à partir du moment où on a décidé de s’en sortir.

Toute ignorance repose sur le besoin d’être aimé, alors que notre réalité, c’est d’être la Source de tout amour. L’ego cherche à se sentir aimé pour se sentir exister. Précisément parce qu’il n’existe pas réellement. Ce qui EST, c’est la source d’amour, source créatrice que nous sommes tous et qui nous est commune à tous, et qui fait que lorsqu’on s’élève spirituellement, on a de moins en moins besoin d’être aimé, et de plus en plus besoin de donner, d’aider notre univers à s’épanouir et non en tirer jouissance et profit.

Quand on a compris qui on est, on peut se « débarrasser » de ces énergies manipulatrices, et se libérer soi-même est le meilleur moyen d’aider les autres à se libérer.

C’est aussi une façon de reconnaître si on a affaire à un certain « New Age » inapproprié que d’y voir se mêler sexe et spiritualité (ne pas confondre avec le Tantrisme des origines, c’est autre chose, mais il a bon dos), tout comme ce qui a trait au « développement personnel » et à la « pensée positive » qui ne cherchent souvent qu’à gratifier l’ego et l’aider à accumuler afin de se sentir davantage exister.

Il ne s’agit pas de renier tout cela en bloc. Le développement personnel, c’est aussi un outil de guérison psychologique, de libération des mémoires fossiles qui peuvent être des freins à l’élévation spirituelle. De même, la pensée positive est un moyen de se familiariser avec le fait qu’on est créateur. Tout dépend de la façon de faire et des intentions qui sous-tendent ces pratiques. Tout cela sera largement expliqué dans les vingt-deux ateliers d’Ontologie proposés par LeGrandChangement.tv dans le cadre du « Projet Métaquantique ».

En fait toutes ces situations à double tranchant ne sont que des exercices pour exercer notre discernement, tout comme les informations, la politique etc. Il n’y a donc pas lieu de culpabiliser, toutes les erreurs du passé auront été nécessaires. On ne va pas chercher à éliminer son passé, on est simplement là pour s’en servir de marchepied spirituel. Ne pas être dupe. « Aucun attachement, aucune aversion » comme dit Louise Gervais (enseignante à l’UFM). Et aucune dépendance.

Cela ne veut donc pas dire non plus que, dans l’élévation vibratoire, on n’a plus droit au sexe. Cela veut dire qu’on doit cesser d’utiliser la spiritualité avec, c’est parfois le cas, un but sexuel en fait, ou bien, c’est souvent le cas aussi et c’est équivalent : financier. Comme c’est le cas pour beaucoup d’influenceurs dans les milieux New-Age. Le sexe peut en effet être utilisé par notre cerveau reptilien pour maintenir dans la 3D. Quant à l’argent, il n’a aucun pouvoir en soi, il peut fort bien être réservé à son rôle d’instrument nécessaire pour la réforme en cours.

De toute façon, pour qu’il y ait discernement, il faut qu’il y ait compréhension des fondements de tout ce processus d’évolution. Tant qu’on n’a pas compris qui on est, d’où on vient et pourquoi, il est difficile de ne pas se laisser avoir. C’est bien pour cela que notre travail consiste à éveiller à la compréhension hyper-rationnelle de l’univers (et donc de l’esprit), qu’on appelle la METAQUANTIQUE (« au-delà du quantique »), afin que les certitudes les plus fondamentales qu’on y découvre ne permettent plus de retour en arrière dans la soumission à la « matière » et à l’ego. Pendant longtemps on se maintient dans le doute et l’interrogation, c’est une stratégie du mental, et puis un jour on s’ouvre à l’illumination.

Quand la masse critique sera atteinte, et elle le sera, la vérité ne pourra plus être ignorée, les mensonges ne seront plus acceptés. C’est la phase finale de cette Ere des Révélations (« Apocalypse ») dans laquelle nous sommes jusqu’au cou puisque plus rien ne peut être caché. C’est ce qui fait peur à nos manipulateurs. Et plus les « Ambassadeurs UFM certifiés » seront nombreux, plus l’information circulera.

Vibraconférence de Jeudi le 19 septembre 2019 à 19:00 (13:00 Québec)

« Le seul moyen de comprendre sa vie est de comprendre l’univers.

Le seul moyen de comprendre l’univers, c’est de comprendre l’esprit.

Le seul moyen de comprendre l’esprit,

 c’est de comprendre la dualité du néant. »

« La vie est merveilleuse à condition de la comprendre ».

Frank Hatem DSD

Découvrez mon site: www.hatem.com/ et ma page FB. Pour me contacter ou lire mes chroniques CLIQUEZ ICI !

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: