par Péris Angélique

Bonjour à vous toutes et à vous tous, comment allez-vous depuis la Nouvelle Lune du 28 septembre, comment vous sentez-vous ?

Les énergies de cette Nouvelle Lune du 28 septembre, sous couvert de changement de cycle, de renouveau, de reconstruction de nous-même, ont quand même eu un certain impact social / Politique avec le décès de J. Chirac, le 26 septembre, un impact environnemental avec l’explosion de l’usine Seveso de Rouen, le 26 septembre, et avec la reprise en marche Directe de Pluton, le 3 octobre, un impact humain assez lourd, dans des énergies qui aujourd’hui se tiraillent entre notre relation à notre individualité avec la Lune en Bélier, et notre relation aux autres, avec le Soleil en Balance, c’est-à-dire rencontrer l’autre, tout en restant soi, et non pas céder à un sur « Moi individualisé » et indépendant ou à une totale dépendance de l’autre et de son regard…Pour ces 3 sujet, je vous mettrais les liens vers les articles correspondants sous la vidéo.

Ainsi, certains d’entre vous, ont assisté à des tensions ou à des tiraillements relationnels et transformateurs quand d’autres ont vécu ou vivent encore des passions qui engagent tout leur être, où l’amour avoisine parfois la haine, des amours intenses, furtifs, fugaces, possessifs ou jaloux… avec Vénus en Scorpion et conjoint à Mercure associant la séduction à la parole, donnant des moyens de plaire et de convaincre, qui en dissonance à Uranus R, cristallise le sentiment amoureux jusqu’à faire voler en éclat la relation, lorsque l’idéalisation de l’autre s’est essoufflée. Ce qui avec une dissonance Mercure / Uranus, tend à nous rendre impatient, nerveux, stressé, avec un besoin de s’opposer aux autres ou de polémiquer.

 

Beaucoup se reconnaîtront dans cette instabilité émotionnelle et sentimentale et certains pourraient utiliser ces énergies pour couper des relations affectives, professionnelles ou associatives avec Mars en Balance. D’ailleurs, il se pourrait qu’avec le quinconce de Mars à Uranus, qu’il faille transformer, ou modifier certaines attitudes mentales ou comportementales inadéquates, d’impulsivité, d’impatience, de colère ou de violence, d’indépendance et de liberté exagérée. Et cela tombe bien, puisque Mars maîtrise la Pleine Lune en Bélier ; nous donnant l’énergie nécessaire pour agir selon nos besoins, ce qui pourrait s’exprimer par un désir de mettre les points sur les i et les barres sur le T, exprimant notre besoin d’indépendance et de liberté envers certaines de nos relations, afin de reprendre notre pouvoir dans le respect de tout un chacun, tout en arrivant à trouver une certaine paix ou équilibre intérieure avec le Soleil en Balance.

 

Cette PL en Bélier, a donc un côté dynamique, entreprenant, créatif, l’imagination peut être spontanée, mais elle peut aussi nous rendre impatient, impulsif, vif, avec un besoin de nous affirmer et des périodes de coup de moins bien, de stress mais aussi d’agressivité. C’est une position intense où il va être nécessaire d’exprimer nos émotions quel que soit la teneur qui nous anime, ou qui nous brûle, aussi bien dans tout ce que l’on entreprend, tout ce que l’on met en action, qu’au niveau de notre foyer ou de la famille. Il se peut d’ailleurs que certain suivent leurs impulsions ou leurs instincts combatifs, et que d’autres aient ou ressentent un grand besoin de changement. En somme, une part de nous peut être assez instable, nous projetant vers l’impatience et la précipitation. De ce fait, si vous êtes en train de mettre en place quelques projets, si vous êtes en train d’entreprendre, de créer votre entreprise, ou votre activité, d’initier de nouvelles idées ou de nouvelles intentions, il est certains, que sous ces énergies trop ardentes, cela peut vous jouer de mauvais tour, si vous n’arrivez pas à canaliser ce trop-plein.

 

D’autant plus que cette PL, qui nous rend quand même assez sensible, angoissé, ou inquiet, se trouve embarquée dans un aspect de T-carré entre Pluton / Saturne / Noeud Sud et le Soleil, nous poussant à nous remettre en question de telle sorte que les actions entreprises, quelles qu’elles soient, peuvent avoir un goût de révolte intérieure, nous donnant l’énergie nécessaire pour fermer une porte, afin d’en ouvrir une nouvelle. Ce qui veut dire que tout ce qui ne nous correspond plus – on en parle quand même assez, depuis un certain petit moment et même régulièrement dans chaque vidéo – que cela soit au travers de certains principes, ou valeurs, par rapport à certains de nos conditionnements, tout ce qui n’est plus aligné avec l’être que nous sommes censé devenir, au plus proche de notre authenticité, tout cela, qui est inscrit avec le Noeud Sud en Capricorne et qui parle de tout ce qui est froid, rigide, autoritaire, lourd, tout ce qui nous freine, tout ce qui nous frustre, tout ce qui nous empêche finalement d’être nous-même, toutes nos routines, ou nos burn-out professionnel, nos insatisfactions, tout ce qui est laborieux, peu lucratif, toutes surexploitations, toutes ambitions ou réussites démesurées ou illégales, tout ce qui a un rapport avec des mémoires karmiques ou transgénérationnelles, que cela soit dans nos structures professionnelles, nos structures relationnelles, amoureuses ou familiales, tout cela, doit se déconstruire, les vieux codes, les vieux principes, les vieux schémas doivent mourir, pour qu’émerge enfin en nous, celui que nous sommes réellement, c’est à dire un personnage tout en couleur, qui rayonne juste son intégrité.

C’est en conscientisant tout cela, en lâchant prise, en s’abandonnant aux transformations et aux changements, que nous pourrons aller vers le Noeud Nord en Cancer, qui demande d’être dans plus de douceur, plus de sensibilité, plus d’autonomie, plus d’indépendance, plus responsable face à la vie, pour aller de plus en plus vers sa propre individualité et trouver un équilibre entre le besoin de protection et le désir de s’ouvrir sur le monde.

 

Et plus, Saturne et Pluton, continueront de se rapprocher l’un de l’autre jusqu’en janvier 2020, plus les énergies seront de plus en plus fortes et plus le NS se dégagera de ces deux mastodontes que sont Saturne et Pluton, et plus nous serons amenés à nous dépouiller de ce qui n’est plus essentiel, à trancher, à couper, à fermer des portes, à passer à autre chose, résister, serait inconscient, immature et surtout faiseur d’encore plus de trouble dans nos vies, car le moment sera plus que jamais propice à la réalisation de tout notre être, si tant est qu’on est fait preuve de maturité et de responsabilité face à notre vie.

 

Et plus, pour cette PL, vous vous allégerez, et plus vous pourrez compter sur votre déterminisme, votre enthousiasme et votre optimisme, pour retrouver l’aisance ou le mieux être dans vos milieux sociaux et professionnels, et espérer, sans excès bien évidemment, une existence plus conforme à vos attentes comportant de ce fait de multiples satisfactions avec une harmonie Soleil / Lune / Jupiter.

 

Saturne et Pluton sont redevenus Direct tous les deux, le 18 septembre pour Saturne et le 3 octobre pour Pluton, ce qui suggère que vous avez dû commencer à modifier, recadrer, changer, transformer, ou restructurer votre vie, par rapport à ce que vous aviez constaté pendant leur phase de rétrogradation ; vivant des blocages, des insatisfactions, des frustrations, certains ont rompu une relation, ou ont trouvé un nouvel amour, d’autre ont quitté un boulot, ou ont été embauché, d’autres ont claqué une porte, rompu un contrat, décider de changer d’entourage, de couper les ponts avec la famille… tout cela a pu certainement, engendrer des sacrifices dans vos restructurations, mais ayez vraiment conscience, en remettant les pendules à l’heure, qu’à un moment donné, vous récolterez les bénéfices de tous vos chamboulements.

 

Et je pense sincèrement qu’il n’y a même plus besoin d’attendre pour recevoir, et que la récolte se fait presque instantanément. Vous rompez avec de vieux schémas, vous lâcher prise, vous modifiez votre façon de penser ou de percevoir la vie, vous faites confiance, vous vous en remettez à la vie, et la vie en échange, pourvoit à vos besoins selon ce qui est juste et bon pour vous. C’est ainsi que certains sont en train de récolter les fruits de leur labeur. Ils ont été à l’écoute de leur intuition, de cette petite voie qui leur enseignait le chemin à suivre, ils l’ont écouté, sans rien retenir, en faisant confiance en leur bonne étoile ce qui leur a valu plus de pragmatisme et une concrétisation à longue échéance. Et cela, on le doit à ce triangle mineur entre Neptune / Saturne et Mercure, qui accompagne toutes ces transformations avec ce T-carré.

 

Donc, je le redis, encore une fois, vous quitter et vous fermez la porte à ce qui doit être, vous ne retenez rien, vous laissez faire, vous accompagnez même le mouvement, et en échange, la vie vous récompense instantanément… c’est ce qu’on appelle le karma instantané, vous récoltez ce que vous avez semé, et là, en l’occurrence, pour toute bonne action faites sur tout ce qui entrave votre évolution, un bon point vous ait donné dans la lancée.

 

Si en revanche, vous vous accrochez à des situations ou a des personnes, alors que vous savez que rien de bon n’en sortira, que tout est bloqué, que rien n’avance jamais, ni ne change, ou n’évolue, et qu’en plus, cela vous fait de plus en plus souffrir, vous créerez des tensions et des conflits de telles sortes, qu’Uranus vous arrachera à ces sécurisations. Car ces sécurisations ont toutes un lien avec votre passé infantile. En effet, lorsque vous êtes né à l’Ascendant, et que vous êtes sorti du ventre de votre mère pour affronter le monde, c’est en maison II et en analogie avec le signe des Taureaux, que vous avez eu votre premier contact avec la matière mais aussi avec votre maman et la façon dont elle a pu vous nourrir. De ce fait, la façon dont elle le faisait, soit dans le trop, soit dans le pas assez, soit dans l’amour, soit dans la précipitation, soit dans l’acceptation soit dans le déni…, a pu jouer grandement sur vos attaches affectives et votre rapport avec les choses et les gens, entraînant par là même une boulimie ou une anorexie de tout ce qui pouvait rentrer dans votre champ de vision, ce qui a pu engendrer nombres de manques ou de frustrations, qui fait qu’aujourd’hui, insatiable, vous vous attachez à toutes vos possessions égotiques, car cela crée en vous la sécurité infantile qui vous faisait tant défaut. En comprenant cela, et en travaillant à harmoniser votre façon de vous nourrir par votre travail, vos rencontres, votre façon de penser, vos possessions, etc… en comprenant que vous n’avez plus besoin d’attendre qu’une personne extérieure ou qu’une chose ou un objet vous remplisse mais que vous pouvez maintenant, vous alimentez vous-même, et tout seul, vous pouvez alors laisser vos possessions libres de partir ou de rester, car votre vie n’en dépend plus désormais… C’est cela la vraie liberté, accueillir dans sa vie, ce qui arrive de la même façon que ce qui s’en retourne, avec la même acceptation, et le même lâcher- prise.

 

De ce fait, cette PL en Bélier prend enfin tout son sens, il va s’agir trouver l’équilibre entre l’expression de votre individualité, JE, et votre appartenance au groupe, NOUS, ce qui revient à chercher l’harmonie en soi pour trouver l’harmonie autour de soi.

 

Je vous souhaite à toutes et à tous d’apprendre à lâcher avec ce qui ne fait plus sens dans votre vie, et qui vous bloque dans votre évolution, et de vous ouvrir pour recevoir les compensations de ces divers sacrifices… Je vous souhaite également une très bonne Pleine Lune, certes un peu tendue, mais au combien transformatrice !

Source: http://astrotransgenerationnel.over-blog.com/

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: