par Lulumineuse

Les désirs sont multiples chez l’humain. Et de même que l’humain est composé de plusieurs niveaux de fréquences liées entre-elles, les désirs peuvent émaner de sa polarité supérieure comme ils peuvent émaner de sa polarité inférieure. Il ne faut pas voir de bon ou de mauvais là-dedans, il faut seulement saisir la différence entre les deux. Les désirs de notre polarité supérieure sont liés à notre Moi Supérieur, notre lumière, notre noyau, notre source. Qui est elle-même issue de la source de l’univers, l’Amour, la Lumière. Ces désirs sont des sensations profondes. Ils se caractérisent par une vibration émanant de notre source, notre chakra du plexus solaire (centre solaire). Leur noyau vient de notre connexion au noyau central de part notre couronne cosmique, notre 7e chakra. Quand un désir Supérieur vibre, il se syntonise : il s’aligne en transformant notre vibration entière. Il s’harmonise avec elle.

Dans les désirs Supérieurs nous pouvons retrouver le désir d’aider les gens, le désir de les soigner, le désir d’enseigner, de montrer, de partager, de coopérer, d’inventer des appareils dans divers domaines, de prendre soin des animaux, de vivre près de la nature, d’explorer le monde, d’examiner les fonds marins… Le désir Supérieur est l’intention d’évolution de l’univers à travers notre prisme intérieur. C’est pourquoi les désirs de notre polarité supérieure vont tous dans le but du bien commun. On appelle également cela « répondre à son âme ».

Les désirs émanant de notre polarité inférieure, du petit moi, se caractérisent d’une autre manière. Ils prennent forme dans une sensation de manque à combler. Ce manque est souvent inconscient chez l’humain, car l’humain n’a pas conscience que ce manque provient de son propre éloignement avec sa source intérieure, son propre soleil intérieur. Les désirs du moi inférieur sont tournés vers l’ego et non vers le moi Supérieur.

Parmi ces désirs ils peut y avoir le désir de reconnaissance, le désir de domination, le désir de contrôle, le désir de diriger (dans le sens du pouvoir personnel) ou le désir de manipuler. Ils sont souvent portés sur le matériel car le petit moi vit davantage dans la densité. La grande différence entre ces deux formes de désirs c’est que l’un est un désir de « sensation », (vouloir ressentir en Soi, agrandir sa lumière intérieure), l’autre est un désir de possession. Par exemple, une personne souhaitera un terrain pour pouvoir jouir des sensations de s’y promener, de s’en occuper et y semer la vie. Un désir émanant de son Moi Supérieur. Une personne peut avoir le désir de posséder un terrain juste pour vouloir le posséder et en faire ce qu’il veut. L’un cherche à acquérir quelque chose de nouveau en Soi (la sensation, l’expansion intérieure), l’autre cherche à acquérir quelque chose de nouveau à l’extérieur de soi (la possession, l’éloignement intérieur). En apparence le désir peut sembler le même, mais dans les énergies polarisées, l’un vient de l’alignement avec l’âme, l’autre vient d’une déviation par l’égo (l’âme qui n’arrive pas à s’exprimer, réprimée par l’égo en recherche de lumière).

Ainsi il est bon de s’aligner sur ses désirs Supérieurs pour s’aligner avec les plans de l’univers. Car l’univers a placé en chaque humain de merveilleux désirs profonds et purs, pour s’harmoniser à la symphonie universelle et sa merveilleuse création infinie.

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: