par Caroline Faget

En 2015 lorsque j’ai consulté un voyant juste avant de démissionner, il m’a dit qu’il “ne voyait pas” que j’allais devenir mère. Des années auparavant, c’est une astrologue qui m’avait fait part de ses doutes concernant le fait que j’allais mettre au monde un enfant. Cela m’avait beaucoup attristée. Mais au fil du temps, j’avais presque accepté l’idée que je ne vivrais pas, dans cette existence, la vie de famille dont j’avais tant rêvé.

A 40 ans, j’étais célibataire et sans enfant. A 41 ans j’ai rencontré l’amour et à 42 ans je suis devenue l’heureuse maman d’un petit garçon.

Si je n’avais pas osé suivre les signes lumineux qui m’ont guidé vers le père de mon fils, je n’aurais sans doute pas eu d’enfant. Mais mon engagement total envers la lumière a transformé ma vie en profondeur.

La lumière s’immisce partout et sa puissance est considérable. Elle est non seulement capable de défaire des situations stériles mais aussi de débloquer et de guérir des aspects de nous sombres et malades. Elle nous réaligne sur la plus haute expression de nous-même et nous offre de nouvelles possibilités. (Lire l’article “Se reconnecter à sa vibration lumière”)

En étant consciemment au service de l’Intelligence Divine, on se met au service de l’humanité et on contribue plus amplement à faire briller notre propre lumière et celle de Dieu. 

A force d’appeler notre lumière intérieure, on finit par la rendre vivante et concrète, alors, elle peut rayonner à l’extérieur et changer nos conditions de vie, les unes après les autres.

Pour moi, cela a commencé par un changement de vie professionnelle puis un changement sentimental et familial. La lumière a développé mes capacités extrasensorielles, ma créativité, ma force et mon intelligence. Et je sais que ma foi en cette puissance universelle va continuer à me guider vers mon plus haut potentiel au fur et à mesure des années car elle m’aide à repousser mes limites.

Mais c’est aussi à moi, à nous d’en décider, car rien n’est acquis. C’est une aspiration profonde qui demande un engagement de chaque jour et même de chaque instant. Je “lâche” parfois la lumière mais j’y reviens toujours car son énergie me porte, sa guidance m’inspire et sa présence m’élève. Je dirais même qu’elle m’aide à respirer dans ce monde où j’étouffe parfois. 

Lorsque je commence à écrire, elle vient me surprendre et elle élève mes écrits. C’est elle qui écrit à travers moi. Elle m’a donné un nouveau souffle et je lui dois tout.

La lumière n’est pas un concept ni une chimère. Le chercheur de lumière n’est pas un être séparé de la réalité terrestre ni retranché dans le monde des “bisounours” comme on l’entend parfois. Lorsque l’on se met consciemment au service de cette force intérieure, on se créé réellement de nouvelles possibilités. 

Cependant sa présence ne rend pas toujours notre vie plus facile car cette force divine ne nous soustrait pas à nous-même. Bien au contraire… Sa vibration met en lumière nos capacités mais aussi nos ombres.

La lumière est la vibration de l’Univers la plus élevée et vivre en sa présence transforme tout. Ainsi, ce qui n’est pas aligné sur la plus haute expression de nous-même disparaît peu à peu pour laisser émerger notre véritable Soi.

En osant ma lumière je n’avais pas idée à quel point je m’ouvrais au miracle de la vie !

Communiquer avec les anges, changer de voie professionnelle, écrire mes textes et les partager sur mon blog, faire des soins à distance, rencontrer l’amour, devenir maman…

La connexion à la lumière nous rapproche des anges. Ils peuvent ainsi venir plus facilement vers nous car c’est comme si nous frappions à leur porte. ( Lire le texte “Aide-toi et le Ciel t’aidera”)

La lumière est la voie royale.
Elle est la voie sacrée.
Alors j’ai juste envie de vous dire :
” Osez votre lumière et vous verrez s’accomplir les miracles…”

Caroline Faget

Bienvenue sur mon blog http://www.carolinefaget.fr/

et ma page Facebook

Me contacter <==> Mes Chroniques

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: