Par Yvan Poirier

Salutations Chers Frères et Sœurs de la Lumière UNE,

DEUXIÈME PARTIE

Afin de retrouver en nous cette Singularité du Coeur et de la vivre entièrement, nous devons appliquer le RENONCEMENT de nos croyances, de nos connaissances, de nos habitudes et de nos confrontations.  Le fait d’être Neutre face à la vie permet de ne plus être assujetti à la forme ou à son histoire, car ces éléments nous tiennent constamment dans l’illusion, non dans la révélation de QUI nous sommes éternellement.

Le renoncement dans la Neutralité signifie que vous renoncez, selon ce que vous êtes en mesure d’appliquer, à tout ce qui existe de vous, que ce soit la personnalité, l’âme, les vies antérieures, les peurs, les souffrances, les peines, le rejet, l’abandon, les maladies, etc. Renoncer ne signifie pas rejeter ou juger ce que vous vivez ou avez vécu, mais bien de vous détacher de tout ce qui vous semble, selon votre point de vue, éphémère.

Dans le renoncement, il y a l’acceptation que toute cette vie dans l’enferment n’est qu’une illusion, une pièce de théâtre bien orchestrée, que l’on accueille en notre Coeur Vibral afin de la transcender.

Il est temps de faire face à nous-mêmes au-delà du « Je Suis » ceci ou cela, dans un processus de renoncement qui doit demeurer significativement et en tout moment Neutre. Il est important de comprendre que le renoncement est le dernier défi auquel nous sommes confrontés, car tout ce que nous avons vécu jusqu’à ce jour n’était qu’illusion. Renoncer, c’est mettre fin à nos propres conflits, jugements, obstinations et à toutes les formes de dualités qui les ont créés.

Ce renoncement nous prépare à intégrer le Corps d’Êtreté dans notre vie de tous les jours dans l’humilité et la liberté. Être Neutre est un état de résignation et de reddition, un lâcher-prise total qui permet d’accueillir sans résistance la Lumière Authentique qui ouvre en nous les Portes de l’Absolu.

Le renoncement est l’Ultime abandon à l’Intelligence de la Lumière, c’est un lâcher- prise sur ce que vous croyez être en tant qu’être humain, peu importe votre personnalité ou ce que vous avez pu réaliser dans ce monde qui n’est pas le vôtre en vérité.

Comme le Christ l’a dit : « Je suis dans ce monde, mais je ne suis pas de ce monde! » , cette Neutralité nous transporte ineffablement vers la Simplicité et la Transparence, faisant de nous un être détaché de toutes formes, de toutes expériences, de toutes histoires et de toutes bifurcations psychiques ou psychologiques.

Le renoncement, c’est vivre le moment présent, en mettant de côté les faux-semblants de l’existence actuelle et se laisser adombrer par le Manteau Bleu de la Grâce dévoilée par l’Intelligence de la Lumière et ses Particules Adamantines. Aujourd’hui plus que jamais, il vous faut renoncer à tous les désirs égotiques qui envahissent notre conscience et sabotent notre état de Neutralité.

Nous devons renoncer, dans la mesure du possible, à toute pratique, technique, rituel ou tout élément qui, par le passé, semblaient indispensables pour nous permettre de stabiliser notre conscience ou d’élever notre état vibratoire. L’État offert par la Loi d’Action de Grâce est celui du Corps d’Êtreté ouvrant ses AILES vers l’Absolu.

Le renoncement dans la Neutralité débouche sur l’Absolu déjà en nous-mêmes. C’est la communion avec le Verbe qui se fait Chair  qui nous signale de laisser la Lumière Authentique œuvrer sans résistance et sans peur. Le renoncement est un espace hors du temps où il ne peut exister ni revendication ni résistance, c’est un État Vibratoire.

Le renoncement est le fait de s’adapter à ce tout que vous vivez, que ce soit avec les personnes, les situations, les circonstances, quelles soient joyeuses ou malheureuses. Il s’agit d’être conscient objectivement de tout ce qui est éphémère, de tout ce qui empêche de reconnaître sa multidimensionnalité, de tout ce qui nous maintient dans l’enfermement. Pour ensuite accueillir tout cela en notre Coeur Vibral.

Ainsi, la Neutralité,  c’est transcender ce qui dérange, ce qui rend nostalgique ou émotif dans ce que nous avons à vivre. En un mot c’est cesser de résister, de comparer, de présumer, de se sentir inférieur ou supérieur devant certains événements ou devant quiconque. L’adaptation se fait plus facilement lorsque nous devenons les observateurs de ce qui se passe et non les victimes des circonstances extérieures déclamées par le « Je Suis » ceci ou cela ! Nous passons alors au stade de la RECONNAISSANCE de QUI nous sommes intérieurement et cette reconnaissance devient de plus en plus évidente. – ( lire QU’EST-CE QUE LE « JE SUIS » ?)

Lorsque vous prendrez conscience que vous n’êtes pas la personne ni l’histoire de ses incarnations, vous allez littéralement changer votre point de vue sur vous-même. La personne accompagnée de son histoire dans ce monde éphémère a toujours quelque chose à revendiquer, à se rappeler, elle a de la difficulté à demeurer Neutre face aux circonstances entourant sa vie. Elle est avide de pouvoir non de Neutralité.

La personnalité n’est qu’une partie transgénérationnelle des mémoires existentielles  vécues à travers de multiples tentatives et d’épreuves dans l’enfermement. En d’autres termes, vous n’êtes pas la personne que vous croyez être. Ce n’est pas VOUS, au sens multidimensionnel du Cœur, vous ne l’avez jamais été. Votre personne est une forme holographique issue d’une matrice homologuée qui vous a dévié de la Vérité Absolue et a su enfermer votre conscience à double tour.

À DEMAIN POUR LA TROISIÈME PARTIE…

Avec toute ma Résonance AGAPÈ!


Lors du prochain séminaire de novembre par Yvan Poirier, un nouvel aspect de la vie et de la mort vous sera présenté, compte tenu du fait que sa manifestation actuelle n’est plus ce qu’elle a toujours été depuis des milliers d’années.

QUE SE PASSE-T-IL APRÈS LE DÉCÈS D’UNE PERSONNE

Séminaire en ligne avec Yvan Poirier

les mercredis 20, 27 novembre & 4, 11 décembre 2019 

CE NOUVEAU SÉMINAIRE DÉBUTE EN NOVEMBRE

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: